Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD18,99 €

Musique de chambre - Paru le 12 juin 2001 | RCA Red Seal

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Un couplage français ridicule, souvenir de ce qu'on pouvait faire comme n'importe quoi jadis pour essayer de caser des opérations à tout prix à la Fnac ! Un tiers à Yo-Yo Ma (Sonates de Brahms), le reste à Janos Starker : Sonate de Rachmaninov, "Adagio et Allegro", "Fantasiestücke Op.73" de Schumann, et une rareté, la transcription au violoncelle de la "Sonate pour violon, Op.78" de Brahms ! Un témoignage des plus beaux moments de la dernière période de Starker.
CD18,99 €

Musique de chambre - Paru le 18 octobre 2010 | RCA Red Seal

Distinctions Qobuz Référence
Sa dernière intégrale des Suites de Bach pour RCA.
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1990 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Un disque célèbre réunissant deux artistes "objectifs" Janos Starker et Antal Dorati parlant la même langue au propre et au figuré, puisque tous deux natifs de Budapest. Ils devinrent les purs produits de la prestigieuse Académie Franz Liszt où enseignaient Bartok et Kodaly. Le Concerto de Dvorak est à la fois héroïque, altier et nostalgique. Les Variations Rococo de Tchaïkovski d'une virtuosité sans fioriture inutile. Du très grand art. FH
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1991 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Encore un grand classique de la discographie laissée par l'immense Janos Starker. Son Concerto de Schumann est fébrile à souhait, angoissé, d'un lyrisme réel mais qui reste toujours dans le registre de l'intime. Le Concerto de Saint-Saëns est virtuose et volubile à souhait. Quant à celui de Lalo si souvent pesant en son premier mouvement, il est pris ici dans un tempo rapide et à bras le corps, ce qui lui confère une puissance trop souvent confondue avec lourdeur. L'intermezzo qui suit est organisé comme un scherzo onirique peuplé de personnages shakespeariens et le finale surgit de sa longue mélopée introductive comme le papillon de la chrysalide où il était prisonnier. Il faut dire que les deux chefs qui lui donnent la réplique et le soutiennent ne sont pas des deuxièmes couteaux mais au contraire de fines lames. FH

L'interprète

Janos Starker dans le magazine