Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD9,99 €

Rock - Paru le 12 janvier 2009 | Parlophone UK

Livret Distinctions Pitchfork: Best New Music - Sélection du Mercury Prize
2e album du groupe de la chanteuse multi-instrumentiste Natasha Khan, produit par David Kosten
A partir de :
CD13,49 €

Rock - Paru le 15 octobre 2012 | Parlophone UK

Distinctions Pitchfork: Best New Music
Avec son troisième album, Natasha Khan propose une œuvre totalement maîtrisée au cœur de laquelle sa voix reste, toujours et encore, un véritable joyau. On aura beau penser à quelques autres consœurs (Cat Power, Tori Amos, Björk, Lana Del Rey, Beth Orton, Kate Bush…), force est de reconnaitre qu’avec The Haunted Man, le style Bat For Lashes s’impose un peu plus. Comme s’imposent aussi l’écriture de la Britannique qui naviguent avec grâce entre les textures, qu'elles soient folk, eighties ou légèrement electro.
A partir de :
CD14,99 €

Rock - Paru le 2 juillet 2007 | Parlophone UK

Distinctions Sélection du Mercury Prize
Les apparences peuvent être trompeuses. Derrière ce joli minois et cette voix enfantine, se cache une femme, multi-instrumentiste autodidacte, auteure et compositrice déterminée, seule maîtresse d’un projet mûri pendant de longues années. Mais les apparences sont, aussi et bien souvent, fidèles à ce qu’elles cherchent à montrer. Sur la pochette de Fur And Gold, gris-gris dorés, apparats pareils à ceux d’une diva hippie et symboles mythologiques divers (animaux, planètes) montrent que l’on a bien affaire à une artiste mystique et spirituelle. Les plumes qu’elle arbore symbolisent la relation entre la terre et le paradis, le lien physique entre la réalité et le rêve, dans lesquels elle trouve son inspiration. Chaque chanson fonctionne comme une saynète et présente un personnage ou une créature appartenant à ce monde, dont seule Bat For Lashes a la clé. Il est pourtant plus que tentant de chercher quelques résonnances entre les titres « Bat’s Mouse », « Prescilla », « Sarah », « The Wizzard », « What’s a Girl To Do » et l’univers d’artistes que la musicienne a forcément étudié. On peut parler d’une esthétique ancienne et baroque à la Tim Burton, de l’étrangeté et du charme hypnotisant du cinéaste David Lynch, du photographe Gregory Crewdson ou de l’évanescence des films de Sofia Coppola. Natasha Khan a un don pour allier les contraires. « Il y a de la beauté dans le noir » explique-t-elle souvent, pour justifier ce qui rend son univers féérique parfois très sombre. Etant donnée la force (voire la folie) créatrice avec laquelle Khan se livre dans son premier album, il existait un fort risque d’éparpillement. Heureusement, la brunette a su coudre les pièces du patchwork en utilisant les mêmes instruments tout au long de l’album. Piano, autoharpe, orgue Hammond, tambourins et synthétiseur sont aussi des personnages, récurrents, qui donnent à l’ensemble sa cohérence. Fur and Gold se termine sur les vapeurs façon P.J. Harvey de « I Saw a Light » qui, comble de la magie, semblent offrir une transition idéale vers son second album Two Suns (2009). Souhaitons que les rêves de cette (grande personne restée) enfant ne se terminent jamais. © ©Copyright Music Story Anne Yven 2016
A partir de :
CD9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 septembre 2019 | Bat For Lashes

Il y a des artistes à qui le revival 80's va particulièrement bien. Les claviers vintage, les solos de saxophone et la gated reverb n’ont jamais été aussi loin du kitsch qu’avec Lost Girls de Bat For Lashes. Peut-être parce que ces outils différents viennent structurer un univers électro-pop baroque en gestation depuis plus d’une décennie. La démarche évolutive de Natasha Khan a commencé par le folk chambriste lascive de Fur and Gold (2007) : y dormaient déjà les germes de ce cinquième opus, à savoir un soprano aérien, une imagination débordante et des instrumentations colorées. Les comparaisons avec Kate Bush ont fleuri et fusé. Aujourd’hui, on est davantage tenté d’évoquer des contemporains tels que CHVRCHES ou Ladytron – une signature reconnaissable entre autres aux synthétiseurs à gogo et aux grooves infectieux.Cependant, le premier parallèle tient encore aujourd’hui, malgré le changement de style. Bush et Khan ont la même propension à l’ambivalence : cette ambiguïté du désir, de la mélancolie et de la force féminine, en plus d’être un thème important chez les deux chanteuses, se manifeste à travers la nuance extrême des intentions vocales, entre soupirs et mélodies aériennes. Les voix de Lost Girls sont caractérisées par ce sens de la retenue, mais l’instrumentation n’est pas soumise aux mêmes règles – par exemple, sur l’allégorie sexuelle de The Hunger, où Khan combine la majestuosité d’un orgue à la syncope funk d’une ligne de basse grondante pour communiquer un sentiment d’urgence très à propos. C’est un cinquième album délicieusement rétro, qui navigue loin de 2019, et de toute tourmente politico-sociale – un moment d’évasion à chérir. © Alexis Renaudat/Qobuz
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 juillet 2016 | Parlophone UK

Hi-Res
L'univers de Bat For Lashes s’inscrit dans un périmètre bien à lui. Pour mettre en place son œuvre, la chanteuse et productrice britannique Natasha Khan est allée puiser l’inspiration dans un court-métrage qu’elle a elle-même réalisé et écrit. Confectionnée entre Los Angeles, Londres, sa ville natale de Brighton et Woodstock dans le New Jersey (où elle dispose de son home-studio), l’intégralité de The Bride sera joué de manière très particulière, alors que les premiers singles ont résoné dans des églises. La musique narre l'histoire d'une femme voyant mourir son futur mari sur le chemin de leur mariage et est parfois empreinte de mélancolie (Joe's Dream). Entre surexploitation de reverb et chants pêchus, l’album est joliment déstabilisant et témoigne d’une véritable démarche artistique. Le producteur Dan Carey (Nick Mulvey) ou encore le musicien Ben Christophers ont supporté Natasha Khan pour le travail de composition et les arrangements, afin de rendre l'ensemble encore plus cohérent. © AR/Qobuz
A partir de :
CD2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 3 février 2020 | Bat For Lashes

A partir de :
CD13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 juillet 2016 | Parlophone UK

L'univers de Bat For Lashes s’inscrit dans un périmètre bien à lui. Pour mettre en place son œuvre, la chanteuse et productrice britannique Natasha Khan est allée puiser l’inspiration dans un court-métrage qu’elle a elle-même réalisé et écrit. Confectionnée entre Los Angeles, Londres, sa ville natale de Brighton et Woodstock dans le New Jersey (où elle dispose de son home-studio), l’intégralité de The Bride sera joué de manière très particulière, alors que les premiers singles ont raisonné dans des églises. La musique narre l'histoire d'une femme voyant mourir son futur mari sur le chemin de leur mariage et est parfois empreinte de mélancolie (Joe's Dream). Entre surexploitation de reverb et chants pêchus, l’album est joliment déstabilisant et témoigne d’une véritable démarche artistique. Le producteur Dan Carey (Nick Mulvey) ou encore le musicien Ben Christophers ont supporté Natasha Khan pour le travail de composition et les arrangements, afin de rendre l'ensemble encore plus cohérent. © AR/Qobuz
A partir de :
CD0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 28 septembre 2020 | Bat For Lashes

A partir de :
CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 29 mai 2009 | Manimal Vinyl Records

A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 août 2019 | Bat For Lashes

A partir de :
CD2,29 €

Rock - Paru le 20 juillet 2012 | Parlophone UK

A partir de :
CD2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 2 septembre 2019 | Bat For Lashes

A partir de :
CD0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 juin 2019 | Bat For Lashes

A partir de :
CD4,99 €

Rock - Paru le 3 avril 2009 | Parlophone UK

EP contenant la version originale et le remix par Plaid du morceau "What's a girl to do?" ainsi que 4 pistes bonus enregistrées en live au Jo's Public Theatre de New York / Natasha Khan, voix, production, batterie, claviers & percussions...
A partir de :
CD4,99 €

Rock - Paru le 4 septembre 2009 | Parlophone UK

A partir de :
CD9,99 €

Pop - Paru le 15 février 2008 | Parlophone UK

A partir de :
CD2,29 €

Rock - Paru le 27 février 2009 | Parlophone UK

A partir de :
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 juin 2016 | Warner Records

A partir de :
CD2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 19 août 2019 | Bat For Lashes

A partir de :
CD9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 17 novembre 2017 | MANIMAL GROUP, LLC

L'interprète

Bat For Lashes dans le magazine
  • Bat For Lashes en deuil
    Bat For Lashes en deuil Un superbe album-concept signé Natasha Khan...
  • Festival de Khan
    Festival de Khan Le troisième album en apesanteur de Bat For Lashes…
  • Les meilleurs singles de 2009 selon Pitchfork
    Les meilleurs singles de 2009 selon Pitchfork La rédaction du webzine le plus suivi de la planète « indie » a établi la liste de ses 100 singles préférés de l’année 2009.
  • Un Festival des Inrocks très impliqué
    Un Festival des Inrocks très impliqué Du 4 au 10 novembre, Paris, Lille, Nantes et Toulouse accueilleront l’édition 2009 du Festival des Inrocks en association avec Time For Climate Justice.
  • Qui jouera au Festival des Inrocks ?
    Qui jouera au Festival des Inrocks ? L’édition 2009 du Festival des Inrocks qui se déroulera à Paris, Lille, Nantes et Toulouse du 4 au 10 novembre lâche déjà ses premiers noms : Bat For Lashes, Bad Lieutenant, La Roux, Fredo Viola, P...
  • Onirisme
    Onirisme Pop rêveuse, effluves new wave, la poésie qui émane des ondes de Bat For Lashes est un superbe no man’s land qui ensorcellera tant les fans de Björk que ceux de Kate Bush ou de Cat Power…