Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 février 2014 | Capitol Records (CAP)

Hi-Res Distinctions 4 étoiles Rock and Folk - Hi-Res Audio - Grammy Awards
Avec ce douzième album studio, Beck Hansen alias Beck tout court peaufine un peu plus l’étendue de son art. L’éclectique touche à tout californien, homme-orchestre capable de se glisser dans la peau d’un vieux bluesman ou d’un digne héritier ultra-funky de Prince voire d’un songwriter installant ses pop songs dans un océan de violons, signe ici un disque d’apparence sage. Pas d’enluminures étranges, ni de groove bizarroïdes sur ce Morning Phase, mais de superbes compositions amples, faisant la part belle aux harmonies vocales, aux mélodies pures comme de l’eau de roche et aux arrangements brillants et soignés. S’inscrivant dans la droite lignée de son superbe Sea Change de 2003, voilà un opus à déguster avec grande attention, une écoute distraite ou rapide pouvant lui donner des allures d’essai anecdotique. © MD/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2002 | Interscope

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Connu pour ses changements de style et d’humeur, le chanteur américain Beck est le créateur d’une discographie incroyablement diverse pouvant changer subitement d’univers d’une chanson à l’autre, voire même au milieu d’une seule chanson. Sur Sea Change, le Californien décide pour une fois de se cantonner à un seul genre, révélant un album aux sonorités acoustiques fortement influencé par Neil Young. Le costume de chanteur/compositeur lui va ici comme un gant et lui permet d’écrire une pop/country mélancolique, véritable ode à tous les cœurs brisés. Le son chaud créé par le producteur Nigel Godrich et les arrangements de violons de Paul Buckmaster viennent s’ajouter superbement aux mélodies de l’album. Sea Change est un chef d’œuvre de la pop et devient un symbole de songwriting porté à la perfection. © LG/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 juin 1996 | Geffen Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Aussi fou que sa pochette (un komondor faisant du saut de haies), Odelay confirme le génie d’assembleur de Beck. Mais si Mellow Gold et son tubesque single Loser revendiquait ses allures lo-fi fauchées, Odelay assume ses moyens et sa production plus luxuriante. L’idée est pourtant la même : accoupler l’inaccouplable ! Funk sexuel, rock psyché, country blues salace, rap old school, folk bancal, easy listening clinquant, Beck colle et décolle tout ! Côté samples, c’est la foire à la saucisse et on croise les Them de Van Morrison, Rare Earth, Mandrill, Mantronix, Sly Stone, Dick Hyman, Edgar Winter, Lee Dorsey et quelques autres… Malgré cet état civil improbable, Odelay possède une réelle identité. Une nouvelle merveille basée sur une philosophie sans ornières des plus saine. Car en plus d’être un savant fou des sons, Beck est un vrai songwriter dans l’âme. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 octobre 2017 | Capitol Records (CAP)

Hi-Res Distinctions Grammy Awards
Ceux qui suivent Beck Hansen depuis l’aube des années 90 savent qu’il peut tout jouer. Tout ! Du blues rural façon Son House/Skip James, du funk à la Prince, du hip hop slacker, du folk dylanien, de l’électro lo-fi, etc. Si l’as du bricolage californien explosa d’abord grâce à une alliance convaincante entre folk et rythmiques hip hop (l’imparable hymne Loser de 1993), il tendra au fil des ans vers davantage de classicisme avec Sea Changes (2002) et Morning Phase (2014). Virage à 180° avec Colors. Des couleurs, ce treizième album de Beck n’en manque pas. Du psychédélisme à la Beatles, de la pop 80’s, du dancefloor contemporain, du funk mâtiné de hip hop, le kaléidoscope stylistique est total ! Les grands écarts sont d’ailleurs tels qu’ils déboussoleront sans doute certains nouveaux venus. © CM/Qobuz
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 février 2014 | Capitol Records (CAP)

Distinctions 4 étoiles Rock and Folk
Avec ce douzième album studio, Beck Hansen alias Beck tout court peaufine un peu plus l’étendue de son art. L’éclectique touche à tout californien, homme-orchestre capable de se glisser dans la peau d’un vieux bluesman ou d’un digne héritier ultra-funky de Prince voire d’un songwriter installant ses pop songs dans un océan de violons, signe ici un disque d’apparence sage. Pas d’enluminures étranges, ni de groove bizarroïdes sur ce Morning Phase, mais de superbes compositions amples, faisant la part belle aux harmonies vocales, aux mélodies pures comme de l’eau de roche et aux arrangements brillants et soignés. S’inscrivant dans la droite lignée de son superbe Sea Change de 2003, voilà un opus à déguster avec grande attention, une écoute distraite ou rapide pouvant lui donner des allures d’essai anecdotique. © MD/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 novembre 2019 | Capitol Records

Hi-Res
Lorsqu’il explose en 1993 avec son génial single Loser, Beck est assez précurseur dans sa fusion de blues/folk acoustique et de beats hip-hop. Dans la foulée, avec son album Odelay, il dévoile une palette encore plus large mêlant funk sexuel, rock psyché, country-blues salace, rap old school et easy-listening clinquant, tout ça entrecoupé de samples de Van Morrison, Mandrill, Mantronix, Sly Stone, Dick Hyman, Edgar Winter et Lee Dorsey. Plus tard, il s’adonnera à un folk rock plus classique porté par des chansons de toute beauté (Sea Change)… À 49 ans, Beck innove en partageant le boulot avec un coauteur et coproducteur cinq étoiles : Pharrell Williams. D’abord prévue pour n’être qu’un single, voire un EP, la collaboration fait des étincelles et débouche sur onze titres. Si Beck est un expert en sophistication et en mille-feuilles d’idées, Pharrell est plutôt du genre épuré voire minimaliste. Beck opte ici pour cette seconde approche. Un dépouillement sonore surtout empreint de mélancolie grâce à de belles ballades funambules (Stratosphere) voire électriques (Everlasting Nothing). Le Californien joue à l’hédoniste relax (le smooth et sucré See Through), fait mumuse avec l’Auto-Tune (Uneventful Days) et se laisse porter par une vague pop au groove léger. Et pour rassurer ses fans de la première heure, sur Saw Lightning, il fait du pur Beck avec guitare slide, beat rap et micro vintage. Finalement, la force d’Hyperspace est de ne pas avoir visé à tout prix la machine à tubes que l’union d’un jour Beck/Pharrell laissait présager. Et dans ce foutoir pop soul rap folk R&B rock, tout est bien plus subtil qu’il n’y paraît. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2002 | Interscope

Hi-Res
Connu pour ses changements de style et d’humeur, le chanteur américain Beck est le créateur d’une discographie incroyablement diverse pouvant changer subitement d’univers d’une chanson à l’autre, voire même au milieu d’une seule chanson. Sur Sea Change, le Californien décide pour une fois de se cantonner à un seul genre, révélant un album aux sonorités acoustiques fortement influencé par Neil Young. Le costume de chanteur/compositeur lui va ici comme un gant et lui permet d’écrire une pop/country mélancolique, véritable ode à tous les cœurs brisés. Le son chaud créé par le producteur Nigel Godrich et les arrangements de violons de Paul Buckmaster viennent s’ajouter superbement aux mélodies de l’album. Sea Change est un chef d’œuvre de la pop et devient un symbole de songwriting porté à la perfection. © LG/Qobuz
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 1994 | DGC

HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2008 | Geffen

Hi-Res
CD3,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1994 | DGC

HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Rock - Paru le 16 mars 2005 | Interscope

Hi-Res
CD10,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 novembre 1999 | Geffen

HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 avril 2019 | Capitol Records

Hi-Res
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 novembre 2019 | Capitol Records

Lorsqu’il explose en 1993 avec son génial single Loser, Beck est assez précurseur dans sa fusion de blues/folk acoustique et de beats hip-hop. Dans la foulée, avec son album Odelay, il dévoile une palette encore plus large mêlant funk sexuel, rock psyché, country-blues salace, rap old school et easy-listening clinquant, tout ça entrecoupé de samples de Van Morrison, Mandrill, Mantronix, Sly Stone, Dick Hyman, Edgar Winter et Lee Dorsey. Plus tard, il s’adonnera à un folk rock plus classique porté par des chansons de toute beauté (Sea Change)… À 49 ans, Beck innove en partageant le boulot avec un coauteur et coproducteur cinq étoiles : Pharrell Williams. D’abord prévue pour n’être qu’un single, voire un EP, la collaboration fait des étincelles et débouche sur onze titres. Si Beck est un expert en sophistication et en mille-feuilles d’idées, Pharrell est plutôt du genre épuré voire minimaliste. Beck opte ici pour cette seconde approche. Un dépouillement sonore surtout empreint de mélancolie grâce à de belles ballades funambules (Stratosphere) voire électriques (Everlasting Nothing). Le Californien joue à l’hédoniste relax (le smooth et sucré See Through), fait mumuse avec l’Auto-Tune (Uneventful Days) et se laisse porter par une vague pop au groove léger. Et pour rassurer ses fans de la première heure, sur Saw Lightning, il fait du pur Beck avec guitare slide, beat rap et micro vintage. Finalement, la force d’Hyperspace est de ne pas avoir visé à tout prix la machine à tubes que l’union d’un jour Beck/Pharrell laissait présager. Et dans ce foutoir pop soul rap folk R&B rock, tout est bien plus subtil qu’il n’y paraît. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2006 | Interscope

