Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD13,49 €

Concertos pour violoncelle - Paru le 18 janvier 2019 | Warner Classics

Livret Distinctions Diapason d'or / Arte - Le Choix de France Musique - Choc de Classica
« Diapason d’or réédition… vous avez bien lu. Car la nouveauté du programme (copieux, cohérent, unique au disque) nous ennuie ferme. On peut comprendre que Gautier Capuçon ait ressenti de l’émotion à jouer plusieurs fois le concerto de Schumann avec Bernard Haitink. Fallait-il pour autant publier ce live de 2015, à Amsterdam, où les deux artistes semblent sur des planètes différentes ? Haitink, lent et emprunté, paraît bien éloigné de l’esprit schumannien, des tourments d’un Romantique habité et secoué d’impulsions à peine contrôlables [...] La suite de l’album regroupe, en plus de cinquante minutes, les Schumann live du violoncelliste avec Martha Argerich à Lugano, édités entre 2010 et 2013 dans la série dévolue à ce festival. [...] Le jeune maître d’un archet puissamment expressif est poussé dans ses retranchements par une partenaire ex-tra-or-di-naire. Autant l’écrire comme cela : le voisinage d’un tel génie rend (encore plus) génial. [...] C’est donc un bonheur complet, y compris lorsque Renaud se joint au duo pour le rare cahier de Phantasiestücke en trio, mémorable. [...] » (Diapason, février 2019 / Michel Stockhem)
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 7 octobre 2016 | Erato - Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« [...] Gautier Capuçon et Frank Braley, deux surdoués, omniprésents sur le terrain de la musique de chambre – qu’ils ont abondamment pratiquée ensemble [...] Ce qui permet au duo de ferrer l’auditeur d’entrée de jeu : l’Adagio sostenuto qui ouvre l’Opus 5 n° 1 révèle un phrasé ample et naturel, des sonorités du violoncelle chaudes et lumineuses, celle du piano de même – ah ! la subtilité, la vivacité, le legato de Braley ! – le tout porté par un juste dramatisme. Au fil des cinq sonates la manière des musiciens restera sensiblement la même : chant souverain du côté de Capuçon, élan moteur permanent du côté de Braley, tempos globalement assez vifs, inépuisable beauté formelle soutenue par une excellente prise de son (le Schloss Elmau, « un des lieux les plus paisibles et les plus inspirants du monde », selon Capuçon). On est donc dans une sorte d’évidence et de simplicité qui convient idéalement aux deux sonates de l’Opus 5. [...] Le duel très physique de l'Opus 69 bénéficie de ces mêmes qualités de naturel et de perfection technique – notamment rythmique. » (Diapason, novembre 2016 / Martine D. Mergeay)
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 novembre 2013 | Warner Classics International

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 30 octobre 2015 | Erato - Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Note : Les pistes 1 à 4 sont masterisées en 24/48, les pistes 5 à 7 sont masterisées en 24/96.Sept ans séparent la composition des deux concertos pour violoncelle de Chostakovitch, 1959 pour le Premier, 1966 pour le Second, tous deux créés par Rostropovitch qui, après avoir conseillé le compositeur dans certains détails techniques, s’en fit par la suite l’infatigable champion tout autour de la planète musicale. C’est ici Gautier Capuçon qui se charge d’entretenir le flambeau, au cours de deux concerts publics, l’un donné Salle Pleyel à Paris en décembre 2013, l’autre au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg en juin 2014, toujours en compagnie de Valery Gergiev et le somptueux Orchestre du Mariinsky. Les interprètes « rentrent » dans la musique avec délices et le brin de férocité parfois nécessaire, une jubilation sans bornes. Partagez ces superbes moments de magie du concert. © SM/Qobuz
CD14,99 €

Classique - Paru le 15 janvier 2010 | Warner Classics

Distinctions Choc de Classica
Orchestre du Théâtre du Mariinski, Saint-Pétersbourg - Valery Gergiev, direction
CD13,49 €

Classique - Paru le 30 octobre 2015 | Erato - Warner Classics

Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 6 décembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Jeunes et beaux, ils marchent d’un pas conquérant et presque menaçant à la Bonnie & Clyde sur la pochette de l'album. Moins dangereux que le célèbre couple américain, Gautier Capuçon et Yuja Wang semblent en avoir l’audace et le tempérament. Habitués à jouer ensemble, ils mettent le feu à la Sonate en la majeur de César Franck dans la fameuse transcription du violoncelliste Jules Delsart qui reçut l’approbation du compositeur. Une caution qui a fait rentrer cette œuvre célébrissime au répertoire de tous les violoncellistes du monde. Il faut dire que la mélancolie qui s’en dégage convient parfaitement à la tessiture et aux possibilités vocales de cet instrument. Les deux musiciens prennent tous les risques en donnant à leur interprétation un souffle expressif d’un romantisme passionné dont la démesure est pleinement assumée. Usant d’un large et généreux vibrato, Gautier Capuçon se lance à corps perdu dans l’univers de Franck comme dans celui de Chopin avec la complicité de l’extraordinaire virtuose chinoise Yuja Wang dont le clavier semble lui brûler les doigts.Au romantisme fin de siècle de Franck répond celui, salonnard et virtuose de Chopin dans l’Introduction et Polonaise brillante, Op. 3 composée en 1829 avant son arrivée à Paris. La version qu’en donnent nos deux compères donne irrésistiblement envie de danser. Rien de tel avec la Sonate en sol mineur écrite beaucoup plus tard par le compositeur franco-polonais au soir de sa courte vie. Dernier opus paru de son vivant, c’est une œuvre introspective marquée pas sa collaboration et son amitié avec le violoncelliste Auguste-Joseph Franchomme qui la créa en 1848 provoquant la surprise de ses premiers auditeurs face à la nouveauté de son écriture. Illustre représentant de l’école française du violoncelle, dont il a amplifié l’expression de la main gauche et perfectionné la technique d’archet, Franchomme trouve en Gautier Capuçon un de ses plus dignes successeurs. © François Hudry/Qobuz
CD13,49 €

Classique - Paru le 2 février 2018 | Warner Classics

Livret
CD1,79 €

Classique - Paru le 15 décembre 2017 | Warner Classics

HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 2 février 2018 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Pour cet album composé exclusivement de « bonbons » en tous genres, le violoncelliste Gautier Capuçon semble avoir voulu « illustrer sa vie et en retracer les différentes étapes émotionnelles, de son enfance savoyarde à ses années viennoises, en passant par ses études parisiennes et la découverte, aussi, de répertoires plus récents. Une sorte d’invitation au voyage qui permettra de l’entendre, accompagné soit par l’Orchestre de Chambre de Paris, soit par le pianiste Jérôme Ducros, dans quelques incontournables Saint-Saëns, Massenet, Popper, Joplin, Tchaikovski, Popper, Piazzola, Casals ou Paganini, des œuvres souvent présentées sous forme de transcriptions comme à la grande époque des virtuoses de l’art du salon. Des pièces qui hyper-virtuoses, qui hyper-romantiques, permettent de découvrir tout l’art de notre violoncelliste. © SM/Qobuz
CD14,99 €

Classique - Paru le 15 octobre 2003 | Warner Classics

HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Classique - Paru le 8 novembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res
CD13,49 €

Classique - Paru le 7 janvier 2008 | Warner Classics

Rachmaninov : Sonate pour violoncelle & piano op.19, Vocalise op.34 n°14 (tr. pour violoncelle & piano) & Variation 18 (Rhapsodie sur un thème de Paganini) - Prokofiev : Sonate pour violoncelle & piano op.119 / G. Capuçon, violoncelle - G. Montero, piano
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 novembre 2013 | Warner Classics International

Livret
Le couplage reprend celui déjà enregistré par Britten et Rostopovitch dans un disque demeuré célèbre. Gautier Capuçon et Frank Braley jouent la prudence, mais surtout la mélancolie, dans la Sonate Arpeggione de Schubert avec des tempi retenus, une fine musicalité conférant à l'oeuvre l'atmosphère intime du Lied. Les pièces de Schumann possèdent bien ce ton populaire qui les ont inspirées. L'évocation d'un Pierrot lunaire si souvent associé à une des dernières oeuvres de Debussy est rendu ici avec une poésie intense, un ton sarcastique et avec l'esprit fantasque que l'on attend. L'idée d'ajouter à ce couplage légendaire la Sonate que Britten écrivit pour son ami russe en 1961 est vraiment excellente, car l'oeuvre du compositeur anglais n'est finalement pas très éloignée du climat onirique et humoristique de Debussy. Un régal que ce disque châtié et très raffiné. FH
CD13,49 €

Classique - Paru le 7 octobre 2016 | Erato - Warner Classics

Livret
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Classique - Paru le 22 novembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res
CD1,79 €

Classique - Paru le 24 novembre 2017 | Warner Classics

CD1,79 €

Classique - Paru le 8 décembre 2017 | Warner Classics

Classique - Paru le 11 janvier 2019 | Warner Classics

Téléchargement indisponible

L'interprète

Gautier Capuçon dans le magazine