Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Hailey Tuck

Née et élevée à Austin au Texas, Hailey Tuck avec ses airs de Louise Brooks, ses tenues vintages et son amour pour Edith Piaf, est une chanteuse de jazz attirée par toute cette ambiance des années folles. Alors qu’elle arrive à Paris, elle entame une discussion avec son chauffeur de taxi, lui chante l’intégral de La vie en rose en français et obtient la gratuité de la course. Un premier pas dans la capitale mais la jeune femme se retrouve rapidement sans argent. Elle se lie d’amitié avec un comte et une comtesse italiens qui décident de la prendre sous leurs ailes. Pour Tuck, c’est une chance inouïe. On l’introduit dans le milieu underground parisien, elle chante pour leurs soirées et par la suite dans des bars jazz. Occupant son temps entre les marchés vintages et chez les disquaires, on croirait que la jeune texane sort tout droit d’un roman américain des années 20. Une voix qui serpente entre Billie Holiday, Regina Spektor et Ella Fitzgerald, de belles reprises de grands classiques tel My Funny Valentine, mais aussi un talent pour l’interprétation. Effectivement, elle surprend avec Sunday Morning de Maroon5, ou encore des titres de Bob Dylan ou de The Zombies. Cependant, l’argent manquant, la jeune femme doit retourner à Austin, son ambition de devenir chanteuse étant plus intense que jamais. Elle s’impose dans sa ville natale, participe à des scènes ouvertes, des jam sessions et parvient à financer 18 mois plus tard son premier EP chez EAR Studio en 2014. A partir de là, c’est près de quarante concerts en Europe et en Asie qui s’enchainent, affiche complet au Cheltenham Jazz Festival, au Juu Jaab Festival puis donne quatre représentations à la salle mythique parisienne du Duc des Lombards.


En 2015, elle fait ses débuts à New-York, la presse américaine pose sur elle un regard attentionné et Yahoo! Music la cite parmi les vingt-cinq auteurs-compositeurs de moins de 25 ans à écouter. En 2018, elle sort son premier album intitulé Junk où elle revisite avec intelligence Leonard Cohen, les Kinks, Junk de Paul McCartney, Leonard Bernstein ou encore la BO de Cabaret. Une touche rétro de qualité à suivre de près. © Clara Bismuth/Qobuz

Lire plus

Discographie

6 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums