Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD11,49 €

Jazz fusion & Jazz rock - Paru le 16 mai 1995 | Epic

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Amis du jazz rock, de la fusion des années 70 et 80 et de sa proche contrée, ce disque ne fait pas de prisonnier. Geoge Duke rayonne ici au centre d'un système plus proche de la soul et du disco que du jazz pur et dur. Il est alors au faite de sa maîtrise des claviers et le son qu'il en sort, très daté désormais, ne manque pas du charme rétro qui aiguillonne notre nostalgie d'ado qui a grandi durant ces années-là. Un must du genre !
A partir de :
CD16,99 €

Jazz - Paru le 11 septembre 1998 | Warner Records

A partir de :
CD18,99 €

Funk - Paru le 23 mars 2006 | Sony Music Media

A partir de :
CD9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 septembre 2002 | BizarrePlanet Entertainment

A partir de :
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Jazz - Paru le 15 mai 2015 | MPS

Hi-Res
A partir de :
CD11,49 €

Jazz - Paru le 1 mai 1979 | Legacy Recordings

A partir de :
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Jazz - Paru le 10 juillet 2015 | MPS

Hi-Res
A partir de :
CD16,99 €

Jazz - Paru le 20 janvier 1995 | Warner Records

A partir de :
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Jazz - Paru le 15 mai 2015 | MPS

Hi-Res
I Love The Blues, She Heard Me Cry, paru en 1975, réunit un florilège incroyable d’artistes de renommée internationale. Le pianiste George Duke s’est en effet entouré pour ce disque de musiciens tels que le guitariste Lee Ritenour, le batteur Leon «Ndugu » Chancler ou la chanteuse Flora Purim. Ce casting de grande qualité donne naissance à des instrumentales de jazz fusion et à des ballades soul sur lesquelles l’osmose entre les différents artistes est facilement palpable. George Duke ne se contente pas d’être seulement un instrumentiste sur le disque puisqu’il fait également entendre sa voix sur plusieurs chansons. Malgré son titre, l’album ne comporte en fait qu’une unique chanson purement blues, le reste est un savant mélange entre ce style et du rock, de la soul et du jazz fusion. © LG/Qobuz
A partir de :
CD8,09 €

Jazz - Paru le 15 mai 2015 | MPS

A partir de :
CD11,49 €

Pop - Paru le 5 septembre 2014 | Legacy Recordings

A partir de :
CD20,24 €

Jazz - Paru le 15 mai 2015 | MPS

A partir de :
CD9,99 €

Jazz - Paru le 8 juillet 2013 | Heads Up

Pas moins de trois décès planent sur la conception de Dream Weaver, le meilleur album de George Duke depuis des lustres. Celui de sa femme Corine a remis le pianiste électrique sur les rails du studio après trois années de silence. La ballade qui lui est dédiée, « Missing You », contient beaucoup d'émotion et de sagesse dans la voix douce du musicien veuf. Celle de Teena Marie sur « Ball & Chain », un titre inédit qu'elle avait prévu d'enregistrer en duo avec lui, s'envole littéralement sur les motifs cuivrés et la mélodie synthétique du pianiste, arrangeur et producteur. Enfin, la guitare de Jef Lee Johnson résonne dans « Burnt Sausage Jam » , improvisation étalée sur quinze minutes.Fort d'une quinzaine de pièces, Dream Weaver voit George Duke en composer la quasi-totalité et servir une riche palette de styles entre les influences latines de « Stones of Orion » sur fond de Fender Rhodes, les funky « Trippin'» et « Ashtray », la ballade universelle « Change the World » où se côtoient gospel et reggae, le musclé « Round the Way Girl », le bien-nommé « Jazzmatazz » et le standard « Happy Trails » dédié à sa femme qui avait inspiré à Dale Evans ce morceau.Pour bien faire, George Duke s'est entouré d'une pléiade de partenaires chevronnés qui marquent de leur empreinte chaque pièce de l'album. Les chanteuses Lalah Hathaway, Rachel Ferrell, Lori Perry et leurs confrères masculins Jeffrey Osborne et BeBe Winans apportent une couleur soul aux mélodies satinées tandis qu'une section de cuivres dominée par la trompette de Michael « Patches » Stewart et le saxophone ténor de Kamasi Washington lui donne ses accents jazz, renforcés par la technique des bassistes Christian McBride et Stanley Clarke, du guitariste Paul Jackson Jr. et du batteur Lil' John Roberts. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015
A partir de :
CD11,49 €

Jazz fusion & Jazz rock - Paru le 22 mars 1994 | Epic - Legacy

A partir de :
CD16,99 €

Jazz - Paru le 18 septembre 1992 | Warner Jazz

A partir de :
CD16,99 €

R&B - Paru le 21 mars 1997 | Warner Records

A partir de :
CD11,49 €

Jazz - Paru le 1 mai 1978 | Epic - Legacy

A partir de :
CD9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 7 septembre 2010 | Heads Up

A partir de :
CD11,49 €

Jazz fusion & Jazz rock - Paru le 1 janvier 1979 | Legacy Recordings

A partir de :
CD11,49 €

Jazz - Paru le 1 mars 1979 | Epic

L'interprète

George Duke dans le magazine
  • George Duke est mort
    George Duke est mort A 67 ans, George Duke, pianiste, claviériste (spécialiste des synthés en tous genres), chanteur, compositeur, producteur, est mort des suites d’une leucémie. Son nom est associé à la fusion, au jaz...