Hi-Res
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 octobre 2017 | Capitol Records (CAP)

Ceux qui suivent Beck Hansen depuis l’aube des années 90 savent qu’il peut tout jouer. Tout ! Du blues rural façon Son House/Skip James, du funk à la Prince, du hip hop slacker, du folk dylanien, de l’électro lo-fi, etc. Si l’as du bricolage californien explosa d’abord grâce à une alliance convaincante entre folk et rythmiques hip hop (l’imparable hymne Loser de 1993), il tendra au fil des ans vers davantage de classicisme avec Sea Changes (2002) et Morning Phase (2014). Virage à 180° avec Colors. Des couleurs, ce treizième album de Beck n’en manque pas. Du psychédélisme à la Beatles, de la pop 80’s, du dancefloor contemporain, du funk mâtiné de hip hop, le kaléidoscope stylistique est total ! Les grands écarts sont d’ailleurs tels qu’ils déboussoleront sans doute certains nouveaux venus. © CM/Qobuz
CD13,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2005 | Interscope

HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 17 octobre 2019 | Capitol Records

Hi-Res
CD13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 1996 | DGC

Aussi fou que sa pochette (un komondor faisant du saut de haies), Odelay confirme le génie d’assembleur de Beck. Mais si Mellow Gold et son tubesque single Loser revendiquait ses allures lo-fi fauchées, Odelay assume ses moyens et sa production plus luxuriante. L’idée est pourtant la même : accoupler l’inaccouplable ! Funk sexuel, rock psyché, country blues salace, rap old school, folk bancal, easy listening clinquant, Beck colle et décolle tout ! Côté samples, c’est la foire à la saucisse et on croise les Them de Van Morrison, Rare Earth, Mandrill, Mantronix, Sly Stone, Dick Hyman, Edgar Winter, Lee Dorsey et quelques autres… Malgré cet état civil improbable, Odelay possède une réelle identité. Une nouvelle merveille basée sur une philosophie sans ornières des plus saine. Car en plus d’être un savant fou des sons, Beck est un vrai songwriter dans l’âme. © Marc Zisman/Qobuz
CD11,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1998 | DGC

L'interprète

Beck dans le magazine
  • Un bon Beck avec Pharrell
    Un bon Beck avec Pharrell Pour son 14e album rêveur et groovy, le Californien fait équipe avec le cerveau de N*E*R*D...
  • Eels: Once upon a time...
    Eels: Once upon a time... The newest release from the great Mark Oliver Everett, AKA "Mr. E" on Qobuz!
  • La Minute Qobuz #25
    La Minute Qobuz #25 Cette semaine, La Minute Qobuz présente toute l’actualité musicale : 5 minutes, 5 artistes, 5 albums avec Pharrell Williams, Omer Avital, Daphné, Nick Waterhouse, Léo Ferré et, pour la séquence Rét...
  • QIBUZ / Lundi 24 février 2014
    QIBUZ / Lundi 24 février 2014 Indiscrétions, confidences, relectures, révélations et news : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?
  • QIBUZ / Lundi 20 janvier 2014
    QIBUZ / Lundi 20 janvier 2014 Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire,
  • QIBUZ / Lundi 29 avril 2013
    QIBUZ / Lundi 29 avril 2013 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 3 décembre 2012
    QIBUZ / Lundi 3 décembre 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • Beck , bientôt un nouvel album ?
    Beck , bientôt un nouvel album ? Beck s’apprêterait à publier un nouvel album pour trouver un successeur à Modern Guilt sorti en 2008. Ce LP devrait être édité sur son site.
  • Quand Charlotte reprend Serge
    Quand Charlotte reprend Serge Charlotte Gainsbourg s’est produite pour la première fois à Paris hier soir, mercredi 16 juin, à la Cigale, avant sa grande tournée hexagonale.
  • Charlotte monte sur scène
    Charlotte monte sur scène Pour la première fois, Charlotte Gainsbourg se lance dans une grande tournée américano-européenne entre le 11 avril et le 19 juillet.