Artistes similaires

Les albums

13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2011 | Island Records

Distinctions 3F de Télérama - Sélection Les Inrocks
Suite au décès d'Amy Winehouse en juillet 2011, certains des plus proches collaborateurs de la chanteuse comme Mark Ronson ou Salaam Remi ont écouté les nombreux enregistrements qu'elle avait fait avant, pendant et après la sortie de Frank et de Back To Black, ses deux opus magistraux de 2003 et 2006. De ces écoutes attentives découle ce troisième album - posthume -, composé de douze titres, versions alternatives de classiques, inédits ou compositions nouvelles. Bref, que des chansons qui mérit[ai]ent d’être entendues ! Un hommage à déguster.
8,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2006 | Island Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Avec sa disparition tragique et prématurée, finalement peu surprenante au regard du train de vie d’Amy Winehouse, c’est une voix à part de la soul contemporaine qui s’éteint le 23 juillet 2011. Une voix qui ne doit guère être zappée d’un revers de manche ni par cette vie chaotique d’étoile filante faisant la fortune des tabloïds britanniques, ni par les torrents d’alcool et de stupéfiants et encore moins par ces centaines de vidéos trainant sur YouTube de concerts ratés voire pathétiques… Lorsque le phénomène Winehouse explose réellement avec ce deuxième album, le sublime Back To Black bien supérieur à son premier disque Frank, la soul music n’est pas au mieux, offrant déesses R&B creuses et sirupeuses sur productions aseptisées. Ils sont alors peu nombreux à tenter de faire véritablement évoluer l’idiome sculpté par les Aretha Franklin, Ann Peebles, Nina Simone, Tina Turner, Dinah Washington et autres Marlena Shaw. Amy Winehouse offre alors une voix de panthère, de vraies chansons (qu’elle écrit, contrairement à 90% de ses consœurs), une production aux accents vintage (mais jamais passéistes) et un instrumentarium cuivré à souhait. Pour couronner le tout, même l’image est unique : choucroute 50’s, tatouages de bikeuse et attitude gouailleuse! Back To Black a beau avoir trusté le sommet des charts aux quatre coins du monde durant des mois et des mois, il n’en reste pas moins un vrai chef d’œuvre de soul music et de rhythm’n’blues. Quand l’avis critique rencontre l’avis populaire – phénomène assez rare pour être souligné – le plaisir n’est que décuplé… © MZ/Qobuz
10,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2007 | Universal Music Division Barclay

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Avec sa disparition tragique et prématurée, finalement peu surprenante au regard du train de vie d’Amy Winehouse, c’est une voix à part de la soul contemporaine qui s’éteint le 23 juillet 2011. Une voix qui ne doit guère être zappée d’un revers de manche ni par cette vie chaotique d’étoile filante faisant la fortune des tabloïds britanniques, ni par les torrents d’alcool et de stupéfiants et encore moins par ces centaines de vidéos trainant sur YouTube de concerts ratés voire pathétiques… Lorsque le phénomène Winehouse explose réellement avec ce deuxième album, le sublime Back To Black bien supérieur à son premier disque Frank, la soul music n’est pas au mieux, offrant déesses R&B creuses et sirupeuses sur productions aseptisées. Ils sont alors peu nombreux à tenter de faire véritablement évoluer l’idiome sculpté par les Aretha Franklin, Ann Peebles, Nina Simone, Tina Turner, Dinah Washington et autres Marlena Shaw. Amy Winehouse offre alors une voix de panthère, de vraies chansons (qu’elle écrit, contrairement à 90% de ses consœurs), une production aux accents vintage (mais jamais passéistes) et un instrumentarium cuivré à souhait. Pour couronner le tout, même l’image est unique : choucroute 50’s, tatouages de bikeuse et attitude gouailleuse! Back To Black a beau avoir trusté le sommet des charts aux quatre coins du monde durant des mois et des mois, il n’en reste pas moins un vrai chef d’œuvre de soul music et de rhythm’n’blues. Quand l’avis critique rencontre l’avis populaire – phénomène assez rare pour être souligné – le plaisir n’est que décuplé… © MZ/Qobuz
15,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2007 | Island Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Avec sa disparition tragique et prématurée, finalement peu surprenante au regard du train de vie d’Amy Winehouse, c’est une voix à part de la soul contemporaine qui s’éteint le 23 juillet 2011. Une voix qui ne doit guère être zappée d’un revers de manche ni par cette vie chaotique d’étoile filante faisant la fortune des tabloïds britanniques, ni par les torrents d’alcool et de stupéfiants et encore moins par ces centaines de vidéos trainant sur YouTube de concerts ratés voire pathétiques… Lorsque le phénomène Winehouse explose réellement avec ce deuxième album, le sublime Back To Black bien supérieur à son premier disque Frank, la soul music n’est pas au mieux, offrant déesses R&B creuses et sirupeuses sur productions aseptisées. Ils sont alors peu nombreux à tenter de faire véritablement évoluer l’idiome sculpté par les Aretha Franklin, Ann Peebles, Nina Simone, Tina Turner, Dinah Washington et autres Marlena Shaw. Amy Winehouse offre alors une voix de panthère, de vraies chansons (qu’elle écrit, contrairement à 90% de ses consœurs), une production aux accents vintage (mais jamais passéistes) et un instrumentarium cuivré à souhait. Pour couronner le tout, même l’image est unique : choucroute 50’s, tatouages de bikeuse et attitude gouailleuse! Back To Black a beau avoir trusté le sommet des charts aux quatre coins du monde durant des mois et des mois, il n’en reste pas moins un vrai chef d’œuvre de soul music et de rhythm’n’blues. Quand l’avis critique rencontre l’avis populaire – phénomène assez rare pour être souligné – le plaisir n’est que décuplé… © MZ/Qobuz
18,49 €
13,49 €

R&B - Paru le 27 octobre 2006 | Island Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Avec sa disparition tragique et prématurée, finalement peu surprenante au regard du train de vie d’Amy Winehouse, c’est une voix à part de la soul contemporaine qui s’éteint le 23 juillet 2011. Une voix qui ne doit guère être zappée d’un revers de manche ni par cette vie chaotique d’étoile filante faisant la fortune des tabloïds britanniques, ni par les torrents d’alcool et de stupéfiants et encore moins par ces centaines de vidéos trainant sur YouTube de concerts ratés voire pathétiques… Lorsque le phénomène Winehouse explose réellement avec ce deuxième album, le sublime Back To Black bien supérieur à son premier disque Frank, la soul music n’est pas au mieux, offrant déesses R&B creuses et sirupeuses sur productions aseptisées. Ils sont alors peu nombreux à tenter de faire véritablement évoluer l’idiome sculpté par les Aretha Franklin, Ann Peebles, Nina Simone, Tina Turner, Dinah Washington et autres Marlena Shaw. Amy Winehouse offre alors une voix de panthère, de vraies chansons (qu’elle écrit, contrairement à 90% de ses consœurs), une production aux accents vintage (mais jamais passéistes) et un instrumentarium cuivré à souhait. Pour couronner le tout, même l’image est unique : choucroute 50’s, tatouages de bikeuse et attitude gouailleuse! Back To Black a beau avoir trusté le sommet des charts aux quatre coins du monde durant des mois et des mois, il n’en reste pas moins un vrai chef d’œuvre de soul music et de rhythm’n’blues. Quand l’avis critique rencontre l’avis populaire – phénomène assez rare pour être souligné – le plaisir n’est que décuplé… © MZ/Qobuz
14,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2008 | Island Records

Quelques années avant qu’Amy Winehouse n’attire l’attention internationale avec Back to Black, la chanteuse de soul effrontée fait son entrée dans l’univers musical britannique avec son premier album en 2003, Frank. Cet album, qui a remporté le Mercury Music Prize, s’écoute facilement grâce à la production subtilement jazzy de Salaam Remi, qui met en valeur la voix expressive d'Amy Winehouse, fortement influencée par Billie Holiday et Dinah Washington, particulièrement sur la chanson aux accents trip-hop " Stronger Than Me ", la puissante "You Sent Me Flying" et la sensuelle ""I Heard Love Is Blind". Peut-être pas aussi cohérent ni aussi audacieux que son album suivant, Frank n’en est pas moins un premier opus impressionnant qui convaincra tous ceux qui défaillent à chaque écoute de Back to Black. ~ Eric Schneider
14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2008 | Island Records

