Artistes similaires

Les albums

9,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | GAIA Recordings

Le Festival genevois GAIA, qui honore la musique de chambre pendant quelques jours tous les ans à la fin janvier, proposait en 2016 plusieurs grands ouvrages parmi lesquels la Troisième Sonate pour violoncelle et piano de Beethoven avec István Várdai au violoncelle et Peter Frankl au piano, la Suite italienne (d’après son propre Pulcinella) de Stravinski pour violon et piano – Rosanne Philippens au violon, Finghin Collins au piano – et, en pièce de résistance pour cet album, les Tableaux d’une exposition dans une instrumentation signée du violoncelliste Rudolf Leopold, pour piano et quintette à cordes. Entre les équilibres que l’on connaît de la version originale pour piano et ceux, très diversifiés, des multiples orchestrations (Ravel et Stokowski en tête, mais il en existe bien deux douzaines) – sans parler des versions rock, folkloriques, pour orgue, ou même pour ensemble de clarinettes, de cornets à piston ou d’ocarinas… –, cette version pour sextuor avec piano offre encore d’autres visions sur chacune de ces miniatures de Moussorgski. © SM/Qobuz

L'interprète

Istvan Vardai dans le magazine