Artistes similaires

Les albums

13,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2013 | Stax

Livret Distinctions Sélectionné par Ecoutez Voir
Pour son premier album pour le mythique label Stax, Ben Harper s’est associé avec le virtuose de l’harmonica blues Charlie Musselwhite. Sur ce douzième album studio de Ben Harper, se mêlent à la fois gospel, country et rhythm’n’blues. Une alchimie qui lui permet d’élargir sa palette artistique de manière inédite. Au final, une musique assez intemporelle, comme si elle avait été enregistrée il y a quarante ans à Chicago dans les studios Chess et non au Carriage House à Los Angeles.
12,49 €

Pop/Rock - Paru le 12 février 1994 | Virgin Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
8,49 €

Pop/Rock - Paru le 20 juillet 1995 | Virgin Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Sorti en 1995, Fight For Your Mind est le troisième et dernier album solo de Ben Harper avant qu’il ne fasse des Innocent Criminals ses partenaires privilégiés. Le guitariste a mûri rapidement malgré sa carrière encore jeune à l’époque. Il a choisi de porter une attention toute particulière à ses textes et ces derniers s’en retrouvent plus travaillés et lourd de sens. Engagé, Ben Harper mélange les genres (folk, rock, heavy ou même encore reggae) et rend correctement hommage à ses influences (Dylan, Hendrix…). Rempli de musique à consonance sudiste, Fight For Your Mind prend parfois de faux-airs de gospel ou de blues. Principalement acoustique, la partie guitare est la force de l’opus, ici orientée pour le slide. Album de caractère, Fight For Your Mind est idéal pour accompagner les différentes humeurs de la journée. © AR/Qobuz
10,99 €

Rock - Paru le 3 mars 2003 | Virgin

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
8,49 €

Pop/Rock - Paru le 21 mars 2006 | Virgin Records

Sur les deux disques de l'album Both Sides of the Gun, le chanteur-compositeur Ben Harper se montre bien déterminé à chambouler les attentes du public. Pour ceux qui considéraient le blues-rock comme une relique des années 70, Harper nous convainc du contraire avec le décor planté par son premier disque. Son chant plein d'émotion et les gémissements gutturaux de sa guitare témoignent qu'il a eu pour maîtres Led Zeppelin et Hendrix, mais aussi, plus récemment, Jeff Buckley au sommet de sa frénésie. Le deuxième disque finit de mettre par terre les idées préconçues. Dans cette promenade acoustique tranquille, Harper semble nous offrir un concentré du Cat Stevens le plus pur. Ces ballades mélancoliques et romantiques tout en sensibilité opèrent sur un plan plus intime. À l'opposé l'un de l'autre, "les deux côtés du flingue" sont tout aussi excellents entre les mains de Harper. ~ Jim Allen
10,99 €

Rock - Paru le 21 septembre 2004 | Virgin Records

12,49 €

Pop/Rock - Paru le 11 mars 2003 | Virgin Records

8,49 €

Pop/Rock - Paru le 5 juin 1997 | Virgin Records

10,99 €

Rock - Paru le 23 juin 2008 | Virgin Records

13,49 €

Pop - Paru le 23 mars 2000 | Virgin Records

8,49 €

Pop/Rock - Paru le 21 septembre 1999 | Virgin Records

13,49 €

Rock - Paru le 16 mai 2011 | Virgin Records

Ben Harper est de retour avec Give Till It's Gone, son dixième album. On assiste ici à un retour aux sources. Le Californien signe en effet un disque solo, son premier depuis l’excellent Both Sides Of The Gun. Il s’est toutefois bien entouré, le songwriter Jackson Browne et l’ex-Beatles Ringo Starr ayant participé à l’album. Comme souvent avec la musique de Ben Harper, l’écoute de ce dernier opus est un bonheur.
11,99 €

Pop - Paru le 11 mars 2003 | Virgin Records

5,99 €

Rock - Paru le 27 avril 2009 | Virgin Records

Début d'une nouvelle ère pour Ben Harper, White Lies for Dark Times, sorti en 2009, est cosigné avec les Relentless7, le groupe formé par le héros du rock alternatif après avoir mis sur pause son groupe d'accompagnement Innocent Criminals. Dans ces 11 pistes, Harper explore le côté énervé et survolté de la fusion soul/rock/blues/folk qui est sa signature. Il lance la danse avec "Number with No Name", une marche furieuse digne de Led Zep, puis reste sur sa lancée avec un "Why Must You Always Dress in Black" digne de Bo Diddley. Alors que l'album déborde d'un sentiment d'urgence, particulièrement sur le féroce "Keep It Together (So It Can Fall Apart)", Harper y introduit une touche de douceur avec “Faithfully Remain", confirmant sa réputation d'artiste dynamique et imprévisible. ~ Eric Schneider
9,49 €

Pop/Rock - Paru le 28 août 2007 | Virgin Records

L'interprète

Ben Harper dans le magazine