Dans l’histoire de Back to Black, la célébrité et le potentiel du succès commercial ont failli ruiner Amy Winehouse. Car cette insouciance espiègle qui avait rendu sa musique aussi spéciale à ses débuts aurait pu anéantir la sortie de cet album sensationnel. Ce qui peut expliquer que les fans ont eu si peur après la parution d'articles alléguant que la diva avait délibérément perdu du poids pour paraître plus fine. Même si sur Back to Black, elle s'éloigne du jazz pour embrasser pleinement le R'n'B contemporain, tous les atouts de son personnage musical restent intacts. À vrai dire, ils favorisent même sa transformation de chanteuse de jazz en sirène de la soul. ~ John Bush
18,49 €
13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 30 octobre 2015 | Universal Music

Hi-Res Distinctions Grammy Awards
La bande originale du documentaire d’Asif Kapadia consacré à Amy Winehouse propose deux types de morceaux. Tout d’abord, les plus grandes chansons de la défunte soul sister britannique dans des versions alternatives (Tears Dry On Their Own, Back To Black et Love Is A Losing Game notamment), mais aussi des sessions live rares, des démos de Stronger Than Me, What Is It About Men et Rehab et pleins d’autres pépites qui combleront les fans de la chanteuse londonienne disparue durant l’été 2011. Cette B.O. comprend également la partition originale écrite spécialement pour Amy par le compositeur brésilien Antônio Pinto qui avait d’ailleurs déjà travaillé avec Kapadia sur son précédent documentaire qu’il avait consacré à Ayrton Senna. © CM/Qobuz
13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 30 octobre 2015 | Universal Music

La bande originale du documentaire d’Asif Kapadia consacré à Amy Winehouse propose deux types de morceaux. Tout d’abord, les plus grandes chansons de la défunte soul sister britannique dans des versions alternatives (Tears Dry On Their Own, Back To Black et Love Is A Losing Game notamment), mais aussi des sessions live rares, des démos de Stronger Than Me, What Is It About Men et Rehab et pleins d’autres pépites qui combleront les fans de la chanteuse londonienne disparue durant l’été 2011. Cette B.O. comprend également la partition originale écrite spécialement pour Amy par le compositeur brésilien Antônio Pinto qui avait d’ailleurs déjà travaillé avec Kapadia sur son précédent documentaire qu’il avait consacré à Ayrton Senna. © CM/Qobuz
3,99 €

R&B - Paru le 3 juillet 2015 | Island Records

3,99 €

R&B - Paru le 3 juillet 2015 | Island Records

3,99 €

R&B - Paru le 3 juillet 2015 | Island Records

3,99 €

R&B - Paru le 3 juillet 2015 | Island Records

2,49 €

R&B - Paru le 1 janvier 2006 | Universal Music

13,49 €

R&B - Paru le 20 octobre 2003 | Island Records

L'interprète

Amy Winehouse dans le magazine
  • Amy, la B.O.
    Amy, la B.O. Les raretés de la bande originale du documentaire consacrée à la chanteuse britannique...
  • Amy revit !
    Amy revit ! Sortie en salle aujourd'hui du documentaire consacré à Amy Winehouse...
  • Dans le casque de Daymé Arocena
    Dans le casque de Daymé Arocena A l’occasion de la sortie de son premier album, Nueva Era, publié sur le label de Gilles Peterson, Brownswood Recordings, la talentueuse chanteuse Daymé Arocena en a profité pour révéler à Qobuz ce...
  • La vie d'Amy
    La vie d'Amy La bande-annonce du très attendu documentaire consacré à Amy Winehouse...
  • QIBUZ / Lundi 8 juillet 2013
    QIBUZ / Lundi 8 juillet 2013 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 19 novembre 2012
    QIBUZ / Lundi 19 novembre 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 24 septembre 2012
    QIBUZ / Lundi 24 septembre 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 9 juillet 2012
    QIBUZ / Lundi 9 juillet 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 4 juin 2012
    QIBUZ / Lundi 4 juin 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • QIBUZ / Lundi 5 décembre 2011
    QIBUZ / Lundi 5 décembre 2011 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...