Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Festival de l'Académie Bach : audacieux, innovant et exigeant

Du 19 au 22 août, l’Académie Bach organise à Arques-la-Bataille une nouvelle édition de son festival de musique ancienne.

Par Léo Gaudier | Actualité | 30 juin 2015
Réagir
Qobuz

Créée en 1997 par Philippe Gautrot et Jean-Paul Combet, l’Académie Bach constitue un fantastique lieu de rencontre entre artistes et publics passionnés par la musique ancienne et les formes artistiques qui l’accompagnent. Son festival de musique reste un événement incontournable pour tout amateur de sonorités baroques.

Audace, innovation et exigence sont les maitres mots de la programmation qui a su fidéliser un public à travers ses différentes éditions. Le cœur du festival est incarné par la très belle église gothique d’Arques-la-Bataille dans laquelle défilent chaque année les grands noms de la musique baroque ainsi que les futurs talents du genre. L’une des vocations de l’Académie Bach est en effet d’être une véritable plateforme de lancement, de jouer un rôle de découvreur de talents : c’est ainsi que, depuis ses débuts, le festival a accompagné les débuts et le développement de nombreux ensembles et artistes aujourd’hui reconnus en France et dans le monde entier. Concerts de haute qualité sont au programme, mais également ateliers musicaux, master-classes, conférences, expositions…un florilège d’activités destinées à éveiller la sensibilité et la culture artistique des participants.

Cette édition 2015 se voit même affublée d’une nouveauté : une nouvelle formule destinée à associer encore plus étroitement le public au cœur même de la démarche artistique. Un stage de choral prendra place en même temps que le festival : le public présent pourra travailler, sous la direction de chefs de chœur spécialisés, des pièces en relation directe avec le programme des concerts. Ces répétitions permettront aux stagiaires de pouvoir monter sur scène aux côtés des artistes invités et de passer de simple spectateur à acteur. Un concert de fin de stage aura également lieu et fera partie intégrante de la programmation. Une audacieuse et intelligente initiative de la part de l’Académie Bach qui permet à son public d’assister ET participer à cette édition 2015.

Le Concert des planètes - © Académie Bach


Le programme alléchant de cette année débutera avec le Galilei Consort, dirigé par le violoniste Benjamin Chénier. Cet ensemble spécialisé dans la reconstitution d’œuvres italiennes du XVIIe siècle interprétera la messe solennelle qui fut composée par Giovanni Rovetta en célébration de la naissance de Louis XIV. La recréation de cette composition est une première depuis le XVIIe siècle et constitue donc un événement à ne pas rater. Des psaumes et des motets de Rigatti et de Monteverdi seront également au programme. Le Concert des planètes sera à l’église d’Arques-la-Bataille pour présenter un parcours en trois concerts sur le psaume du XVIe siècle. Ghislain Dibie sera au commande de cet ensemble qui est passé maitre dans l’art d’explorer et interpréter la musique polyphonique de la Renaissance.

Roberto Festa - Daedalus - © Académie Bach


Le motet, style de composition ayant connu son apogée aux XVIIe et XVIII siècles, sera mis à l’honneur grâce à un programme conçu par Lionel Meunier. Il dirigera l’ensemble Vox Luminis qui mettra en lumière les pièces magnifiques composées par les ancêtres de Bach. Franz Liszt sera au cœur de la soirée du 21 août grâce à la performance de l’Armée des Romantiques qui explorera les œuvres de ce défenseur infatigable de l’inventivité musicale. S’attaquer à l’audacieuse écriture du compositeur et à sa musique de chambre n’est pas une mince affaire, mais l’ensemble composé du violoniste Girolamo Bottiglieri, du violoncelliste Emmanuel Balssa, du pianiste Rémy Cardinale et du comédien Jean Manifacier sera sans aucun doute à la hauteur du défi. Daedelus qui fête cette année ses trente ans d’existence fera découvrir au public de l’Académie Bach la beauté de la moresca, mouvement artistique adopté par Naples au XVIe siècle mélangeant dimension théâtrale et vocale. Le talentueux Roberto Festa sera à la tête de l’ensemble pour cette soirée qui s’annonce mémorable.

Le site officiel du festival

Le programme complet du festival

Pour suivre tout ce qui se passe en classique sur Qobuz, rejoignez-nous sur notre superbe page Facebook Classique ! www.facebook.com/QobuzClassique

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters