Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ivry Gitlis

Né à Haïfa le 22 août 1922, Ivry Gitlis reçoit son premier violon à l'âge de cinq ans. Deux ans plus tard, dans son école, il donne son premier concert. Le grand violoniste Bronislaw Huberman l'écoute et organise une collecte de fonds pour envoyer le jeune garçon parfaire ses études en Europe.

À dix ans, Gitlis entre au C.N.S.M de Paris et obtient un premier prix deux ans plus tard. En 1951, sa carrière internationale commence à la suite d'une mémorable participation au Concours de Thibaud où le public et la presse parisienne l'acclament à l'unanimité avec un enthousiasme rare. Immédiatement, il enregistre son premier disque Le concerto à la mémoire d'un ange d'Alban Berg, qui obtient le grand prix du disque. En 1955, il fait ses débuts aux Etats-Unis.

A travers ses tournées internationales, Ivry Gitlis joue en soliste avec ses plus prestigieuses formations : Orchestre Philharmonique de New York, Berlin, Vienne, Philadelphie, Israël, Los Angeles, Paris, sous la direction des plus grands chefs, tels que Mehta, Barenboim, Szell, Roshaud, Wislocki, Skrowaczewski, Ormandy, Steinberg. En 1972, en marge de ses activités de concertiste, il crée et anime le festival de musique de Vence. passionné de toutes les musiques, Gitlis réalise là ce qui pour lui est la vie même : une rencontre entre les interprètes et les auditeurs, par la musique.

Puis il crée et dirige d'autres manifestations et festivals à Menton, St-André-de-Cubzac, où il accueille les plus grands interprètes. Il organise des rencontres autour des enfants un peu partout dans le monde. En 1980, il publie chez Laffont son premier ouvrage L'Ame et la corde. Il est également ambassadeur de bonne volonté (1990) de l'UNESCO.

Sans ornière et toujours avide de rencontres, Gitlis croise la route de nombreux artistes. Ainsi, il apparaît par exemple avec Yoko Ono dans The Rock and Roll Circus, concert filmé des Rolling Stones en 1968. On pêut également le voir dans L'Histoire d'Adèle H. de François Truffaut et dans Sansa, un film de Siegfried sorti en 2003, dans lequel il interprète un violoniste passionné et participe ainsi à la bande originale du film. Il est également l'interprète du concerto pour violon composé par Vladimir Cosma pour La Septième cible de Claude Pinoteau.
Lire plus

Discographie

21 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums