Votre panier est vide

Rubriques :
Bancs d'essai

Real Cable iPlug-BTR : Test récepteur Bluetooth aptX récompensé Qobuzissime

Par Philippe Daussin |

Test Real Cable iPlug-BTR : Découvrez le récepteur Bluetooth aptX de la marque Real Cable (récompensé Qobuzissime) à l'aide de notre banc d'essai Qobuz. Bien qu'étant présent sur le marché depuis un bon moment, ce petit récepteur Real Cable Bluetooth aptX iPlug-BTR nous était totalement inconnu. C'est le hasard qui nous l'a fait découvrir récemment, et comme mieux vaut tard que jamais et qu'il figure toujours au catalogue du constructeur, nous avons décidé de le tester.

Il est vrai que nos visites sur le site de France Marketing, fondateur et propriétaire de la marque Real Cable, concernent le plus souvent les électroniques NAD et Blue Sound qui sont réputées et dont les lecteurs réseau intègrent Qobuz en Hi-Res et sont distribuées par cette société.

Principalement connue d’un large public pour ses réalisation de câbles audio et vidéo ainsi que divers accessoires en rapport avec ces domaines, France Marketing distribue également, et entre autres, des radios Bluetooth et Wifi, d'autres marques de câbles ainsi que des électroniques Hi-Fi, des enceintes, des meubles pour téléviseurs et installations Hi-Fi et commercialise sous sa propre marque Real Cable deux modules Bluetooth aptX, le iPlug-BTR, qui va faire l'objet de ce banc d'essai, et le iPlug-BTR-NFC, à couplage de type Near Field Contact, donc sans passer par le paramétrage de son smartphone.

A propos du Real Cable iPlug-BTR
Type :Récépteur Bluetooth aptX
Fonction :Transforme des données audio numériques reçues en sons audibles
Convertisseur :Wolfson WM8524 (24 bits à 192 kHz)
Dimensions (L x H x P) :76 x 22 x 70
Poids :56 g
Conception/Fabrication :Chine/Chine
Prix public généralement pratiqué :Environ 70 euros
Contact :France Marketing


Présentation

Le récepteur Bluetooth aptX Real Cable iPlug-BTR adopte une présentation on ne peut plus sobre avec son petit boîtier en plastique noir recevant au milieu de l'arrête supérieure avant un guide de lumière indiquant l'état de l'appareil (clignote en bleu une fois pendant une seconde toutes les cinq secondes pendant la mise en marche ou lors d'un couplage, puis reste fixe à l'établissement de la connexion avec la source émettrice Bluetooth).


A l'arrière, on trouve la prise pour le bloc d'alimentation secteur 5V/600mA, la sortie numérique optique S/PDIF Toslink et la sortie stéréo analogique sur prise Jack 3,5mm.


Réalisation

La carte est à l'image des fonctionnalités de l'appareil, c'est-à-dire qu'elle comporte un nombre relativement restreint de composants et sans doute en comporterait-elle encore moins aujourd'hui avec l'évolution qu'ont connue les puces Qualcomm/CSR depuis la conception de l'iPlug-BTR.

Sur cette carte, la puce de conversion numérique analogique est un modèle Wolson WM8524G (sous la prise Jack, référence U4). Ce circuit, compatible avec les signaux jusque 24 bits à 192 kHz, intègre en effet une pompe de charge qui évite l'emploi de condensateurs de liaison en sortie, et le constructeur recommande un simple filtre passe-bas composé d'une résistance de 560Ω et d'un condensateur de 2,7 nF sur chaque sortie. Toujours est-il que sur la carte on trouve bien un filtrage passif, et pas de filtre actif à amplificateur opérationnel, ce qui, selon notre oreille (et notre expérience), est bénéfique à la restitution sonore (pas de contre-réaction).


Les signaux numériques optiques sont fabriqués par un émetteur-récepteur S/PDIF Wolfson WM8804 à partir des signaux I2S fourni par la carte Bluetooth. Quant à l'alimentation, la tension provenant du bloc secteur passe d'abord par une diode de protection contre les inversions de polarité puis est filtrée par un condensateur de 10μF/16V en entrée d'un régulateur Globaltech Semiconductor GS1117Y33F délivrant une tension de 3,3V utilisée par le WM8524G.

Ecoute

C'est clair, le Bluetooth aptX, et maintenant aptX HD, ça nous a toujours épatés, mais avec le iPlug-BTR on est plus qu'épatés, on est enchantés par la restitution sonore qu'il délivre sur sa sortie analogique. Avec le titre Isn't It A Pity l'album All Things Must Pass de George Harrison, on est vraiment transportés et quasiment bouleversés par l'émotion ressentie. Certes l'aptX, comme toujours, fait formidablement bien son job, mais de plus, le convertisseur numérique analogique Wolfson WM8524G, pour sa part, sort un son merveilleux (nous n'avons ni souvenirs ni traces dans nos bancs d'essai d'avoir déjà entendu cette puce).

Il en va de même avec le titre Eyes Without A Face de l'album Rebel Yell de Billy Idol d'une présence saisissante et avec de magnifiques chœurs féminins. Serions-nous victime d'une hallucination auditive ?

En tous cas, ça recommence à l'écoute de la très belle interprétation par Vera Beths et l'ensemble Tafel Music sous la direction de Bruno Weil du Concerto pour violon de Beethoven extrait de l'album multiple Beethoven : The Piano Concertos; The Violin. Une restitution d'une grande beauté où le naturel des instruments est respecté et d'une cohérence qui laisse pantois et taraude un peu l'esprit pour essayer de comprendre ce qui se passe, parce que des DAC, on en a entendu quelques uns, et on n'a jamais ressenti ça, tout du moins à ce point.

Dernier test avec l'album Vespri per l'Assunzione di Maria Vergine de Vivaldi par Rinaldo Alessandrini dirigeant le Concerto Italiano dont nous retrouvons toutes les qualités de l'interprétation, beauté instrumentale et chorale, vivacité des cordes, magnifiées par le iPlug-BTR.

Pour terminer, et revenir sur ce que nous disions précédemment, ne pas avoir souvenir d'avoir déjà entendu le WM8524, il se trouve que si, et c'est une recherche sur Internet qui nous a conduits à ce banc d'essai que nous avions publié en octobre 2014 (presque quatre ans !) et dont nous n'avions plus le moindre souvenir ni trouvé de traces en recherchant sur Qobuz (il faut dire que nous en avons testé des appareils !).

Pour conclure, nous avons accordé notre récompense Qobuzissime à ce petit récepteur Bluetooth aptX qui permettra d'écouter des fichiers stockés en qualité CD sur un smartphone compatible aptX avec une qualité proche de celle offerte par ceux-ci en utilisant le faible débit de la liaison Bluetoth, ceci en toute simplicité. Et ça marche aussi avec Qobuz Hi-Fi !

Contact (France Marketing, importateur)
Smartphones compatibles aptX


***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com