Votre panier est vide

Rubriques :
Bancs d'essai

Oppo HA-1 : un amplificateur pour casque qui sort des sentiers battus !

Par Philippe DAUSSIN |

Les amplificateurs pour casques se suivent à la rédaction de Qobuz et ne se ressemblent pas. Le nouvel Oppo HA-1 est assurément le modèle le plus gros, et le plus évolué qu'il nous ait été donné de tester. Un très bel appareil conçu par une marque qui entend conquérir les audiophiles purs comme elle a conquis les audio-vidéophiles.

Après s'être installée depuis de nombreuses années sur le devant de la scène des lecteurs de DVD audiophiles, puis de Blu ray, la marque Oppo a récemment diversifié ses activités en présentant simultanément un casque Hi-Fi de haut de gamme, le modèle PM-1, et l'amplificateur pour casque HA-1.

Parler d'amplificateur pour casque pour le HA-1 est un peu réducteur, ne serait-ce que par son format qui ferait presque penser à un petit amplificateur de puissance et aussi par son équipement qui dépasse de loin tout ce que nous connaissons pour ce genre d'appareil.

Si l'on vous dit que le HA-1 est équipé d'un DAC 24 bits à 192 kHz utilisant une puce ES9018, que sa section d'amplification ainsqi que ses entrées sont entièrement traitées en mode symétrique, qu'il peut servir de pré amplificateur, symétrique comme asymétrique, et que son afficheur qui offre une foule de renseignements peut également fonctionner en Vu-mètres ou en analyseur de spectre, partants ?

Nous vous invitons donc au travers de banc d'essai à découvrir en détails (avec de nombreux visuels) cet amplificateur pour casque Oppo HA-1.


Présentation

Disponible entièrement en finition noire ou entièrement en finition argent, c'est qu'il a une sacrée allure cet Oppo HA-1 avec son grand afficheur central qui vous indiquera l'entrée en service, le type de fichier (PCM ou DSD) écouté ainsi que la fréquence d'échantillonnage et le nombre de bits, le gain de amplificateur (normal ou high), l'atténuation, en plein écran ou en petit sur une ligne dans le cas où l'affichage de l'analyseur de spectre ou des VU-mètres est sélectionné, ce que l'on réalisera grâce à la molette multifonction de gauche servant aussi à la sélection de source.


Le bouton de volume prend place classiquement à droite et surplombe une entrée USB A servant au branchement d'un iPod, iPhone ou iPad, et à gauche de laquelle se trouve la fenêtre du récepteur de télécommande. La prise casque au standard Jack 6,35 mm prend place à gauche sous le bouton de mise en marche, tandis qu'une prise Neutrik à quatre contacts permettra de brancher un casque fonctionnant en mode symétrique (ou ponté), c'est-à-dire avec chaque transducteur pris entre les sorties de deux amplificateurs travaillant en opposition de phase.

Il aurait été dommage qu'un si bel appareil hérite d'une télécommande toute moche en plastique, aussi celle-ci est-elle un très beau modèle en aluminium massif, aussi fine que le HA-1 est imposant.


Le HA-1 pourra également être contrôlé depuis un iPod ou un iPhone, un smartphone Android ou avec une tablette Amazon (lien).

Connectique

Connectique riche pour la HA-1, avec quatre entrées numériques filaires, USB B pour relier à un ordinateur, deux entrées S/PDIF (coaxiale et optique) et une entrée symétrique au standard professionnel AE/EBU. Une liaison Bluetooth aptX avec sa petite antenne complète la dotation. Une source analogique peut également être raccordée, en mode asymétrique sur Cinch ou en mode symétrique sur prises XLR.

Le signal peut également être sorti avec un niveau variable (pré out) dans ces deux modes pour attaquer directement un amplificateur de puissance ou des enceintes amplifiées. Deux prises trigger permettant de commander la mise sous tension d'autres appareils sont également présentes.


Fabrication

Fabrication nickel pour l'amplificateur casque avec DAC HA-1 Oppo, tout est bien aligné "comme à la parade" et implanté avec soin malgré une densité importante de composants.


Le fait est assez rare pour être souligné, Oppo présente sur ce visuel l'électronique du HA-1 par bloc fonctionnel avec des légendes que nous avons traduites.

1 - Contrôleur principal et interface USB
2 - Circuit des entrées audio numériques et analogiques
3 - Buffers des sorties audio et connecteurs
4 - Buffers des entrées audio analogiques
5 - Amplificateur casque Classe A en composants discrets
6 - Contrôle de volume analogique (potentiomètre motorisé)
7 - DAC Sabre32 Reference ES9018, sélection des entrées et contrôle de gain
8 - Alimentation linéaire avec transformateur toroïdal
9 - Circuits de protection

Alimentation

Oppo n'a pas lésiné sur les moyens pour l'alimentation du HA-1 et celle-ci ne rougirait pas dans un petit amplificateur de puissance. C'est d'ailleurs quasiment le cas puisque les étages d'amplification pour le casque sont polarisés en classe A et dégagent une chaleur importante.


Au c?ur de cette alimentation balaise, un très beau transformateur toroïdal précédé d'un sérieux filtrage par condensateurs et selfs, et aussi protégés contre d'éventuelles surtensions (orage, ça arrive !) par un écrêteur. A ses côtés, le petit transformateur des circuits de veille.

Les condensateurs qui servent aux filtrages des diverses tensions sont des modèles fabriqués sur cahier des charges et sont estampillés Oppo.

On dénombre ainsi, côté alimentation des circuits numériques, deux condensateurs de 2200 ?F/35V et un 3300 ?F/35V, et pour la partie analogique, deux de 4700 ?F/63V et quatre de 4700 ?F/35V, et ceci pour ne citer que les condensateurs de valeurs très importantes.

Les tensions des circuits d'entrée et de sortie analogique bénéficient de tensions régulées indépendantes de celles de l'amplification. Les tensions d'alimentation de ces dernières sont stabilisées par des régulateurs intégrés LM317 et LM337 montés sur radiateurs, ces stabilités étant très importantes pour éviter toute dérive des polarisations des transistors des amplificateurs.

Entrées et sorties audio analogiques

Les entrées comme la sortie audio analogiques peuvent se faire en mode asymétrique ou en mode symétrique.

Les entrées analogiques partagent la carte où sont également situées les entrées numériques et utilisent des amplificateurs opérationnels doubles à hautes performances National Semiconductor LME49724 "optimisés pour la Haute Fidélité" (dixit le fabricant). Les résistances sont des modèles à couche métallique à 1% de tolérance présentant une très bonne stabilités et les condensateurs de découplage de type à couches plastiques.


Les étages de sortie font également appel à des amplificateurs opérationnels doubles LME49724 (un pour les sorties asymétriques et deux pour les sorties symétriques) et on note également la présence de deux autres amplificateurs opérationnels Haute Fidélité aux performances "surlecucantes" de type LME4562 fabriqués par National Semiconductor. Oppo semble donc avoir pioché dans le top des amplificateurs opérationnels dédiés à la Haute Fidélité.


Réglage de volume

Oppo a choisi un réglage de volume par potentiomètre motorisé Alps. Cependant, les signaux audio ne transitent pas par les pistes de ce potentiomètre, mais sa position angulaire est détecté par le micro contrôleur et convertie en une atténuation au niveau de l'électronique et qui est indiquée temporairement sur l'affichage.


Oppo précise donc sur son site que les légères fluctuations de la valeur de cette atténuation sur l'afficheur durant la manipulation du potentiomètre de volume sont normales. De même, il recommande d'utiliser de courtes pressions sur le volume de la télécommande afin d'annuler ce phénomène.

Amplification

Entièrement réalisé en composants discrets et à raison de quatre unités pour permettre un fonctionnement en mode ponté, les étages d'amplifications occupent pas loin d'un quart de la surface totale.


Les étages d'entrée utilisent des transistors KSC2316 et KSA916 en technologie épitaxial réputée pour sa musicalité, et conçus pour les étages driver audio. Quant aux étages de puissance, à proprement parler, font appel à des modèles Sanken (spécialiste des transistors et des modules de puissance audio) 2SA1725 et 2SC4511, chacun d'eux étant capable de délivrer une puissance de 30W.

Ces transistors, polarisés en classe A donc, sont montés sur radiateur en compagnie d'un autre transistor Sanken, un modèle 2SC4883 qui sert de capteur de température et stabilise celle-ci pour éviter tout emballement thermique inhérent aux transistors bipolaires et qui serait destructeur.

On notera que toutes les résistances sont des modèles à couche métallique à 1% de tolérance et que les polarisations des étages d'entrée comme de ceux de puissance sont ajustées avec précision grâce à des trimmers multitours.

Les sorties de ces amplificateurs sont ensuite aiguillées au travers de résistances de très faible valeur vers des relais qui les commutent sur les prises casque. Juste à côté des relais se trouve l'électronique de protection dans laquelle on remarque la présence d'un amplificateur opérationnel double RC4558 et de deux comparateurs de tension LM393.

Carte numérique

La carte numérique est copieusement équipée de circuits intégrés à très large intégration (VLSI) parmi lesquels deux deux contrôleurs multic?ur XMOS, l'un référencé 16U7C10 et pouvant traiter 1000 méga instructions par seconde (1000 MIPS) et dédié au traitement des signaux USB et un autre référencé 6U6C5 (500 MIPS), prenant très probablement en charge la gestion de l'électronique et de l'affichage.

