Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Carla Bley

Né à Oakland en Californie le 11 mai 1938 (ou 1936 selon certaines sources), la pianiste, organiste et compositrice d'origine suédoise Carla Bley (née Lovella May Borg) touche au clavier dès l'âge de trois ans et apprend l'instrument en autodidacte. Installée à New York, elle fait la rencontre du pianiste canadien Paul Bley qu'elle épouse en 1957, qui l'encourage à composer et lui fait découvrir le free jazz lors de concerts avec Ornette Coleman. Remarquée pour ses compositions, reprises par des solistes comme Jimmy Giuffre, George Russell, Art Farmer ou Gary Burton, elle continue de fréquenter la scène jazz après son divorce et rencontre en 1964 le trompettiste autrichien Michael Mantler, qui l'accompagne dans l'aventure du Jazz Composers Orchestra (JCOA), un collectif et label réunissant nombre de musiciens avant-gardistes importants de l'époque. L'opéra Escalator Over the Hill, commencé en 1968, voit le jour trois ans plus tard et crée la sensation dans le milieu du jazz moderne. Réunissant des noms du jazz et du rock comme Don Cherry, Gato Barbieri, John McLaughlin, Jack Bruce, Sheila Jordan, Jeanne Lee et Linda Ronstadt sur des textes du poète Paul Haines, il impose Carla Bley sur la scène internationale. Après sa collaboration avec le Liberation Music Orchestra de Charlie Haden, la musicienne lance son label Watt Works, sous lequel est publié l'album Dinner Music (1977), et crée le Carla Bley Band (1975-1985), un orchestre avec cuivres, bois et section rythmique puisant dans la variété des styles jazz, rock et fanfare, d'où son appellation de Carla Bley Big Band selon les projets. Après avoir collaboré avec Nick Mason (batteur du groupe Pink Floyd) et signé la musique du film Mortelle randonnée (1983), elle forme un duo à la scène comme à la ville avec le bassiste Steve Swallow. L'album Duets (1988) est suivi d'oeuvres en big band ou en formation réduite, notamment avec le trompettiste italien Paolo Fresu, jusqu'à une incursion dans la musique de chambre. Le duo formé par Bley et Swallow s'étend à un trio avec le saxophoniste britannique Andy Sheppard, qui prend part à plusieurs albums, voire au quartette The Lost Chords avec le batteur Billy Drummond. Sollicitée pour de nombreuses commandes dans les années 2000, la pianiste à la chevelure raide fête ses 80 ans avec l'album Andando El Tiempo (2016), suivi en 2020 par Life Goes On, toujours avec ses acolytes Swallow et Sheppard.


© ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2020
Lire plus

Discographie

28 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums