Artistes similaires

Les albums

105,99 €
91,99 €

Piano solo - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
Oubliez les fantasmes déversés sur cet immense musicien ! Gould était visionnaire quant à la relation d'un artiste avec son public et son époque. S'il avait connu Facebook, ou Twitter, gageons qu'il s'en serait assez bien servi. Une intégrale permet toujours de surprendre ses souvenirs. Et quand elle est réalisée, remastérisée et éditée avec un tel soin, il faut saluer le travail des équipes techniques de Sony Classical sous la direction de Michael Stegemann pour un corpus dont dès l'origine la qualité d'enregistrement et de montage était assez inégale – c’est le moins qu'on puisse dire – et dont ils ont tiré de toute évidence le meilleur. Dans cette intégrale phénoménale de tous les enregistrements de cette icône de la musique classique au XXe siècle (figure tutélaire de l’écurie Columbia/CBS), vous trouverez vraiment tout. Bien sûr tous ses Bach. On peut d’ailleurs se demander ce qu'il reste de Gould en dehors de ses gravures dédiées à l'œuvre de J. S. Bach. Ses incursions dans le répertoire classique et romantique (Mozart, Haydn, Beethoven, Schumann, Brahms) sont souvent discutées, parfois même rejetées. C'est sans doute là la marque du véritable artiste, d'une personnalité musicale inépuisable, qui, dès lors que ses doigts touchaient le clavier, et son esprit (l'un des plus clairvoyants et intelligents de son époque) analysait les partitions de ces maîtres tant vénérées, rayonnait, irradiait, presque malgré nous. En dépit de sonorités totalement différentes, et d'une conception du son presque contraire à la sienne, on pourrait presque le rapprocher d’un Claudio Arrau. Glenn Gould, c'est un univers. C'est un son. Et ses chemins de traverse le confirment. Qui, dans les années 1960 et 1970, aurait pris la peine, et le temps, de défendre les œuvres pour piano de Sibelius ? ou de Bizet ? ou de Hindemith ? Cette somme complétissime est avant tout celle d’un créateur. © Qobuz
10,49 €
7,49 €

Piano solo - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Même si le premier enregistrement de Glenn Gould en 1955 des Variations Goldberg de Bach a atteint le statut de légende, nombreux sont les fans qui considèrent que l'enregistrement de 1981 est tout aussi excellent, même s’il en offre une interprétation radicalement différente. Les tempos de Gould sont plus lents et plus mesurés ici, et les répétitions ne sont pas observées de la même manière. Sa prestation de 1981 est réfléchie et soigneusement soupesée, par rapport à l'éclat technique et à l’impulsion énergique de la première interprétation. Le chantonnement de Gould en arrière-plan se retrouve dans les deux Goldbergs, et même si la technologie permettait de l’effacer, Gould a tenu à le conserver, craignant d’estropier le son du piano. Cette excentricité peut déconcerter, mais il y a tant de qualités dans l’interprétation de Gould qu’il faut se résoudre à passer outre pour apprécier à sa juste valeur sa lecture et sa compréhension de Bach, originales à tous points de vue.
6,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2013 | Les Indispensables de Diapason

