Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

L’orgue à l’honneur en Languedoc-Roussillon

Cet été, le festival Radio France de Montpellier Languedoc-Roussillon se déroulera du 9 au 27 juillet. Parmi les nombreuses manifestations qu’il propose se tiendra en particulier un « cycle de l’orgue ».

Par Arthur de Talhouët | Concerts, festivals et tournées | 5 juin 2012
Réagir
Qobuz
Informations pratiques

Ville : Montpellier

Le festival Radio France de Montpellier Languedoc-Roussillon se déroulera cet été du 9 au 27 juillet dans l’agglomération et en région. Parmi les nombreuses manifestations qu’il propose, plus de 150, se tiendra en particulier un « cycle de l’orgue », qui sera l’occasion de découvrir 14 instruments de la région, joués par sept jeunes organistes issus de la génération montante de l’école d’orgue française.

« Concilier classique et inattendu, grands interprètes et jeunes espoirs, accents anciens et sonorités de demain (…) dans la grande tradition du service public qui, seul, peut offrir un si grand choix » : ainsi Jean-Noël Jeanneney, directeur de Radio France, résumait-il la ligne de conduite du festival qui, depuis une vingtaine d’années, s’est imposé comme un rendez-vous de l’été à ne pas manquer. Avec un dizaine de manifestations par jour, une gratuité quasi-totale, de grands noms, dont le trompettiste David Guerrier, ou le pianiste Andrei Korobeinikov cette année, il attire plus de 150 000 spectateurs chaque année. S’il accueille concerts symphoniques et lyriques, musique de chambre et récitals de jeunes solistes, il s’aventure également hors du classique, avec des concerts de jazz, musique du monde et musiques électroniques. Sans oublier un volet pédagogique : masters classes, conférences, débats (les rencontres de Pétrarque).

A noter en particulier, les manifestations consacrées à l’orgue. Quatorze récitals prendront place dans quatorze villes de la région (Hérault, Gard, Aude et Pyrénées-Orientales). Pour la troisième année consécutive, le festival s’attache ainsi à valoriser le riche patrimoine organistique de la région, dont l’orgue de Roquemaure, vieux de plus de 3 siècles. Si Bach constituera la majeure partie de la programmation, une large place sera réservée à l’interprétation par ces jeunes organistes, lauréats des grands concours internationaux. Après la Journée de l’Orgue, un tel un évènement confirme la vitalité de l’orgue en France.

Le site du festival

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters