Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD13,49 €

Jazz - Paru le 20 mars 2012 | Heads Up

Livret Distinctions 4F de Télérama - Sélection JAZZ NEWS
Contrebassiste atypique de la jazzosphère, Esperanza Spalding publie ici son disque le plus éclectique à ce jour. Avec Radio Music Society, la belle de Portland traverse tous les états de la Great Black Music, jazz et soul en tête. Un superbe périple qu’elle a entrepris avec des partenaires de longue date et quelques pointures légendaires : Joe Lovano, Terri Lyne Carrington, Jack DeJohnette, Billy Hart, Lionel Loueke, Algebra Blessett, Lalah Hathaway, Gretchen Parlato, Leni Stern, Becca Stevens ou bien encore l’ex-cerveau d’A Tribe Called Quest, Q-Tip, participent à cet album raffiné, sensuel et groovy à souhait.
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 4 mars 2016 | Concord Records

Hi-Res Livret Distinctions Pitchfork: Best New Music
Bassiste atypique de la jazzosphère, Esperanza Spalding a toujours dérouté ou plutôt étonné. En 2012 par exemple, avec Radio Music Society, la musicienne née à Portland en 1984 traversait tous les états de la Great Black Music, jazz et soul en tête, en compagnie d’un casting d’invités totalement fou : Joe Lovano, Terri Lyne Carrington, Jack DeJohnette, Billy Hart, Lionel Loueke, Lalah Hathaway, Gretchen Parlato, Leni Stern, Becca Stevens ou bien encore Q-Tip d’A Tribe Called Quest. Cette fois, avec Emily’s D+Evolution qu’elle co-produit avec le grand Tony Visconti, Esperanza Spalding ne s’entoure que de ses musiciens (dont Matthew Stevens à la guitare, totalement stupéfiant de virtuosité) tout en poursuivant dans une direction toujours très hybride. Elle alterne tout au long de ce cinquième album entre soul militante et funk sensuel, jazz rock conscient et pop groovy. Est-elle la fille de la vengeance de Prince ou la grande sœur de Janelle Monae ? Une cousine éloignée d’Annette Peacock ou de Kate Bush ? Tout ça à la fois sans aucun doute… © MD/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 4 mars 2016 | Concord Records

Hi-Res Livret Distinctions Pitchfork: Best New Music
Bassiste atypique de la jazzosphère, Esperanza Spalding a toujours dérouté ou plutôt étonné. En 2012 par exemple, avec Radio Music Society, la musicienne née à Portland en 1984 traversait tous les états de la Great Black Music, jazz et soul en tête, en compagnie d’un casting d’invités totalement fou : Joe Lovano, Terri Lyne Carrington, Jack DeJohnette, Billy Hart, Lionel Loueke, Lalah Hathaway, Gretchen Parlato, Leni Stern, Becca Stevens ou bien encore Q-Tip d’A Tribe Called Quest. Cette fois, avec Emily’s D+Evolution qu’elle co-produit avec le grand Tony Visconti, Esperanza Spalding ne s’entoure que de ses musiciens (dont Matthew Stevens à la guitare, totalement stupéfiant de virtuosité) tout en poursuivant dans une direction toujours très hybride. Elle alterne tout au long de ce cinquième album entre soul militante et funk sensuel, jazz rock conscient et pop groovy. Est-elle la fille de la vengeance de Prince ou la grande sœur de Janelle Monae ? Une cousine éloignée d’Annette Peacock ou de Kate Bush ? Tout ça à la fois sans aucun doute… © MD/Qobuz
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 mai 2019 | Concord Records

Hi-Res
CD8,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2008 | Heads Up

CD9,99 €

Jazz - Paru le 28 mars 2014 | Heads Up

CD16,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 mai 2019 | Concord Records

CD8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 4 avril 2006 | Ayva Musica Producciones

CD9,99 €

Jazz - Paru le 25 février 2006 | Fresh Sound Records

CD13,49 €

Jazz - Paru le 4 mars 2016 | Concord Records

CD1,99 €

Pop - Paru le 7 février 2012 | Heads Up

CD13,49 €

Jazz - Paru le 4 mars 2016 | Concord Records

L'interprète

Esperanza Spalding dans le magazine