Artistes similaires

Les albums

14,99 €
9,99 €

Chanson française - Paru le 17 novembre 2014 | Mi'ster

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS - Qobuzissime
Et la Alice de Lewis Carroll croisa le chemin d’Ibrahim Maalouf et d’Oxmo Puccino ! Leur rencontre accouche de ce superbe album concept guidé par la baguette magique du trompettiste et la plume du rappeur. En 2011, le Festival d'Ile de France avait invité Ibrahim Maalouf à imaginer un spectacle musical inspiré de Alice au Pays des Merveilles. Pour l’accompagner dans cette aventure, il avait alors sollicité Oxmo Puccino. Avec l'apport de l'orchestre et des chœurs, les deux artistes construisent l'ossature d'un opéra moderne et multiculturel. Projet ambitieux, rempli de bonne humeur, de liberté et d’humour, Au pays d’Alice… mixent les émotions, et c’est une nouvelle œuvre à part entière que l’on découvre ici. Comme un autre pays des merveilles… © CM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 5 novembre 2013 | Mi'ster

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Quatrième album pour le trompettiste-compositeur-chef d'orchestre Ibrahim Maalouf. Après sa splendide trilogie (Diasporas, Diachrnism, Diagnostic ) qui l'a imposé parmi les solistes qui comptent sur la planète "jazz-world", puis un album aux accents Miles Davisien, Wind, re-voici le trublion de la trompette aux quatre pistons (pour jouer les quarts de tons et mieux servir la musique orientale). Un album presque rock, mixé de manière à ce qu'il sonne très puissamment. Quatre trompette en front line devant une rythmique électrique. Superbe !
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 26 octobre 2011 | Mi'ster

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Diasporas, Diachronism et Diagnostic font parties d'une trilogie dans laquelle Ibrahim Maalouf, trompettiste-compositeur-improvisateur, paie son tribut à ses origine arabes (libanaises). Une musique aux confins du jazz et de la world music qui l'a imposé rapidement comme l'un des musiciens phares de sa génération.
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 20 septembre 2009 | Mi'ster

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Diasporas, Diachronism et Diagnostic font parties d'une trilogie dans laquelle Ibrahim Maalouf, trompettiste-compositeur-improvisateur, paie son tribut à ses origine arabes (libanaises). Une musique aux confins du jazz et de la world music qui l'a imposé rapidement comme l'un des musiciens phares de sa génération.
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 25 septembre 2015 | Mi'ster

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
Infatigable et hyper actif, le trompettiste/compositeur Ibrahim Maalouf semble toujours assoiffé de créativité et ce n’est pas sa Victoire de la musique en 2014 qui a calmé ses ardeurs, loin de là ! Pour 2015 il revient avec deux albums très personnels qui constituent tous les deux des hommages aux femmes. Kalthoum célèbre les femmes qui ont bouleversé le cours de l’histoire, et plus particulièrement la chanteuse égyptienne Oum Kalthoum, véritable monument de l’histoire du peuple arabe. Ibrahim Maalouf a su choisir les arrangements juste pour montrer son respect vis-à-vis de cette grande dame, créant avec l’aide du pianiste Frank Woeste un jazz métissé et innovant qui prend forme à travers la traduction de l’un des plus grands succès de la diva égyptienne : Alf Leila Wa Leila (« Les Mille et une Nuits »). Kalthoum est une succession de tableaux tous plus envoutants les uns que les autres, dans lesquels le talent des musiciens (Larry Grenadier, Clarence Penn, Mark Turner) prend une ampleur phénoménale. © LG/Qobuz « En une belle suite en trois parties, Ibrahim Maalouf évoque la grande diva Oum Kalthoum. On pouvait s'attendre à la reprise de grands succès comme Al-Atlal (Les Ruines) ou Inta Omri (C'est toi ma vie), mais la sincérité et la concentration présentes tant dans la composition que dans l'interprétation font vite se dissiper l'attente, une atmosphère grave et intense installant immédiatement une magie sonore capable d'émouvoir quiconque étranger au monde de la grande dame. L'originalité du talent d'Ibrahim Maalouf est ici impressionnante, les applaudissements irrépressibles.» (Classica, novembre 2015 / Jean-Pierre Jackson)
9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 6 janvier 2014 | IDOL – WY Productions

Après 24 mesures en 2007 et Des vents contraires en 2011, le comédien Jalil Lespert passe pour la troisième fois derrière la caméra pour mettre en images la vie d’Yves Saint Laurent, avec dans le rôle du couturier, Pierre Niney. Un projet adoubé par Pierre Bergé (interprété ici par Guillaume Gallienne) qui a autorisé le tournage dans les lieux qui faisaient l’intimité du couple qu’il formait avec Saint Laurent. Un projet pour lequel Lespert a confié la partition musicale au toujours très inspiré trompettiste Ibrahim Maalouf, entouré ici du pianiste Frank Woeste, du saxophoniste Stefano di Battista, du contrebassiste Christophe Wallemme et du batteur Nasheet Waits. Une belle bande originale étoffée de titres de Patrick Watson, The Chamber Brothers, The Emotions, We The People, Chromatics, Maria Callas et également Brisa Roché.
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 4 novembre 2012 | Mi'ster

Livret
L'origine de ce disque est une commande pour une musique de film... Saisissant l’occasion, Ibrahim Maalouf ne manqua pas de mettre en avant ce qu'attendait le public de lui, un album purement jazz « à la Miles Davis ». Et ce fut un tournant incontestable dans le parcours de ce trompettiste franco-libanais déjà tout auréolé du succès incontestable de sa trilogie entamée en 2007 avec Diasporas. Wind offre une véritable bande originale d’émotions qui s'inspire de la musique du film de Louis Malle Ascenseur pour l'échafaud signée, justement, par Miles Davis. Pour ce projet, Ibrahim Maalouf a constitué un quintet à l'instrumentation identique à celui du « Prince Of Darkness » s’entourant du pianiste Franck Woeste et de trois musiciens américains parmi les meilleurs de la scène New-Yorkaise du moment : le contrebassiste Larry Grenadier, le batteur Clarence Penn et le saxophoniste Mark Turner.
19,99 €
14,49 €

Chanson française - Paru le 17 novembre 2017 | Barclay

Hi-Res
Il y a 30 ans, le 3 mai 1987, Dalida disparaissait à seulement 54 ans. Six mois après cet anniversaire, Ibrahim Maalouf rend hommage à « cette femme touchante qui a fait danser la francophonie pendant plusieurs décennies sur des mélodies envoutantes et des paroles profondes qu'on n'écoute pourtant pas assez. » Avec Dalida By Ibrahim Maalouf, le trompettiste a à ses côtés des artistes qu’il aime et respecte, tous capables d'incarner, selon lui, l'une des nombreuses facettes de la voix et de la personnalité de Dalida, « cette femme multiculturelle, à la fois orientale et européenne, à la fois latine, passionnée et timide, secrète, capable de faire danser et groover, comme de faire pleurer et rêver. » Internationale, l’affiche épate avec son casting à 360° avec Souchon, Melody Gardot, Matthieu Chedid, Monica Bellucci, Izia, Mika, Thomas Dutronc, Rokia Traore, Arno, Ben l’Oncle Soul et la comédienne Golshifteh Farahani. Evidemment les talents d’arrangeurs de Maalouf lui permettent d’unifier un brin cet éclectisme vocal et de proposer une partition soignée, très éloignée de celle d’origine. Une façon d’ancrer un peu plus le patrimoine de Dalida dans l’époque actuelle. © CM/Qobuz
14,49 €

