Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 6 mars 2012 | Accent

Livret Distinctions Choc de Classica - Prise de Son d'Exception
Le présent enregistrement des Concertos pour piano de Mozart KV466 & 467 est le point de départ de l'intégrale des concertos pour piano à paraître chez le label Accent. Arthur Schoonderwoerd et son ensemble Cristofori jouent sur instruments d'époque, avec un musicien par partie, ce qui produit une sonorité transparente soutenant le clavier sans le dominer. Le pianoforte que joue Shcoonderwoerd est un Anton Walter de 1782 au timbre d'argent et aux grandes possibilités dynamiques.
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Alpha

Distinctions 5 de Diapason - 9 de Classica-Répertoire
Le voyage d'hiver, op. 89, D.911 / Hans-Jörg Mammel, ténor - Arthur Schoonderwoerd, piano
CD11,99 €

Classique - Paru le 24 novembre 2008 | Alpha

Distinctions 5 de Diapason - Choc du Monde de la Musique
Préface..., op.123 - Trio op.67 - Cinq Romances op.121 - Sept Romances op.127 - Satires, op.109 - Sonate pour violon et piano op.134 - Quatre poèmes du Capitaine Lebiadkine op.146... / N. Smirnova, A. Schoonderwoerd, G. Mourja, P. Migunov...
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Alpha

Distinctions 5 de Diapason
Œuvres de Debussy, Caplet, Roussel, Godard, Pierné & Saint-Saëns / Sandrine Piau, soprano - Hervé Lamy, ténor - Gilles de Talhouët, flûte - Arthur Schoonderwoerd, piano
CD49,95 €

Classique - Paru le 1 octobre 2013 | Accent

Livret Distinctions 4 étoiles Classica
Après avoir reçu Choc de Classica pour les Concertos pour piano n° 20 et 21, Arthur Schoonderwoerd revient chez Accent, avec l'intégrale des Sonates de Mozart en six CD ! Il a sélectionné trois différents instruments pour interpréter ces pièces : un piano à tangentes d'après Späth a Schmahl (ca. 1770), un pianoforte à marteaux non recouvert de cuir d'après Johann Andreas Stein (ca. 1780), et un clavicorde sans frettes d'après un modèle de 1780. Dans Mozart, Schoonderwoerd se permet beaucoup plus de libertés que de nombreux autres interprètes, avec précision et esprit, dans un style aux allures improvisées qui confère un nouvel éclairage sur ce répertoire que l'on croit connaître par coeur.
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Alpha

Distinctions Recommandé par Classica
Polonaise, op.26 n°1 - Trois écossaises, op.72 - Grande valse brillante en fa maj. - Valse en mi min. - Ländler & Trio en la bémol maj. - Grande valse brillante en la min. - Valses... / Arthur Schoonderwoerd, piano
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2011 | Pan Classics

Livret Distinctions 4 étoiles Classica
Concerto primo en ré majeur - Concerto secondo en fa majeur - Sonate IV en ré majeur / Ensemble Cristofori - Arthur Schoonderwoerd, direction & pianoforte
CD20,99 €

Classique - Paru le 20 mai 2014 | Alpha

Livret
CD9,99 €

Concertos pour clavier - Paru le 25 mars 2016 | Accent

Livret
En 1782, un certain Mozart acheta un fortepiano fabriqué par Anton Walter à Vienne. Et c’est précisément sur une copie moderne d’un Walter de 1785 qu’Arthur Schoonderwoerd a choisi de nous jouer ces deux concertos d’un certain Mozart, écrits justement en 1785, comme le monde est petit… La caractéristique principale des Walter de cette époque (ainsi que des autres fortepianos viennois) est que les marteaux sont en bois, non recouvert de cuir comme le seront les marteaux à partir des années 1800. Il en résulte bien entendu un son beaucoup plus sec, plus proche du clavecin, mais avec la capacité à jouer forte et piano. Entre les deux concertos, Schoonderwoerd nous donne à entendre le célèbre air de concert « Ch'io mi scordi di te », la partie vocale étant confiée non pas à une « grande voix » lyrique, mais à une voix bien plus confidentielle et moins surentraînée, un peu comme ce que Mozart pouvait avoir à disposition dans les salons de la bonne société viennoise. Quant à l’accompagnement, il est assuré par l’ensemble Cristofori, basé à Besançon comme ne l’indique pas son nom, et placé sous la direction de Schoonderwoerd lui-même. Les Cristofori jouent sur instruments d’époque, ce qui est particulièrement sensible pour les bois et les cuivres. On peut légitimement se demander si un certain Mozart n’a pas pu entendre plus ou moins ainsi ses œuvres, car cette interprétation va loin dans la recherche historique. © SM/Qobuz
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2002 | Alpha

La Belle voyageuse & autres mélodies rares / Jérôme Correas, baryton-basse - Arthur Schoonderwoerd, pianoforte - avec la participation de : Claire Brua, mezzo-soprano - Alain Gabriel, ténor - Marie-Bénedicte Souquet, soprano...
CD9,99 €

Classique - Paru le 17 février 2017 | Accent

Livret
CD9,99 €

Concertos pour clavier - Paru le 24 février 2015 | Accent

Livret
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 4 mars 2014 | Accent

Livret
CD9,99 €

Divers - Paru le 15 décembre 2017 | Etcetera

CD10,99 €

Classique - Paru le 22 mai 2009 | Alpha

Prélude op. 45 - 4 Ballades - Nocturnes, op. 9 - Nocturne B. 49 / Arthur Schoonderwoerd, piano
CD10,99 €

Classique - Paru le 21 juin 2005 | NM Classics

CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 5 février 2013 | Accent

Livret
Arthur Schoonderwoerd continue son intégrale des Concertos de Mozart chez Accent ! Après avoir reçu un Choc de Classica pour les Concertos n° 20 et 21 avec les Concertos n°18 KV 456 et 19 KV 459. Arthur Schoonderwoerd et son ensemble Cristofori jouent sur instruments d'époque, avec un musicien par partie, ce qui produit une sonorité transparente soutenant le clavier sans le dominer. Le pianoforte que joue Shcoonderwoerd est un Anton Walter de 1782 au timbre d'argent et aux grandes possibilités dynamiques.