Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES16,99 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 6 novembre 2015 | Melodia

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
« [...] Ludmila Berlinskaya fait partie de ces pianistes qui possèdent, dans ce répertoire, un souffle d'un naturel et d'une sincérité sans faille, et qui explore avec une sorte de gourmandise passionnée et généreuse les pulsations sonores de l'œuvre. Plus encore, elle ajoute à sa lecture une fantaisie souple sans une once de raideur. [...] À tout cela s'ajoute le talent de narratrice de l'interprète, qui aborde les œuvres avec une conception presque littéraire : elle nous raconte Anna Karénine ! [...] Ici, la lisibilité et l'art du chant magnifient ces pièces choisies pour parcourir toute l'œuvre de Scriabine. [...] On saluera aussi les pièces du talentueux Pasternak [...] et on restera bouche bée à l'écoute des préludes de Julian Scriabine*, un génie disparu à l'âge de onze ans, dont l'écriture avait assimilé l'esthétique de son époque. » (Classica, février 2016 / Stéphane Friédérich)* Fils d'Alexandre Scriabine
CD9,99 €

Classique - Paru le 15 mai 2014 | Melodia

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Quand on dit mazurka, on ne pense pas forcément à Scriabine ; et quand on dit Scriabine, ce ne sont pas ses Mazurkas qui viennent à l’esprit en premier. Dommage… car l’illuminé compositeur a porté l’art de la mazurka à d’autres sommets encore, qui ne portent en rien de l’ombre sur l’impérissable monument chopinien, mais qui ouvrent des perspectives auxquelles le malheureux Polonais mort en 1849 ne pouvait pas encore avoir accès lorsque Scriabine composa les siennes, en 1890 pour l’Op. 3 et 1899 pour l’Op. 25. Découvrez cette poignée de diamants sous les doigts de Samuil Feinberg, enregistrés en 1952. Feinberg, né la même année que celle durant laquelle Scriabine écrivait ses premières mazurkas, fut disciple d’Alexandre Goldenweiser qui vécut lui-même dans l’intimité du compositeur, et notre pianiste fréquenta souvent Scriabine au Conservatoire de Moscou : un enregistrement idéal, vraiment idéal, quasiment la parole du maître en personne. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Melodia

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
On peut considérer que Scriabine a écrit douze sonates et non pas dix, si l’on tient compte de deux œuvres de jeunesse numérotées à titre posthume ; mais les puristes ne comptent qu’à partir de la première sonate officielle de 1892, publiée du vivant du compositeur. Voici donc une intégrale des dix sonates officielles, dans l’interprétation de l’immense Igor Zhukov (* 1936), malheureusement trop peu connu dans nos contrée occidentales – de superbes enregistrements réalisés en 1971 pour la très soviétique firme Melodiya. Zhukov est une sorte d’électron libre dans la sphère très particulière de l’école russe/soviétique de piano, et sa vision de ces dix confessions pianistiques est du plus haut intérêt. Les trois premières sonates évoluent encore dans une atmosphère postromantique, mais à partir de la quatrième Scriabine s’enfuit déjà dans son monde personnel si particulier, avec des formes de plus en plus ramassées : la quatrième sonate ne dure que sept minutes, tandis que toutes les suivantes se ramassent en un seul mouvement – et toujours plus atonales et insaisissables – avant de finir dans le relatif apaisement de la Dixième en 1913, d’une aveuglante clarté quand la neuvième, de la même année, porte bien son nom de « Messe noire »… Ce titre ne semble pas d’ailleurs de Scriabine (il l’a cependant approuvé) – au contraire de celui de « Messe blanche » pour la Septième, qui est de Scriabine lui-même. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 2007 | Мелодия

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 2 décembre 2016 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
CD13,99 €

Classique - Paru le 2 avril 2014 | Camerata

HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 28 août 2015 | Signum Records

Hi-Res Livret
CD9,99 €

Classique - Paru le 29 novembre 2006 | Pipeline Music

CD13,99 €

Classique - Paru le 2 avril 2014 | Camerata

CD13,99 €

Musique de chambre - Paru le 3 décembre 2014 | Camerata

CD13,99 €

Classique - Paru le 2 avril 2014 | Camerata

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1961 | Boheme

CD9,99 €

Classique - Paru le 16 décembre 2016 | Bridge Records, Inc.

HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 30 décembre 2016 | Dream Collection

Hi-Res
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2015 | Roméo Records

HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 9 juin 2017 | Only Between Us Records

Hi-Res
CD9,99 €

Classique - Paru le 8 mai 2015 | Bomba-Piter (Manchester)

CD13,99 €

Classique - Paru le 10 décembre 2014 | Camerata

CD9,99 €

Classique - Paru le 29 juin 2015 | EMG Classical

HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | Dream Collection

Hi-Res

L'interprète

Alexander Scriabin dans le magazine
  • Jonathan Benichou en « e-récital »
    Jonathan Benichou en « e-récital » Le pianiste jouera Bach et Scriabine le 6 avril au Théâtre de l’Athénée à Paris et offrira aux spectateurs le téléchargement gratuit de son nouvel album à paraître chez Sisyphe.