Chanson française - Paru le 17 novembre 2017 | Emarcy

Il y a 30 ans, le 3 mai 1987, Dalida disparaissait à seulement 54 ans. Six mois après cet anniversaire, Ibrahim Maalouf rend hommage à « cette femme touchante qui a fait danser la francophonie pendant plusieurs décennies sur des mélodies envoutantes et des paroles profondes qu'on n'écoute pourtant pas assez. » Avec Dalida By Ibrahim Maalouf, le trompettiste a à ses côtés des artistes qu’il aime et respecte, tous capables d'incarner, selon lui, l'une des nombreuses facettes de la voix et de la personnalité de Dalida, « cette femme multiculturelle, à la fois orientale et européenne, à la fois latine, passionnée et timide, secrète, capable de faire danser et groover, comme de faire pleurer et rêver. » Internationale, l’affiche épate avec son casting à 360° avec Souchon, Melody Gardot, Matthieu Chedid, Monica Bellucci, Izia, Mika, Thomas Dutronc, Rokia Traore, Arno, Ben l’Oncle Soul et la comédienne Golshifteh Farahani. Evidemment les talents d’arrangeurs de Maalouf lui permettent d’unifier un brin cet éclectisme vocal et de proposer une partition soignée, très éloignée de celle d’origine. Une façon d’ancrer un peu plus le patrimoine de Dalida dans l’époque actuelle. © CM/Qobuz
1,99 €

Jazz - Paru le 8 septembre 2017 | Barclay

2,49 €
1,99 €

Jazz - Paru le 8 septembre 2017 | Barclay

Hi-Res
1,99 €

Jazz - Paru le 8 septembre 2017 | Barclay

2,49 €
1,99 €

Jazz - Paru le 8 septembre 2017 | Barclay

Hi-Res
19,49 €
12,99 €

Jazz contemporain - Paru le 7 octobre 2016 | Mi'ster

Hi-Res Livret + Vidéos
Note : pour un enregistrement optimal sur votre support, les 14 vidéos incluses dans cette version Deluxe sont à télécharger manuellement une à une via l'écran de Téléchargement (Cliquez sur le lien TELECHARGEMENT MANUEL se situant sous les boutons bleu et vert) Il y a ceux qui savent. Et les autres. Chaque spectateur d’un concert d’Ibrahim Maalouf a pu ressentir ce petit plus propre au live. Cet instant unique à emporter chez soi qu’il rend véritablement unique. Voilà dix ans que le trompettiste arpente les scènes en se donnant corps et âme à son public. La première fois, c’était en solo en solo au New Morning à Paris en 2006. Un millier de concerts et des dizaines de pays traversés plus tard, Maalouf fête cette décennie avec ce copieux live, renfermant des extraits des concerts l’ayant le plus marqués. 14 titres captés entre 2011 et 2016 accompagnés ici par 14 vidéos. Plus d’une heure cinquante de musique (et d’images !) pour mieux cerner son univers kaléidoscopique fait de jazz, de musique orientale, de chanson, de classique et de pop. Sur une poignante reprise de La Javanaise de Gainsbourg, il a convié la grande Juliette Gréco. Et pour True Sorry, la Maîtrise de Radio France est de la partie. Quelques instants forts qui viennent se mêler à d’autres instants forts tout au long d’un live qui ressemble bien à son auteur. © CM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 7 octobre 2016 | Mi'ster

Hi-Res Livret
Il y a ceux qui savent. Et les autres. Chaque spectateur d’un concert d’Ibrahim Maalouf a pu ressentir ce petit plus propre au live. Cet instant unique à emporter chez soi qu’il rend véritablement unique. Voilà dix ans que le trompettiste arpente les scènes en se donnant corps et âme à son public. La première fois, c’était en solo en solo au New Morning à Paris en 2006. Un millier de concerts et des dizaines de pays traversés plus tard, Maalouf fête cette décennie avec ce best of live, renfermant des extraits des concerts l’ayant le plus marqués. 9 titres captés entre 2011 et 2016. Plus d’une heure de musique pour mieux cerner son univers kaléidoscopique fait de jazz, de musique orientale, de chanson, de classique et de pop. Sur une poignante reprise de La Javanaise de Gainsbourg, il a convié la grande Juliette Gréco. Et pour True Sorry, la Maîtrise de Radio France est de la partie. Quelques instants forts qui viennent se mêler à d’autres instants forts tout au long d’un live qui ressemble bien à son auteur. © CM/Qobuz

L'interprète

Ibrahim Maalouf dans le magazine