Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Hélène Grimaud

Célébrée par la presse musicale comme par la presse people grâce à son activisme salutaire en faveur du respect des droits de l’homme, de la nature et des animaux, la pianiste française Hélène Grimaud est une artiste hors norme. Après de solides études de piano en France, elle se perfectionne avec des maîtres comme György Sandor et Leon Fleisher, avant d’entamer une carrière dans le monde entier. Installée aux Etats Unis, dans l’Etat de New York, elle y fonde un conservatoire pour les loups, tout en continuant à se produire en concert et d’enregistrer des disques. En 2006, elle regagne l’Europe pour vivre en Allemagne et en Suisse.

Douée également pour l’écriture, elle publie plusieurs ouvrages qui obtiennent d’emblée le statut d’œuvres littéraires à part entière de la part des critiques. Dans ses romans, elle mêle adroitement ses préoccupations écologiques à son amour des loups et de la musique. Elle enregistre avec les plus grands orchestres et les plus grands chefs : Rachmaninov avec Abbado, Bartók avec Boulez. En 2016, son éditeur allemand DG publie un album étonnant dans sa programmation autour de l’eau (Water), en associant la 5e Barcarolle de Fauré à La cathédrale engloutie de Debussy, en passant par de multiples variations aquatiques. Là aussi le projet est musical et écologique, comme un encouragement à « prendre conscience de la menace grandissante qui pèse sur cette ressource essentielle, notamment sur la sécurité de son approvisionnement. »

Le jeu pianistique d’Hélène Grimaud est exaltant, car il est instinctif, imprévisible, sensuel, extrêmement virtuose et d’une sensibilité de chaque instant. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, il se passe toujours quelque chose digne d’intérêt dans son discours musical. Son répertoire est vaste. Hélène Grimaud s’attaque aux Concertos de Rachmaninov, comme à la musique de John Corigliano, de Töru Takemitsu ou d’Arvo Pärt, dont elle crée, en 2003, le Lamentate pour piano et orchestre au Tate Modern de Londres. Avec son mari, le photographe allemand Mat Hennek, elle donne dans plusieurs villes européennes un happening d’un genre particulier mettant en parallèle des œuvres musicales avec des images de la série Woodlands and Beyond du photographe allemand, comme un pont reliant la musique au spirituel de la nature.

Sa discographie parcimonieuse, subtile et précieuse se partage entre les labels DG, TELDEC et ERATO. On y trouve des projets très personnels : Water, Perspectives, Résonances, Credo, mais aussi des œuvres du répertoire pour piano seul, avec orchestre et un très beau récital avec la violoncelliste Sol Gabetta. C’est une des rares pianistes féminines à jouer, et à avoir enregistré, les Concertos de Brahms et de Rachmaninov. Sauvage et libre, telle est Hélène Grimaud. © François HudryQobuz

Lire plus

Discographie

63 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 3
1 sur 3

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums