Votre panier est vide

Rubriques :
Tutorials

Si on reparlait des DAC Audio-gd ?

Par Philippe Daussin |

Diverses questions que nous avons reçues de nos lecteurs concernant les DAC de la marque Audio-gd nous ont incités à revenir sur ces appareils dans votre rubrique préférée !

Les récents bancs d?essai de convertisseurs numérique analogique de la marque chinoise Audio-gd, en particulier le DAC-19, nous ont valu un certain nombre de questions concernant le bon choix à faire parmi les nombreux appareils de cette marque dont nous avons testé quatre modèles, trois DAC et un amplificateur pour casque.

Les réalisations Audio-gd sont quasi unanimement reconnues comme donnant des résultats sonores exceptionnels, ce que nous avons également pu constater sur les trois DAC que nous avons testés, le NFB-2, le NFB-15, et le DAC-19, tous trois ayant obtenu notre récompense Qobuzissime, le DAC-19 étant même tout simplement un must selon notre appréciation que nous considérons plutôt comme sévère bien que certains propos que nous avons lus récemment sur un forum nous taxent d?une certaine indulgence, ce que nous contestons fermement car nous pensons avoir une certaine gradation dans nos avis, sur la qualité sonore comme sur la fabrication des réalisations que nous testons.

S?il se trouve que nous émettons rarement des avis peu favorables, c?est que les appareils que nous testons sont le plus souvent choisis par nos soins et que nous avons probablement la main heureuse, ceci étant plus vraisemblablement le résultat de choix guidés par la connaissance que nous avons des composants qui sont utilisés, principalement les puces de conversion numérique analogique pour les DAC et la structure globale de l?électronique, la complexité n?étant pas, selon nous, forcément une garantie de qualité sonore supérieure, nous penserions même plutôt le contraire, mais cela dépend bien sûr si l?on attend d'une restitution sonore qu?elle soit fidèle ou tout simplement agréable.

Venons-en maintenant aux appareils Audio-gd que nous avons découverts il y a peu de temps et dont les spécificités avaient retenu notre attention, et plus particulièrement le fait qu?il n?était pas fait usage de contre réaction dans les étages de filtrage et d?amplification lorsque ces derniers faisaient partie de l?équipement, ce qui, comme le spécifie Audio-gd et comme nous l?avons aussi constaté depuis longtemps et à maintes reprises, se révèle supérieur en termes de rendu sonore, plus authentique selon notre appréciation.

Nous avions aussi été intrigué par la technologie ACSS (Audio-gd Current Signal System) basée sur le principe du convoyeur de courant et consistant donc à véhiculer le signal sous forme de courant dont Audio-gd mentionnait la supériorité en termes de rendu sonore sur le transport du signal sous forme de tension.

Nous avons donc commencé par demander à Audiophonics de nous prêter le modèle NFB-2 (NFB : Non FeedBack, pas de contre-réaction), notre choix étant également dicté par le fait que celui-ci utilisait des puces de conversion numérique analogique Wolfson WM8741 traitant nativement le signal, condition que nous nous sommes également imposée pour les appareils de la marque que nous avons testés par la suite.

Ceci va nous permettre de tenter d?aider nos lecteurs qui se montrent intéressé par les DAC Audio-gd et se sentent un peu perdus pour faire leur choix parmi les modèles de la marque qui, de plus, propose certaines options pour un même modèle et fait même évoluer ceux-ci tout en gardant la même référence, ce qui peut être perturbant.

Les DAC Audio-gd se classent (et cela est valable d?une manière générale d?ailleurs) en deux grandes familles, ceux qui utilisent des puces de conversion numérique analogique traitant nativement le signal (WM8741 et PCM1704 en l?occurrence) et ceux dont les puces font usage de conversion de taux d?échantillonnage, ES9018K2M principalement pour Audio-gd, et dont l?avantage est que celle-ci permet les décodages DXD (24 bits à 353 et 384 kHz) et aussi DSD, mais la récente puce Asahi Kasei AK4490 (qui sera peut-être utilisée par Audio-gd dans un proche avenir ?) offre des possibilités équivalentes, et même supérieures, tout en conservant le traitement natif des signaux.

La contre partie de l?utilisation de la puce ES9018K2M est que la conversion de taux d?échantillonnage, qui ne conserve donc pas les signaux en mode natif, apporte sa signature sonore qui se caractérise par une certaine brillance, pas désagréable à vrai dire, mais pas vraiment naturelle non plus selon nous (et bien que le contraire soit parfois prétendu), et dont nous ne raffolons pas à l?écoute d??uvres classiques.

En option, les DAC Audio-gd peuvent également être équipés d?horloges plus précises que celles qui les équipent en configuration de base, ou encore, pour certains, être équipés d?une interface USB faisant usage d?une puce plus performante, tout cela n?aidant pas à faciliter le choix de l?amateur, mais permettant aux perfectionnistes d?acquérir un appareil au top ou de faire évoluer par la suite un appareil acquis en configuration de base.

Donc, il nous semble que le choix d'un DAC Audio-gd se fera en premier lieu sur la puce de conversion numérique analogique, soit elle traite nativement les signaux pour une restitution qui sera (selon nous) plus fidèle, soit elle procède à de la conversion de taux d'échantillonnage avec un risque de moindre fidélité.

Le filtrage des signaux étant, dans tous les cas, assuré par un circuit ACSS propre à Audio-gd et qui ne fait pas usage de contre réaction et dont nous avons pu apprécier les qualités musicales lors de nos essais.

Nous décernerons une mention spéciale au DAC-19 dont les performances sonores sont plus qu'exceptionnelles et qui utilise des puces de conversion R2R (PCM1704U) qui sont très certainement à l'origine de la musicalité de cet appareil encore supérieure à celle des deux autres modèles Audio-gd que nous avons testés, bien que le forum dont nous parlions en début d'article nous ait taxés d'enfonceurs de portes ouvertes, ce qui n'est pas très gentil mais n'empêche pas certains de nos lecteurs de nous écrire pour nous remercier de leur avoir fait découvrir Audio-gd, ce qui tendrait à prouver que les portes ouvertes pour les uns ne le sont pas forcément pour les autres.

Enfin, concernant les autres options comme l'interface USB ou encore S/PDIF, leur effet sur le résultat sonore est probablement de moindre importance que le choix d'une puce de conversion.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com