Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Intrada

Distinctions 4 étoiles du Monde de la Musique - 10 de Classica-Répertoire
Sonate pour violoncelle & piano, op.65 - Introd. & Polonaise brillante pour violoncelle & piano, op.3 - Chopin & Auguste Franchomme : Grand Duo concertant - 2 Nocturnes & 2 Etudes (Transc.) / Henri Demarquette, violoncelle - Brigitte Engerer, piano
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 6 septembre 2011 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio

Classique - Paru le 27 septembre 2002 | L'empreinte digitale

Distinctions 4 étoiles du Monde de la Musique
Téléchargement indisponible
Robert Schumann : Concerto pour piano et orch. Op. 54 - Clara Schumann : Concerto pour piano et orch. Op. 57 / Brigitte Engerer, piano - Orchestre Régional de Cannes, dir. Philippe Bender
A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 juin 2010 | harmonia mundi

Les débuts prometteurs de Brigitte Engerer, que ce soit dans les Concours Long-Thibaud et Tchaïkovski ou en concert sous la terrifiante baguette d'Herbert von Karajan, trouvent ici un brillant écho dans cette interprétation magnifique et complète des Nocturnes de Chopin.Ces vingt-et-une pièces enregistrées sur deux années en 1992-1993 et rassemblées en un album double, ne sont ni plus ni moins que l'essence d'un répertoire romantique dans lequel la pianiste française excelle. L'ensemble de l'oeuvre réparti à différentes étapes de la vie de Chopin est ici parfaitement connu et maîtrisé, mais jamais la technique savante ne l'emporte sur la finesse et l'émotion débordante dont fait preuve Mme Engerer. Ces mélodies fluctuantes n'ont plus aucun secret pour celle qui les fait chanter et propose une profondeur inédite à des pièces trop souvent survolées. Les trois derniers Nocturnes en témoignent avec un flamboyant N°19 opus 72 et les deux majestueuses pièces tardives (N°20 opus 127 et N°21 opus 128) en réussites absolues. C'est ce qui s'appelle une interprétation de référence. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015
A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 2 septembre 2008 | Mirare

A partir de :
CD6,49 €

Classique - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

Publié originellement en 1991, ce récital de la pianiste Brigitte Engerer un peu disparate donne un bel aperçu du catalogue beethovénien pour piano, alliant petites et grandes formes. Comme l’indique Jean-Yves Bras dans le livret originel, « il illustre, en fait, le travail quotidien et le tempérament versatile d’un Beethoven qui tantôt se livre à la séduction du public viennois frivole, tantôt, conscient de sa mission d’artiste, impose l’expression de son style et de sa pensée ». Ainsi, Brigitte Engerer commence avec les deux Rondos Op. 51 publiés par Artaria à Vienne en 1802, dont la composition remonte cependant à 1797, deux pages lumineuses qui ne cachent pas leur caractère d’improvisation. La pianiste insère à son programme la si redoutable bagatelle (redoutable… parce qu’ultra-célèbre, et au très répétitif thème principal) Für Elise (en français, Lettre à Elise). Écrite en une journée, le 27 avril 1810, cette page qui totalise cent trois mesures est en réalité une œuvre de la maturité du compositeur - on l’oublie parfois – contemporaine de la Sonate n° 26 « Les adieux ». Elle forme ici un prélude parfait au magnifique Andante favori, que Beethoven avait initialement prévu comme le mouvement lent de la Sonate « Waldstein » (1803-1804), qui aurait été alors bien plus longue. Incontestablement, l’œuvre la plus substantielle du programme est la Sonate en la bémol majeur Op. 110, peut-être la plus envoûtante des trois dernières sonates. Relativement brève, elle baigne dans une lumière inoubliable, et sa fugue finale, presqu’entrecoupée d’un rappel du doloriste Adagio précédent, fascine toujours par son équilibre princier. Brigitte Engerer a eu la bonne idée d’inclure à son programme les Variations sur un thème original en ré majeur, Op. 76, sur un thème des Ruines d’Athènes, composées en 1809, et rarement défendues par les pianistes. © Théodore Grantet/Qobuz
A partir de :
CD14,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music Division Decca Records France

