Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Barrett Strong

Interprète du tout premier succès du label Tamla Motown « Money (That's What I Want) », Barrett Strong est également le compositeur avec Norman Whitfield de plusieurs classiques de la soul, dont « I Heard It Through the Grapevine » et « Papa Was a Rollin' Stone ». Né à West Point (Mississippi) le 5 février 1941, le fils de pasteur apprend le piano et a pour camarades d'école à Détroit, où s'est installé la famille, Aretha Franklin et Lamont Dozier. Engagé comme chanteur par Berry Gordy pour son jeune label Tamla Motown, Barrett Strong lui fournit son premier hit avec le titre porte-bonheur « Money (That's What I Want) », qui se classe n° 2 des charts R&B et n° 23 au palmarès pop en 1960. Vendue à un million d'exemplaires et récompensée par un disque d'or, la chanson sera par la suite abondamment reprise, notamment par The Beatles et The Rolling Stones et à nouveau classée avec The Flying Lizards en 1979. Le chanteur qui en revendique l'écriture avec Janie Bradford enregistre d'autres simples non classés jusqu'en 1964, avant de se consacrer à ce domaine au côté du producteur Norman Whitfield. Leur association est tout de suite récompensée avec le classique « I Heard It Through the Grapevine », popularisé en 1967 par Gladys Knight & the Pips (n° 2 pop) et l'année suivante par Marvin Gaye (n° 1). Le tandem signe aussi « War » pour Edwin Starr (1970), « Smiling Phases Sometimes » pour The Undisputed Truth (1971) et entre autres « Cloud Nine », « Psychedelic Shack », « I Can't Get Next to You », « Ball of Confusion », « Papa Was a Rollin' Stone » qui lui rapporte un Grammy Award et « Just My Imagination » pour The Tempations. Après le déménagement de Motown à Los Angeles, Barrett Strong quitte le label et signe avec Epic, puis Capitol pour lequel il enregistre ses deux premiers albums Stronghold (1975, classé n° 47 dans les charts R&B) et Live & Love (1976). En 1980, il effectue un détour vers le disco avec l'album Love Is You, publié par le label indépendant Cherie Records. De retour en 1995 avec son propre label Blarritt Records, il encourage de jeunes artistes et enregistre au piano son quatrième et ultime album, Stronghold 2 (2001). Admis au Songwriters Hall of Fame en 2004, Barrett Strong décède le 28 janvier 2023 à San Diego (Californie), âgé de 81 ans.


©Copyright Music Story Loïc Picaud 2023
Lire aussi

Discographie

36 album(s) • Trié par Meilleures ventes

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums