Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 septembre 2017 | Winter & Winter

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Prise de Son d'Exception
Les quatre quatuors du compositeur danois Hans Abrahamsen sont ici présentés, par le célèbre Quatuor Arditti, dans l’ordre inverse de leur composition : le Quatrième de 2012, le Troisième de 2008, le Deuxième de 1981 – on notera la grande distance dans le temps, ce qui est pourtant d’autant plus compréhensible lorsque l’on sait qu’entre 1990 et 2000, il a posé le crayon et n’a rien composé – puis le Premier de 1973, écrit sous forme de « Dix préludes ». Dès ses débuts de compositeur, Abrahamsen a préféré fuir les doctrines avant-gardistes de « l’École de Darmstadt » et suivre plutôt les sains enseignements de son maître Ligeti, dans un langage qu’il est convenu d’appeler « Nouvelle simplicité ». Et en effet, à l’écoute de ces quatre ouvrages, on est saisi de la capacité d’Abrahamsen à créer des lignes reconnaissables, à la fois si modernes et si anciennes, parfois empreintes de quelques accents folkloriques (réels ou imaginaires), avec un amour évident pour les moments hyper-aigus et planants dans son usage des sons harmoniques. L’auditeur l’aura compris, voilà une musique hautement originale, moderne certes mais dont l’écoute n’exigera aucun effort de compréhension intellectuelle forcée, plutôt qu’un abandon au discours riche et envoûtant des quatre musiciens du Quatuor Arditti. © SM/Qobuz
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Musique de chambre - Paru le 28 janvier 2011 | Winter & Winter

Hi-Res Distinctions Diapason d'or - Hi-Res Audio
Le compositeur allemand Wolfgang Rihm, né en 1952, n'hésite pas à recycler sa musique d'œuvre en œuvre, comme l'illustre ce "Fetzen", qui reprend son douzième quatuor à cordes agrémenté d'un accordéon, transformé à son tour en une troisième pièce avec piano. Le génial Quatuor Arditti s'adjoint les services du pianiste Nicolas Hodges et de l'accordéoniste Teodoro Anzellotti, lui-même récompensé pour ses enregistrements de musique contemporaine.
CD11,49 €

Classique - Paru le 9 décembre 1996 | Sony Classical

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Les Arditti ont laissé deux gravures des 2 Quatuors de Ligeti. Deux belles réalisations. Cet album, enregistré en 1996, frise la perfection tant sur le plan de l'interprétation que par la technique ahurissante du quatuor. Le Quatuor no 1 encore tributaire de Bartok et de Berg délivre tous ses sortilèges avec des trésors de poésie onirique. Le Quatuor no 2 parle la langue de la maturité d'un auteur en plein possession de son style, même si l'ombre de Bartok (Cinquième Quatuor) plane encore sur cette partition foisonnante. Une interprétation définitive et de référence de ces deux oeuvres majeures du compositeur hongrois disparu en 2006. FH
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 4 avril 2014 | Winter & Winter

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
CD3,99 €

Classique - Paru le 11 octobre 2005 | naïve classique

CD5,99 €

Classique - Paru le 15 juillet 2013 | naïve

CD19,99 €

Classique - Paru le 16 juin 2013 | Stradivarius

CD8,99 €

Quatuors - Paru le 16 mars 2009 | naïve

Quatuors n° 1 op. 7, n° 2 op. 10, n° 3 op. 30 & n° 4 op. 37 / Quatuor à cordes Arditti
CD6,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1994 | naïve classique

CD4,99 €

Quatuors - Paru le 16 mars 2009 | naïve

Coconino... A Shattered Landscape - Visions - Kokoro - Ariadne's Thread - Focus a Beam, Emptied of Thinking, Outward.../ Quatuor à cordes Arditti
CD6,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1994 | naïve classique

HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 24 juillet 2015 | Winter & Winter

Hi-Res Livret
« Non, la musique actuelle n’a pas besoin d’être inharmonique, laide, repoussante, intellectuelle, abstraite et inaccessible », s’exprime en substance le fondateur du label, Stefan Winter, racontant une aventure au cours de laquelle il avait donné à entendre un enregistrement de Mauricio Kagel à un paysan mexicain loin de toute influence culturelle, et qui s’était enflammé pour ce qu’il avait entendu. La présente compilation rassemble une douzaine d’œuvres de compositeurs récents, fleurons de divers enregistrements de Winter & Winter au cours des dernières années. Pärt, Sciarrino, Nono, Kagel, Yasuda sont quelques-uns des noms de ces compositeurs de la beauté moderne ; et ce sont de prestigieux interprètes qui vous les offrent, comme le Quatuor Arditti, l’Orchestre de Sarrebruck dirigé par Kagel en personne et tant d’autres. Si vous détestez la musique contemporaine, ou si vous croyez la détester, cette compilation risque fort de vous faire changer d’avis. © SM/Qobuz
CD11,99 €

Classique - Paru le 26 mars 2009 | Aeon

Quatuors n° 1 à 4 - Trio à cordes / Quatuor Arditti
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Kairos

CD7,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | naïve classique

CD6,99 €

Classique - Paru le 19 décembre 2016 | naïve classique

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2007 | Kairos

Les trois œuvres pour quatuor à cordes de Helmut Lachenmann, interprétées par l’incontournable Quatuor Arditti, sont ici présentées dans l’ordre inverse de leur conception. Ainsi, Grido de 2002 résonne en premier, Reigen seliger Geister (« Ronde d’esprits bienheureux ») de 1989 arrive en deuxième, et l’on termine avec Gran Torso de 1972, même ce dernier ouvrage a été remanié jusqu’en 1988. Cela dit, rien n’oblige l’auditeur à les écouter dans cette succession, les listes de lecture permettant toutes les fantaisies. De surcroît, l’intensité musicale de ces concentrés sonores que sont les quatuors de Lachenmann est telle que l’on peut les tourner dans tous les sens, l’esprit en sortira toujours éprouvé. Assurément, cet enregistrement n’est pas destiné aux personnes trop sensibles car les atmosphères inventées par le compositeur s’approchent parfois de ce que Kafka aurait pu écrire s’il avait été musicien… Les instrumentistes du Quatuor Arditti sont sollicités à l’extrême, en particulier dans le domaine des techniques exotiques voire ravageuses, mais leur maîtrise est telle qu’ils savent, de ce qui ne pourrait être que des bruits, créer une image musicale ou, du moins, une image esthétique cohérente que l’auditeur peut suivre, s’il veut bien s’en donner la peine. Le chemin est difficile mais il en vaut diablement la chandelle, car Lachenmann reste l’un des compositeurs contemporains les plus inspirés. © SM/Qobuz
CD39,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 août 2013 | NEOS Music