Artistes similaires

Les albums

18,49 €
13,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Division Barclay

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
L’album est très attendu, forcément, comme un témoignage, comme un retour après une longue, trop longue absence. Oublié Noir Désir, pour autant Bertrand Cantat ne revient pas en solo, il se cache, à moitié, derrière une entité dont il constitue l'épine dorsale. A ses côtés, le multi-instrumentiste Pacal Humbert, vieux complice du chanteur, cosigne toutes les compositions originales de l'album. Les sons du disque, ce sont eux deux. Les textes sont signés Cantat avec des contributions de la présentatrice télé Olia Ougrik sur les chansons en anglais, du journaliste Claude Faber et du metteur en scène Wajdi Mouawad sur un morceau chacun. L’ensemble s’appelle Détroit, nom de code, nom de groupe ? Un groupe (à deux, on est déjà un groupe ?) dont ce disque est le premier. La voix du chanteur, forcément leader, n’a pas changé, peut-être un peu plus réservée. La tonalité des chansons est très intimiste, et surtout, excessivement sombre. Les textes, bien écrits, sont très personnels. La chanson titre, Horizon, est la plus explicite de toute, elle témoigne de sa vie sous les verrous. Le rythme carcéral passe par la tuyauterie/ un dialogue de misère pour dire qu'on est en vie chante-t-il, avant le refrain Cherche ton horizon/entre les cloisons. Il faut attendre le neuvième morceau pour retrouver des échos de Noir Désir. Guitares saturées et batterie, choeurs, la chanson est le premier titre rock d'un album de ballades. Détroit ne cherche jamais à sonner dans le goût du jour. Les basses ont des échos new-wave et les guitares empruntent au grunge… En guise de coda, Bertrand Cantat livre sa lecture d'un des plus grands standards de la chanson française, Avec le temps de Léo Ferré dont il livre une interprétation sensible et douloureuse.
18,49 €
13,49 €

Chanson française - Paru le 1 janvier 2014 | Universal Music Division Barclay

Hi-Res Livret
Cet album live mêle aussi bien des compositions originales de Detroit que des classiques de Noir Désir. C’est avec une douce nostalgie que l’on entend A ton étoile et Le vent nous portera, chantés pour la énième fois par la voix désormais si familière de Bertrand Cantat. Et c’est avec plaisir que l’on redécouvre Ma muse et Le creux de ta main. A croire qu’il ne saurait jamais se détacher du groupe dont il a été le leader pendant des années, et que quelque part chacun serait déçu s’il le faisait. Un opus réconfortant que l’on connaît sans en être pourtant jamais rassasié. © HR/Qobuz
13,49 €

Chanson française - Paru le 1 janvier 2014 | Universal Music Division Barclay

Livret
9,99 €

Rock - Paru le 29 juin 2013 | Akarma