Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

James Vincent McMorrow

Ce n’est pas parce qu’on a été batteur dans un groupe de hard rock que l’on ne peut pas avoir une sensibilité cachée. James Vincent McMorrow en est la preuve, cet irlandais qui, depuis qu’il a découvert Donny Hathaway, a troqué ses futs contre un micro et une guitare. Il livre une musique d’une douceur extrême, à la croisée des chemins de la folk et de la soul. L’instrumentation sobre des morceaux, couplée au timbre cristallin de James Vincent, donne une musique d’une grande pureté, où la sensibilité semble être le maître mot. Jamais le chanteur, qui joue la totalité des instruments présents sur ses morceaux, ne s’aventure dans un registre ostentatoire ou racoleur.


Né en 1983, c’est en 2011 que le grand public entend parler de James Vincent McMorrow, avec la sortie de son premier album Early In The Morning. Pour composer et enregistrer ce disque, le chanteur a choisi de s’isoler en bord de mer. Grand bien lui en a pris puisque ce premier effort fut une véritable réussite, tant sur le plan artistique que commercial. Early In The Morning atteint directement la première place des charts anglais et propulse James Vincent sur le devant de la scène.


Il revient en 2014 avec Post Tropical, second opus porté par le single Cavalier, qui vient en éclaireur aguicher les médias, et rappeler James Vincent à leur bon souvenir. Réalisé une nouvelle fois à huit clos (cette fois dans une ferme américaine à la frontière du Mexique), le disque s’annonce comme un prolongement d’Early In The Morning, avec des instrumentations moins dépouillées.
©Nicolas Gal
Lire plus

Discographie

43 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 3
1 sur 3

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums