Artistes similaires

Les albums

18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2013 | Blue Note

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Prise de son d'exception - Hi-Res Audio
Cassandra Wilson s'est diversement exprimée sur les terrains du free funk, de la M-Base ou de la chanson façon Betty Carter chante les standards du jazz et s'est orientée plus récemment vers un répertoire à tendance folk à la manière d'une Nina Simone. Sur ce New Moon Daughter, elle aborde un répertoire qui va de U2 à Son House, de Hoagy Carmichael à Hank Williams (I'm So Lonesome I Could Cry). Cet album est sans route le seul à présenter côte à côte des chansons aussi différentes que Last Train To Clarksville et Strange Fruit. Le disque remporta un grand succès à sa sortie, d'autant que la voix de la grande Cassandra Wilson semble détachée, presque distante. Plusieurs écoutes seront nécessaires pour découvrir la chaleur sous le détachement. © JMP/Qobuz
16,99 €
11,49 €

Jazz vocal - Paru le 16 mars 2015 | Legacy Recordings

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Sélection JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
De nombreuses chanteuses actuelles pensent prolonger l’héritage de Billie Holiday, Ella Fitzgerald et Sarah Vaughan grâce à des voix au velours rassurant, des organes sans callosité et au bout du compte totalement dispensables. Cassandra Wilson, elle, s’est toujours installée ailleurs. Déjà, la grande dame du Mississippi n’a jamais chanté QUE du jazz, relisant des pièces signées Bob Dylan, Neil Young, Hank Williams, Antonio Carlos Jobim, Joni Mitchell, Robert Johnson, Paul McCartney, Stevie Wonder, U2 ou Charley Patton. Elle embarque la note bleue sur des sentiers rarement foulés, osant des escapades blues, country, soul, gospel, funk ou folk… A l’heure où Billie Holiday souffle virtuellement ses cent bougies, Cassandra Wilson propose ici un hommage. Son hommage. Plus à l’esprit qu’incarnait celle qu’on surnommait Lady Day qu’à sa voix ou son répertoire. Sur ce sublime Coming Forth By Day, sa voix rauque et ample comme sa nonchalance singulière hantent des standards pourtant mille fois entendus comme You Go To My Head, All Of Me, These Foolish Things, Strange Fruit ou I'll Be Seing You. Enregistré à Los Angeles avec Nick Launay (grand producteur britannique notamment de Nick Cave depuis une dizaine d’années), l’album accueille plusieurs épées (venues plutôt du rock que du jazz d’ailleurs) comme T-Bone Burnett à la guitare, Nick Zinner des Yeah Yeah Yeahs, le grand Van Dyke Parks aux arrangements pour cordes, le jeune saxophoniste Robby Marshall (dans la rôle de Lester Young) et même la rythmique des Bad Seeds de Nick Cave avec le batteur Thomas Wydler et le bassiste Martyn P. Casey. Tous lui ont confectionné un superbe manteau de notes. Une symphonie mélancolique et grandiose bien contemporaine et ne jouant jamais la facilité de la carte du sépia sonore. Les cordes sont superbement chloroformées. Le piano comme la rythmique semblent échappés d’un cabaret fantôme. Et entre les chaises, Cassandra Wilson slalome en chantant les amours perdus, les déceptions et le mal de vivre avec une classe dantesque. Un disque miraculeux. © MZ/Qobuz
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1999 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Deux voix pour n’en faire qu’une. Celle de (la trompette de) Miles Davis. Celle de Cassandra Wilson. Avec ce bien nommé Traveling Miles qu’elle publie chez Blue Note en 1999, la chanteuse du Mississippi revisite le répertoire du trompettiste où les thèmes qu’il a souvent joués. Son organe splendide et grave s’abandonne avec la même retenue, la même épure que celles auquel elle rend hommage. Le saxophoniste Steve Coleman, le guitariste Pat Metheny, la chanteuse Angélique Kidjo, le percussionniste Mino Cinelu et quelques autres sont à ses côtés pour rendre cet hommage encore plus intense. Là où Cassandra Wilson impressionne le plus restant dans sa capacité à s’approprier des compositions maintes fois enregistrées et entendues, compositions qu’elle fait siennes. Impressionnant et beau. © MZ/Qobuz
12,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2010 | Blue Note Records

Distinctions 4F de Télérama
Dotée d'une voix puissante hors du commun et d'une technique sans pareil, Cassandra Wilson revient avec Silver Pony, son 21e album. Un petit bijou de jazz vocal paru comme à son habitude chez le célèbre label Blue Note.
16,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2014 | Blue Note

16,99 €
11,49 €

Jazz - Paru le 3 avril 2015 | Legacy Recordings

Hi-Res
12,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2009 | Blue Note Records

21,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1996 | Blue Note Records

8,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2005 | Blue Note Records

13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2003 | Blue Note Records

13,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2002 | Blue Note Records

17,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1995 | Blue Note Records

13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2008 | Blue Note Records

13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2002 | Verve

14,99 €

Jazz - Paru le 16 juillet 2002 | Verve Reissues

13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2014 | CM BLUE NOTE (A92)

Livret
1,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2005 | Blue Note Records

L'interprète

Cassandra Wilson dans le magazine