Livret Distinctions Diapason d'or
8,99 €

Classique - Paru le 1 août 1995 | Sony Classical

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
S’il n’est pas stricto sensu une victime de guerre, Anton Webern n’en est pas moins mort sous les balles d’un soldat en septembre 1945, quatre mois après la capitulation, mais encore à une époque de couvre-feu et d’occupation alliée de l’Allemagne et ses affidés. Sorti fumer un cigare, avant le couvre-feu pourtant, il semble n’avoir pas compris un ordre et pif-paf-pan c’en était fait du grand-prêtre de la musique sérielle, du co-fondateur de la Seconde école de Vienne, et la postérité ne connaîtrait de Webern que les quelque six heures que totalise l’intégralité de son œuvre – et encore, en incluant ses orchestrations de pièces de Bach et Schubert, ainsi que ses Lieder de jeunesse sans numéros d’opus, encore très, très straussiens. Car s’il a commis un bon nombre d’œuvres, chaque pièce ne dure qu’une poignée de minutes, voire de secondes, un concentré de sérialisme. Les principes de composition sont assez connus pour n’avoir point besoin d’ici être répétés ; par contre, l’interprétation de cette musique exige que l’on se gratte la tête. Comment faire éclore une quelconque émotion, une quelconque puissance, de ces miniatures dont chaque note est soupesée, aiguisée à l’extrême, mesurée au millimètre, sans que cela ne sonne « pareil » d’un interprète à l’autre ? Glenn Gould s’y est attelé, par exemple dans le Concerto pour neuf instruments de 1934, un compact ouvrage construit sur deux cellules en miroir comportant les douze tons de la gamme, qu’il se plaît à trafiquer dans tous les sens rythmiques et mélismatiques possible. Gould et ses huit acolytes se sont attelés à faire sortir de cette froide mécanique les éclats du cœur, et ma foi, c’est réussi… Une interprétation idéale et discographique. Le reste du CD vous permettra, en particulier, de découvrir la propre réécriture qu’a établie Gould de la Valse de Ravel, tout à fait magnifique, voire plus pianistique et plus aboutie que celle de Ravel lui-même. © SM/Qobuz
11,49 €

Musique concertante - Paru le 10 janvier 2011 | Sony Classical

Distinctions 5 de Diapason
Glenn Gould est surtout connu pour ses interprétations remarquables des Variations Goldberg de Bach. Il est aussi célèbre pour son style analytique, sa technique immédiatement reconnaissable ainsi qu'une certaine "excentricité". Dans cet album, il réinterprète avec brio des concertos pour piano de Bach, Beethoven et Schönberg.
10,49 €
7,49 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
16,99 €
11,49 €

Classique - Paru le 6 février 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
15,99 €

Classique - Paru le 31 août 2012 | Sony Classical

Livret
18,99 €
15,99 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
10,49 €
7,49 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
15,99 €

Classique - Paru le 15 mai 2015 | Sony Classical

16,99 €
11,49 €

Classique - Paru le 9 septembre 2016 | Sony Classical

Hi-Res
10,49 €
7,49 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
19,99 €

Classique - Paru le 24 août 2012 | Sony Classical

Livret
18,99 €

Classique - Paru le 3 septembre 2012 | Sony Classical

Livret
10,49 €
7,49 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
10,49 €
7,49 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
10,49 €
7,49 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
47,99 €

Classique - Paru le 3 septembre 2012 | Sony Classical

Livret

L'interprète

Glenn Gould dans le magazine
  • Michael Stegemann: rencontre avec le spécialiste de Glenn Gould
    Michael Stegemann: rencontre avec le spécialiste de Glenn Gould Glenn Gould dorénavant disponible en Hi-Res 24-bit ! Grand spécialiste du pianiste, Michael Stegemann, nous dévoile ce que cela signifie en termes de qualité sonore pour les légendaires enregistrem...
  • Les Variations selon Gould
    Les Variations selon Gould Glenn Gould disparaissait il y a 30 ans laissant à la postérité de nombreux enregistrements, dont de fameuses Variations Goldberg...
  • Andrew Kazdin est mort
    Andrew Kazdin est mort Le grand producteur, derrière la console des disques phares du label Columbia avec le New York Philharmonic dirigé par Pierre Boulez et ceux de Glenn Gould et Murray Perahia notamment, s’est éteint...
  • Gonzales - Glenn Gould: la rencontre ovni
    Gonzales - Glenn Gould: la rencontre ovni La saison 2010 de Piano International, une saison de piano en Limousin s’ouvrira le 21 janvier, par un concert du Canadien fou Gonzales consacré à son compatriote Glenn Gould.
  • Ecrire une fugue…
    Ecrire une fugue… Alors vous voulez écrire une fugue ? Glenn Gould pose la question et se permet de donner la réponse en musique avec cette composition qu’il signa en 1963, So You Want To Write A Fugue ?. Le pianist...