Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD17,99 €

Jazz vocal - Paru le 12 décembre 2006 | Fremeaux Heritage

Distinctions Diapason d'or - Choc Jazzman
Collection de référence saluée par les experts comme par le public, The Quintessence se penche avec ce volume sur la période juillet 1935 - novembre 1944 de la grande Billie Holiday. Une sélection de pièces essentielles captées entre New York et Los Angeles par celle qui reste encore aujourd'hui considérée comme la plus grande chanteuse de l'histoire du jazz. Un chant au service de la souffrance ou de l'amour, du blues comme du rêve et des séances d’anthologie au sommet desquelles trônent le sublime et terrible Strange Fruit. Essentiel. © CM/Qobuz
A partir de :
HI-RES9,99 €
CD6,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1957 | Verve

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Au début des années 50, Billie Holiday signa chez Verve. Sous la direction de Norman Granz, tous les disques qu'elle y enregistra furent autant de chefs-d'oeuvre. Songs For Distingué Lovers , sorti en 1957, ne fait pas exception à la règle. Cet album, d'une classe folle, regroupe des standards amoureux, choisis par la diva pour leurs textes. Billie Holiday en effet, ne chantait plus à cette époque que des chansons dont la signification et rencontrait chez elle ou dans son histoire une résonance profonde et complète. Son style, longuement affiné, la classait désormais parmi les rares artistes ne pouvant imaginer interpréter une chanson sans la totalité de leur être. La réussite de ce disque tient également pour beaucoup à la qualité du « backing band » réuni autour de la chanteuse, l'un des meilleurs qu'elle ait jamais eus. On y retrouve notamment Ben Webster au saxophone et Barney Kessel à la guitare. Ces derniers font des merveilles, et certains de leurs solos sont de purs joyaux de jazz. Le style, influencé par le cool jazz de Miles Davis en vogue durant les années 50, fait de ce LP un album classieux, donc et à mettre d'urgence à la portée de toutes les oreilles ! Meriadec de Rigaud © ©Copyright Music Story 2015
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 juin 1958 | Columbia - Legacy

Hi-Res Livret
Enregistré en fin de vie, ce disque de celle que Lester Young avait surnommée Lady Day sera son avant dernier. Beaucoup reprochèrent la voix un brin moins sûre, les arrangements empoulés de Ray Ellis noyés par les violons, etc. Mais avec le temps, ce disque a pris toute son ampleur et sa mesure. Un très bon enregistrement, une voix troublante au possible, un répertoire passé à la postérité, une émotion a fleur de peau, le disque est devenu un classique, peut-être le plus célèbre de la chanteuse. Certes, les arrangements sont mièvres, en complet contrepoint de l'émotion et de la gravité d'une Billie Holiday qui nous laisse ici un nouvel exemple d'une interprétation juste et intègre, sans fioriture ni cliché. Un classique vous dit-on !
A partir de :
CD18,99 €

Jazz vocal - Paru le 6 novembre 2009 | Verve Reissues

A partir de :
HI-RES6,99 €
CD6,99 €

Jazz vocal - Paru le 22 décembre 2014 | BnF Collection

Hi-Res

Jazz vocal - Paru le 29 septembre 1992 | Verve Reissues

Téléchargement indisponible
A partir de :
HI-RES16,49 €
CD11,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1952 | Clef Records

Hi-Res
Billie Holiday's first recordings for Norman Granz' Clef Records present a vocalist truly at the top of her craft, although she would begin a rapid decline soon thereafter. This 1952 recording (originally issued as a 10" LP, Billie Holiday Sings) places Holiday in front of small piano and tenor saxophone-led groups including jazz luminaries such as Oscar Peterson and Charlie Shavers, where her gentle phrasing sets the tone for the sessions, evoking lazy evenings and dreamy afternoons. The alcoholism and heroin use that would be her downfall by the end of this decade seems to be almost unfathomable during these recordings since Holiday is in as fine a voice as her work in the '30s, and the musical environment seems ideal for these slow torch songs. Solitude runs as the common theme throughout these 16 tracks; the idle breathiness of "These Foolish Things (Remind Me of You)" finds the vocalist casually reminiscing, and Barney Kessel's warm guitar lines frame the title track beautifully. Several of Holiday's best-known recordings came from this session, including outstanding versions of "I Only Have Eyes for You" and a darkly emotional "Love for Sale," making this album far and away the best work of her later years, and certainly a noteworthy moment of her entire career. © Zac Johnson /TiVo
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1956 | Clef Records

Hi-Res
Taken from a pair of sessions taped during 1955-1956, Lady Sings the Blues finds Holiday in top form and backed by the sympathetic likes of tenor saxophonist Paul Quinichette, trumpeters Charlie Shavers and Harry Edison, pianist Wynton Kelly, and guitarists Kenny Burrell and Barney Kessel. And while these autumnal sides bear some of the frayed vocal moments often heard on Holiday's '50s Verve sides, the majority here still ranks with her best material. This is especially true of the cuts from the June 1956 date, which produced unparalleled versions of "No Good Man," "Some Other Spring," and "Lady Sings the Blues." See why many fans prefer the "worn out" Holiday heard here to the more chipper singer featured on those classic Columbia records from the '30s. © Stephen Cook /TiVo
A partir de :
HI-RES11,99 €
CD8,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1958 | Verve Reissues

Hi-Res
Featuring recordings from February 1955 and released in 1958, Stay with Me is a late entry in Billie Holiday's career. She was fading, but hadn't lost the dramatic quality in her delivery, nor her ability to project and tell a shattering story. She's backed by trumpeter Charlie Shavers, pianist Oscar Peterson, guitarist Herb Ellis, bassist Ray Brown, and drummer Ed Shaughnessy. [Some reissues add three bonus cuts.] © Ron Wynn /TiVo
A partir de :
HI-RES13,49 €
CD9,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1956 | Clef Records

Hi-Res
A partir de :
CD11,99 €

Jazz vocal - Paru le 12 août 1994 | Verve Reissues

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 juin 1958 | Columbia - Legacy

Hi-Res
Enregistré en fin de vie, ce disque de celle que Lester Young avait surnommée Lady Day sera son avant dernier. Beaucoup reprochèrent la voix un brin moins sûre, les arrangements empoulés de Ray Ellis noyés par les violons, etc. Mais avec le temps, ce disque a pris toute son ampleur et sa mesure. Un très bon enregistrement, une voix troublante au possible, un répertoire passé à la postérité, une émotion a fleur de peau, le disque est devenu un classique, peut-être le plus célèbre de la chanteuse. Certes, les arrangements sont mièvres, en complet contrepoint de l'émotion et de la gravité d'une Billie Holiday qui nous laisse ici un nouvel exemple d'une interprétation juste et intègre, sans fioriture ni cliché. Un classique vous dit-on ! © JMP/Qobuz
A partir de :
CD9,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1956 | Verve Reissues

A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1959 | Verve

Hi-Res
A partir de :
CD77,49 €

Jazz vocal - Paru le 22 octobre 2001 | Columbia - Legacy

A partir de :
HI-RES4,99 €
CD4,99 €

Jazz vocal - Paru le 8 août 2014 | BnF Collection

Hi-Res
A partir de :
CD13,49 €

Jazz vocal - Paru le 13 novembre 2020 | Verve

A partir de :
CD6,99 €

Jazz vocal - Paru le 11 avril 1994 | Epm

Le volume 6 de cette série Masterpieces réunit des enregistrements de Billie Holiday essentiellement réalisés entre 1935 et 1940, pour la plupart en compagnie de son complice pianiste Teddy Wilson. A l’époque, Lady Day, qui commence à faire sensation, n’est certes pas encore la superstar qu’elle deviendra plus tard mais son génie transpire déjà de ces archives émouvantes. Dans des standards comme These Foolish Things, Night & Day ou Summertime, son grain de voix unique et singulier renferme déjà ses maux intérieurs comme son vécu. Et sa manière bien à elle d’improviser pour transmettre ses émotions est totalement révolutionnaire. Sommet de cet art, le mythique Strange Fruits, qui deviendra l’une des chansons phares de son répertoire. Ces Fruits étranges symbolisant les corps des Noirs pendus aux branches des arbres dans cette Amérique gangrenée par le racisme et la ségrégation. Bouleversant. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1952 | Verve Reissues

Hi-Res
Billie Holiday's first recordings for Norman Granz' Clef Records present a vocalist truly at the top of her craft, although she would begin a rapid decline soon thereafter. This 1952 recording (originally issued as a 10" LP, Billie Holiday Sings) places Holiday in front of small piano and tenor saxophone-led groups including jazz luminaries such as Oscar Peterson and Charlie Shavers, where her gentle phrasing sets the tone for the sessions, evoking lazy evenings and dreamy afternoons. The alcoholism and heroin use that would be her downfall by the end of this decade seems to be almost unfathomable during these recordings since Holiday is in as fine a voice as her work in the '30s, and the musical environment seems ideal for these slow torch songs. Solitude runs as the common theme throughout these 16 tracks; the idle breathiness of "These Foolish Things (Remind Me of You)" finds the vocalist casually reminiscing, and Barney Kessel's warm guitar lines frame the title track beautifully. Several of Holiday's best-known recordings came from this session, including outstanding versions of "I Only Have Eyes for You" and a darkly emotional "Love for Sale," making this album far and away the best work of her later years, and certainly a noteworthy moment of her entire career. © Zac Johnson /TiVo
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1956 | Verve Reissues

Hi-Res

L'interprète

Billie Holiday dans le magazine
  • 60 ans sans Billie
    60 ans sans Billie Au cœur de l'été 1959, la chanteuse Billie Holiday s'éclipsait sur la pointe des pieds...
  • Billie Holiday, un siècle de maux bleus
    Billie Holiday, un siècle de maux bleus Il y a 100 ans naissait Lady Day...
  • Il était une fois la Great Black Music...
    Il était une fois la Great Black Music... Du 11 mars au 24 août 2014, la Cité de la Musique propose l’exposition Great Black Music autour des artistes américains et africains ayant marqué l'histoire des musiques populaires au XXe siècle. D...
  • Quand Lady Day rencontre Satchmo
    Quand Lady Day rencontre Satchmo Billie Holiday est morte le 17 juillet 1959, près de dix ans auparavant elle chantait The Blues Are Brewin’ en compagnie de Louis Armstrong.
  • Billie par Dee Dee
    Billie par Dee Dee Interview exclusive avec la grande Dee Dee Bridgewater…
  • Monsieur le Président
    Monsieur le Président Il y a 50 ans, le 15 mars 1959, le Prez tirait sa révérence à seulement 49 ans. Lester Young, la classe et le raffinement à lui seul, fut l’un des premiers grands improvisateurs de l’histoire du jazz…
  • Billie Holiday, les maux bleus…
    Billie Holiday, les maux bleus… Une vie de souffrance au chant comme au disque, Billie Holiday n’a jamais été réellement égalée… L’âme blues, le cœur fissuré, le corps brisé, elle reste encore aujourd’hui la complainte ultime dra...
  • Fruit étrange
    Fruit étrange Quel est ce Fruit Etrange que chante Billie Holiday ? Que décrit cette voix inégalée, unique, au timbre stupéfiant de vie (et de mort) ? Le Strange Fruit évoqué dans le morceau du même nom n’est au...