Livret
Decca réédite pour la première fois les enregistrements que réalisa Brigitte Engerer pour Philips et Le Chant du Monde. Enregistrées à Paris en 1982, au Studio des Dames, le présent album témoigne des profondes affinités qui relient la Française à la musique russe. Par la simplicité du jeu et la perfection du toucher, ces Saisons de Tchaïkovski restent l’un de ses plus beaux enregistrements.
A partir de :
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music Division Decca Records France

Livret
Decca réédite pour la première fois les enregistrements que réalisa la pianiste Brigitte Engerer pour Philips et Le Chant du Monde. Enregistrés à Paris, Salle Adyar, en 1981 et 1983, ces Schubert (Klavierstücke, Impromptus op. 90, Lieder) témoignent d’une incroyable finesse de toucher et d’une vision naturelle de la musique, dans la lignée de son illustre professeur, Stanislas Neuhaus.
A partir de :
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2007 | Mirare

Livret
Brigitte Engerer, piano - Yann Queffélec, récitant
A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 10 janvier 2008 | Mirare

Livret
Brigitte Engerer, piano
A partir de :
CD17,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music Division Decca Records France

Livret
De deux sources (Le Chant du Monde, Moscou, 1979 pour le premier CD ; Philips, Mai 1983 pour le deuxième), les présentes sessions de Brigitte Engerer présentent une interprète impétueuse et inventive de la musique de Schumann. Voici une interprétation vraiment belle, architecturée et engagée, du Carnaval de Schumann ou de la Deuxième Sonate. À redécouvrir !
A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 décembre 2008 | harmonia mundi

A partir de :
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 4 décembre 2008 | Mirare

Tantôt rêveurs et poétiques, tantôt époustouflants de virtuosité, les concertos pour piano n°2 & 5 de Saint-Saëns sont le reflet d'une époque pour qui l'immédiateté de la sensation était la raison d'être de l'art : le romantisme.
A partir de :
CD17,99 €

Classique - Paru le 13 juillet 2010 | harmonia mundi

A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 29 mai 2008 | Mirare

Suite pour deux pianos n°1 opus 5 "Fantaisie-tableaux" - Extraits de « La Belle au Bois Dormant », transcription pour piano à quatre mains / Boris Berezovsky & Brigitte Engerer, pianos
A partir de :
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 4 novembre 2010 | Mirare

Livret
Avec les Années de Pèlerinage, les Harmonies poétiques et religieuses forment le plus important cycle composé par Liszt pour le piano. Elles dévoilent sa dimension mystique, à la fois poétique et religieuse, sous le signe de la poésie universelle de Lamartine. Liszt transpose ses vers en musique dans un cycle glorieux et intimiste, tourmenté et apaisé, servi ici par la vision humaniste de Brigitte Engerer.
A partir de :
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music Division Decca Records France

Livret
Decca France réédite aujourd’hui pour la première fois les enregistrements que réalisa au début des années 1980 la pianiste Brigitte Engerer pour Philips et Le Chant du Monde. Enregistrés à Paris, Salle Gaveau, en mai 1981, voici les Chopin : d’une simplicité et d’une humilité admirables (Nocturnes, Valses).
A partir de :
CD6,99 €

Classique - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

Publié originellement en 1991, ce récital de la pianiste Brigitte Engerer un peu disparate donne un bel aperçu du catalogue beethovénien pour piano, alliant petites et grandes formes. Comme l’indique Jean-Yves Bras dans le livret originel, « il illustre, en fait, le travail quotidien et le tempérament versatile d’un Beethoven qui tantôt se livre à la séduction du public viennois frivole, tantôt, conscient de sa mission d’artiste, impose l’expression de son style et de sa pensée ». Ainsi, Brigitte Engerer commence avec les deux Rondos Op. 51 publiés par Artaria à Vienne en 1802, dont la composition remonte cependant à 1797, deux pages lumineuses qui ne cachent pas leur caractère d’improvisation. La pianiste insère à son programme la si redoutable bagatelle (redoutable… parce qu’ultra-célèbre, et au très répétitif thème principal) Für Elise (en français, Lettre à Elise). Écrite en une journée, le 27 avril 1810, cette page qui totalise cent trois mesures est en réalité une œuvre de la maturité du compositeur - on l’oublie parfois – contemporaine de la Sonate n° 26 « Les adieux ». Elle forme ici un prélude parfait au magnifique Andante favori, que Beethoven avait initialement prévu comme le mouvement lent de la Sonate « Waldstein » (1803-1804), qui aurait été alors bien plus longue. Incontestablement, l’œuvre la plus substantielle du programme est la Sonate en la bémol majeur Op. 110, peut-être la plus envoûtante des trois dernières sonates. Relativement brève, elle baigne dans une lumière inoubliable, et sa fugue finale, presqu’entrecoupée d’un rappel du doloriste Adagio précédent, fascine toujours par son équilibre princier. Brigitte Engerer a eu la bonne idée d’inclure à son programme les Variations sur un thème original en ré majeur, Op. 76, sur un thème des Ruines d’Athènes, composées en 1809, et rarement défendues par les pianistes. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
A partir de :
CD6,99 €

Classique - Paru le 29 décembre 2009 | harmonia mundi

L'interprète

Brigitte Engerer dans le magazine
  • Âme russe
    Âme russe Il y a un an disparaissait la grande pianiste Brigitte Engerer...
  • La Roque d'Anthéron 2012, demandez le programme !
    La Roque d'Anthéron 2012, demandez le programme ! La 32e édition du Festival de la Roque d'Anthéron se tiendra du 21 juillet au 22 août 2012, dans l'emblématique parc du Château de Florans ainsi que dans une dizaines d'autres sites de Provence qui...
  • Brigitte Engerer est morte
    Brigitte Engerer est morte Dix jours après son dernier concert au Théâtre des Champs-Élysées, la grande pianiste Brigitte Engerer s’est éteinte à l’âge de 59 ans.
  • Victoire de la Musique Classique : et les gagnants sont...
    Victoire de la Musique Classique : et les gagnants sont... La 18e édition des Victoires de la Musique Classique s'est déroulée le 14 février...
  • De Prades à Paris
    De Prades à Paris Prades aux Champs-Elysées propose le 26 janvier, une soirée slave avec un programme Prokofiev, Tchaïkovski et Dvořák, avec Brigitte Engerer et Michel Lethiec au Théâtre des Champs-Elysées.
  • La Folle Nuit Mirare à Gaveau
    La Folle Nuit Mirare à Gaveau Organisée à Paris, Salle Gaveau, la première Folle Nuit Mirare se tiendra les 20 et 21 novembre avec tous les artistes phares du label.
  • Un Pianoscope signé Brigitte Engerer
    Un Pianoscope signé Brigitte Engerer Le festival Pianoscope fêtera ses cinq ans du 8 au 10 octobre à Beauvais, en compagnie de la célèbre pianiste Brigitte Engerer.
  • Pianos (en) Folies au Touquet!
    Pianos (en) Folies au Touquet! Du 21 au 29 août, le Touquet accueillera la deuxième édition du festival Pianos Folies, avec plus de 60 concerts et 90 artistes. Retirez vos places directement avec Qobuz !
  • Dix ans de Solistes aux Serres d’Auteuil
    Dix ans de Solistes aux Serres d’Auteuil Du 19 au 28 juin et du 28 août au 13 septembre, les Solistes aux Serres d’Auteuil, festival soutenant la création et les jeunes musiciens autour du piano, fêtent leurs dix ans.