Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD14,99 €

Dance - Paru le 25 octobre 2019 | Armada Music Bundles

Trance - Paru le 13 décembre 2019 | Armada Music Bundles

Téléchargement indisponible
CD14,99 €

Dance - Paru le 13 mai 2017 | Armada Music Bundles

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Dance - Paru le 29 octobre 2015 | Armada Music

Hi-Res Livret
CD14,99 €

Dance - Paru le 29 mai 2020 | Armada Music Albums

CD1,69 €

Dance - Paru le 18 mai 2018 | Scorpio Music

Trance - Paru le 23 juillet 2018 | ARVA

Téléchargement indisponible

Trance - Paru le 14 décembre 2018 | Armada Music Bundles

Téléchargement indisponible

Trance - Paru le 14 septembre 2018 | Armada Music Bundles

Téléchargement indisponible
CD9,99 €

Trance - Paru le 3 mai 2013 | ARVA

Avec ses cinq titres de meilleur DJ mondial décernés par DJ Mag, on peut dire qu'Armin van Buuren est l'équivalent en musique électronique d'un Lionel Messi en football. Un phénomène donc, qui bat à plates coutures les David Guetta et autre Tiestö. Le natif de Leyde, aux Pays-Bas, sait bien que les titres sont faits pour être remis en jeu, aussi monte-t-il d'un cran avec l'album Intense.Contrairement à ses challengers, Armin van Buuren conçoit ses disques comme de véritables albums et non une simple enfilade de hits. Il n'a pas non plus besoin de featurings clinquants pour développer une musique pleine de sens. La force d'Armin van Buuren est de pouvoir aborder tous les courants de l'electro, du plus pointu au plus commercial.Évacuons tout de suite l'indispensable tube qu'est « This Is What It Feels Like », qui remplit parfaitement son rôle de locomotive avec la voix inattendue du singer songwriter australien Trevor Guthrie. Armin van Buuren sait être concis et viser au niveau du bassin dès lors qu'il s'agit de faire danser. Mais le chevalier du très royal Ordre d'Orange a d'autres aspirations, qu'il concrétise avec l'introduction toute en claviers et cordes gothiques d'« Intense ». Armin van Buuren est finalement l'un des rares à faire la jonction entre la house de Chicago et l'electro façon Vangelis et Jean-Michel Jarre.Il sait également conjuguer efficacité et recherche musicale avec « Waiting fo the Night » où Fiora donne de la consistance vocale à un titre de house idéalement rêveuse. Armin van Buuren lâche les séquencers sur « Pulsar » aux relents de free party, autre démonstration d'habileté tout-terrain. Intense peut s'écouter comme un DJ set destiné à mettre de l'ambiance ou comme un album plus traditionnel. Ces deux entrées possibles montrent à quel point Armin van Buuren est complet. La concurrence est décidément loin derrière. © Francois Alvarez / Music-Story
CD1,69 €

Dance - Paru le 15 mars 2019 | Scorpio Music

CD1,49 €

Trance - Paru le 23 juillet 2018 | Armind

CD1,49 €

Dance - Paru le 12 décembre 2016 | Armind

CD14,99 €

Trance - Paru le 30 septembre 2016 | Armada Music Bundles

Trance - Paru le 16 août 2019 | Armada Music Bundles

Téléchargement indisponible

Trance - Paru le 13 août 2018 | Armada Music

Téléchargement indisponible

Électronique - Paru le 11 avril 2014 | Academy Records

Téléchargement indisponible
CD9,99 €

Trance - Paru le 10 septembre 2010 | Armada Music Bundles

Avec seize piste et cinq versions bonus, Mirage donne un instantané des plus excacts du son pratiqué par Armin van Buuren. Le lauréat du triple titre de DJ n° 1 de la planète, excelle dans un son dance venu de la trance. Contrairement à la house française qui privilégie les thèmes purement commerciaux, la dance/trance se souvient des racines techno et n'hésite pas à faire appel à des moments très "dream" et cérébraux. Le mélange est cependant périlleux entre une dance grand public et des réminiscences techno plus pointues. Les moments grandioses sont légion, à commencer par un « Desiderium » tout en finesse. Les incessantes montées de « These Silent Hearts » doivent beaucoup au génie du trop méconnu BT,    « Orbion » étant certainement le titre le plus proche des désirs secrets de Armin van Buuren. Mais il faut bien vivre, et l'excellent « Not Giving Up on Love » avec Sophie Ellis-Bextor, ne fait pas oublier quelques titres très quelconques.  « I Surrender » ou  « Breathe in Deep »  sont moulés dans un pur son de discothèque, parfaitement impersonnel et interchangeable.  « Youtopia » avec Adam Young de Owl City, se rapproche trop du style de ce dernier et apporte peu. Voilà donc un album qui peut être qualifié de bancal, les perles étant enfermées dans des coquilles usagées. DJ d'exception, Armin van Buuren reste encore un compositeur trop influencé par les phénomènes de mode. Alors même qu'il sait faire montre d'une sublime inspiration sur les meilleurs titres de Mirage. © Francois Alvarez / Music-Story

Trance - Paru le 2 avril 2020 | A State Of Trance Radio

Téléchargement indisponible
CD9,99 €

Trance - Paru le 18 avril 2008 | Armada Music Bundles