Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 septembre 1958 | CM BLUE NOTE (A92)

Hi-Res
Du vieux vin dans une bouteille neuve. Le titre New Bottle Old Wine de cette merveille signée Gil Evans, son second album en tant que leader, est on ne peut plus explicite. Les divines liqueurs millésimées, ce sont ces standards de Fats Waller, Jelly Roll Morton, W. C. Handy, Charlie Parker, Lester Young et autre Dizzy Gillespie. Le flacon flambant neuf, c’est ce que le génial compositeur, arrangeur, chef d'orchestre et pianiste canadien en fait. Un grand ménage formel, en avance sur son temps, réalisé avec des solistes 5 étoiles en tête desquels le saxophoniste Cannonball Adderley.En cette année 1958, Gil Evans a déjà 46 ans et un CV en béton armé au sommet duquel trône sa participation active aux révolutions du cool jazz et du jazz modal. Sur cet album publié par le label World Pacific, la puissance nucléaire de ses arrangements singuliers est une fois de plus impressionnante. Les ponctuations atypiques qu’il place çà et là, les séquences épurées ou, à l’opposé, foisonnantes, chamboulent ces huit partitions archiconnues. La réussite de New Bottle Old Wine vient aussi du calibre de ses complices virtuoses, sidemen légendaires pour certains (Art Blakey, Paul Chambers, Philly Joe Jones) un peu oubliés et pourtant savoureux pour d’autres (Bill Barber, Frank Rehak, Johnny Coles, Jerry Sanfino, Phil Bodner). Une période essentielle dans la carrière de Gil Evans puisqu’à peine deux mois après les sessions de New Bottle Old Wine, il arrangera avec Miles Davis une historique relecture de l’opéra de Gershwin, Porgy & Bess… © Marc Zisman/Qobuz