On note aussi la présence d'un circuit Actel ProAsic3 contenant 125.000 portes programmables (FPGA). Les signaux numériques provenant des entrées S/PDIF sont pris en charge par un circuit Wolfson WM8805, comme ceux issus du récepteur Blutooth (compatible aptX) Blue Giga WT32-E (en haut à gauche sur la photo) et de l'interface USB.


Conversion numérique analogique

C'est un convertisseur numérique analogique ES9018 du fabricant américain ESS qui assure la conversion numérique analogique. Celui-ci procède à une conversion de tous les signaux numériques sur 32 bits grâce au processus Hyperstream ? et contient huit convertisseurs utilisés par quatre sur chaque canal afin d'améliorer le rapport signal sur bruit de 6dB.


La sommation des sorties des signaux de la puce ES9018 est confiée à des amplificateurs opérationnels de course LME4562 et le filtrage est construit autour de non moins performants LME49724 accompagnés de résistance de précision et de condensateurs à couches plastique.

Utilisation, écoute

Avec un PC, il sera nécessaire d'installer des drivers pour une utilisation en USB Audio 2.0, ils sont téléchargeables sur le site Oppo en cliquant sur ce lien.

La restitution sonore procurée par le HA-1 Oppo est d'une très grande qualité et sa puissance sur la sortie Jack nous a semblé en mesure de driver sans problème des casques manquant un peu de rendement, comme certains modèles orthodynamiques, sans que cela concerne l'excellent et Qobuzissime Oppo PM-1.

Nous avons ainsi pu apprécier une très belle restitution de notre album de référence intemporel, la Fantasia on British Sea Songs de Henry Wood, que nous affectionnons particulièrement depuis les débuts de Qobuz Hi-Fi Guide.

Cependant, et comme toujours, avec les appareils utilisant des puces qui ne gardent pas le signal en mode natif, nous sommes encore plus attentifs, et c'est aussi un peu pour cela que nous revenons généralement à cette ?uvre.

Nous avons donc écouté très attentivement cette ?uvre en alternant la restitution 100% Oppo, c'est-dire-dire en utilisant la conversion par la puce ES9018, et depuis l'entrée analogique raccordée à un DAC équipé d'un convertisseur PCM5102 traitant nativement les signaux, et n'utilisant pas de filtrage additionnel.

Comme nous le disions précédemment, la restitution en mode 100% Oppo est très belle (c'est celle qu'a préférée un collègue) mais elle "en jette" un peu plus dans le haut du spectre qu'en mode natif. Ce n'est pas forcément plus vrai (ce serait même selon nous le contraire) mais c'est indéniablement agréable.

Quoi qu'il en soit, et le HA-1 étant présenté comme un amplificateur pour casque, sa partie amplification se met avec grand talent au service de cette conversion non native comme d'une conversion native en provenance d'un autre DAC.

Avec la chanson The Upsetter de l'album Love Letters de Metronomy il n'est pas nécessaire de pousser le volume comme un malade pour sentir les brillants accords de guitare caresser les tympans, ni percevoir la puissance des graves comme les crachotements rappelant les bruits de surface des vinyles.

En liaison Bluetooth aptX, les résultats sonores sont également très bons, avec de la définition jusque dans les sons les plus aigus.

La conversion numérique analogique du HA-1 étant compatible DSD64 et DSD128, nous avons vainement cherché des informations chez Oppo permettant d'utiliser cette possibilité...

Nous vous proposons donc le paramétrage pour Foobar2000 de la lecture DSD (simple et double) en mode natif.

- Cliquer sur l'onglet Library > Configure > Output > ASIO


- double clic sur foo_usb_asio
- dans la fenêtre qui s'ouvre choisir OPPO USB AUDIO 2.0 ASIO Driver et DoP Marker 0x05/OxFA puis fermer cette fenêtre


- retourner dans Output et choisir ASIO : foo_dsd_ASIO


- aller dans Tool > SACD et choisir les mêmes paramètres que sur le visuel, puis cliquer sur OK


- les fichiers DSD64 et DSD128 peuvent être lus


Et les résultats sonores sont à la hauteur des espérances avec une restitution d'excellent niveau où la finesse et l'absence de dureté concourent à un grand plaisir musical.

En conclusion, avec son HA-1, Oppo propose un amplificateur pour casque bénéficiant d'une conception et d'une réalisation de premier ordre intégrant de plus un DAC performant. Doté d'une sortie casque standard et d'une sortie stéréo pontée pour alimenter les casques auxquels ne suffirait pas la puissance de la sortie standard, il fournit de très bons résultats sonores et peut également faire office de préamplificateur. Un très bel appareil, à regarder, et à écouter.

Spécifications
Manuel de l'utilisateur (User Manual, En only, anglais seulement)
Oppo Digital France
Contact

Capacités de lecture

***


Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com