Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Cassius

Ce duo est l’association de deux savants fous de studio devenus amis à la fin des années 80. Philippe Cerboneschi alias Zdar et Hubert Blanc-Francard alias Boom Bass ont pourtant réussi à se débarrasser de cette étiquette de bidouilleurs de laboratoire pour incarner un vrai groupe, certes atypique, mais auteur d’un vrai son, d’une vraie identité musicale… Avant d’être Cassius, Boom Bass (fils du producteur Dominique Blanc-Francard et frère cadet de Mathieu alias Sinclair) et Zdar (alors assistant aux studios +XXX) participent d’abord aux quatre premiers albums de MC Solaar (Qui sème le vent récolte le tempo, Prose combat, Paradisiaque et MC Solaar sur lesquels ils agissent sous le nom de La Funk Mob. James Lavelle du label Mo'Wax les repère et leur demande des instrumentaux hip-hop. La Funk Mob signe des EP pour Mo'Wax en 1994, avant de remixer des chansons de Depeche Mode, Björk et quelques autres.


Egalement fan de house, Zdar publie l'album Pansoul en 1996 sous le sobriquet de Motorbass, un projet/groupe avec Etienne de Crécy. Avec Boom Bass, il compose le morceau House Foxy Lady sous l’appellation de L'Homme qui valait trois milliards. Le duo change de nom pour Cassius (clin d’œil à Cassius Clay) et signe un premier single Cassius 99 puis un premier album, 1999, cocktail de house, de hip-hop et de funk. Avec plus de 250.000 exemplaires vendus dans le monde (dont 50.000 en France), le disque se retrouve nommé aux Victoires de la Musique 2000. Rapidement, Cassius est une voix à part et singulière de la French Touch, scène à laquelle on rattachera alors le tandem parisien…


Deux ans plus tard, le deuxième album, Au rêve réunit des invités comme Jocelyn Brown, Ghostface Killah ou M. Un beau disque qui ne trouvera pas son public… En 2006, Cassius refait surface avec 15 Again, troisième album nettement plus pop et rock sur lequel on croise notamment Etienne de Crécy, M, Pharrell Williams, Sébastien Tellier, Guy-Manuel de Homem-Christo des Daft Punk et Eric Chedevile. La vraie secousse sismique est ressentie quatre ans plus tard, en 2010, avec The Rawker, un EP qui parait sur le label Ed Banger, avec en single principal I Love U So. Le clip déchaîne le Web au niveau international.


Début 2014, Cassius retourne en studio pour enregistrer leur quatrième album Ibifornia. sorti en 2016. Le premier single Action est une belle ogive nucléaire groovy au possible que le binôme a conçue dans un pur esprit Cassius, à savoir un savant mélange de funk, de disco, de house et de hip-hop. Et pour rendre l’engin encore plus puissant, deux featurings cinq étoiles sont au cœur de ce nouveau single : Cat Power et Mike D des Beastie Boys. Deux artistes on ne peut plus liés à Zdar puisqu’il avait mixé le Sun de Cat Power en 2012 et le Hot Sauce Committee Part Two des Beastie Boys en 2013. Des invités de marque, ce bien nommé Ibifornia (conçu entre Ibiza et la Californie) en propose d'autres comme, au hasard, Ryan Tedder de OneRepublic et un certain Pharrell Williams ! Un come-back en forme de fiesta furibarde et funky. 


En 2019, Zdar et Boom Bass reviennent avec un cinquième album studio, Dreems. Long de 12 titres, avec notamment en featuring de John Gourley du groupe Portugal The Man, l'album devait signer le retour à la house du duo. Mais deux jours avant sa sortie, dans la nuit du 19 juin 2019, Zdar meurt prématurément à 52 ans après une chute accidentelle par la fenêtre d’un immeuble parisien”, laissant Cassius orphelin. © MD/Qobuz

Lire plus

Discographie

26 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums