Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Alain Lefèvre

Décrit comme un «héros» (Los Angeles Times), un «interprète foudroyant» (Washington Post), un «pianiste qui casse le moule» (International Piano) et qui «s’affirme en dehors des modes typiques et des artifices de la scène internationale» (Classica), le pianiste et compositeur Alain Lefèvre poursuit une brillante carrière.


 


Il a joué dans plus d’une quarantaine de pays sur les scènes les plus prestigieuses (Carnegie Hall, Kennedy Center, Royal Albert Hall, Royal Festival Hall, Théâtre des Champs-Élysées, Théâtre du Châtelet, Salle Pleyel, Teatro Colon, Palacio de Bellas Artes, Théatre Hérode Atticus Théatre d’Épidaure…) et a participé à de nombreux festivals internationaux Ravinia, Saratoga, Wolf Trap, Athènes, Istanbul, Cervantino…).


 


Ses performances éblouissantes en concert furent à maintes reprises qualifiées «d’inégalées» (Westdeutsche Zeitung) et «d’incomparables» (Los Angeles Times, Sacramento Bee). Salué pour sa «technique phénoménale» (The Spectator), son «jeu étincelant résultant en des interprétations fascinantes» (Kölner Stadt Anzeiger), sa «maîtrise absolue» (Hamburger Abendblatt), M. Lefèvre fut soliste invité des grands orchestres tels le Royal Philharmonic Orchestra, le London Mozart Players, l’Orchestre National de France, le Philadelphia Orchestra, le Detroit Symphony, le National Symphony, le China Philharmonic, la SWR, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, les Virtuoses de Moscou, (…) et a collaboré avec des chefs de renom dont James Conlon, Charles Dutoit, Christoph Eschenbach, JoAnn Falletta, Claus Peter Flor, Lawrence Foster, Jacek Kaspszyk, Jacques Lacombe, Kent Nagano, Yannick Nézet-Séguin, Jukka-Pekka Saraste, Vladimir Spivakov et Long Yu.  


 


Dès le début de sa carrière Alain Lefèvre fut toujours un ardent défenseur de la musique de notre temps. Il a travaillé avec Henri Dutilleux, John Corigliano, Pierre Max Dubois et les compositeurs du Québec, soit Walter Boudreau, François Dompierre, Alain Payette et Boris Petrowski. Nous lui devons la réhabilitation du compositeur et pianiste de génie tombé dans l’oubli, le «Mozart Canadien», André Mathieu, dont il a fait revivre les œuvres sur les scènes de New York, Paris, Londres, Berlin, Shanghaï et dans de nombreuses autres villes à l’échelle mondiale. Il fut le directeur musical, compositeur et interprète de la musique du film «L’Enfant prodige, l’incroyable destinée d’André Mathieu», réalisé par Luc Dionne et produit par Denise Robert et Daniel Louis.


 


Sa discographie couvre un vaste répertoire, du Concerto pour piano de John Corigliano, version de référence selon le BBC Music Magazine, aux 24 Préludes de Chopin, où la critique «célèbre Alain Lefèvre», plaçant son interprétation aux côtés des enregistrements des «illustres» Alicia de Larrocha, Ivan Moravec et Arthur Rubinstein (Fanfare). Il enregistre désormais en exclusivité pour le prestigieux label Warner Classics. Ses albums My Paris Years et le plus récent des transcriptions pour deux pianos des œuvres de Mathieu avec Hélène Mercier, se sont vu décerner un Trophée Radio Classique — France. 


 


M. Lefèvre est récipiendaire de nombreux prix, dont un JUNO, un Opus, dix Félix (ADISQ) et a remporté le Prix AIB décerné à Londres, pour la Personnalité internationale de l’année — Radio, (2010). Il est Officier de l’Ordre du Canada, Chevalier de l’Ordre National du Québec et Chevalier de l’Ordre de la Pléiade.

Lire aussi

Discographie

31 album(s) • Trié par Meilleures ventes

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums