Catégories :

Slipknot, pas notre genre ?

Slipknot revient. Le nouvel album est irrévérencieux à souhait mais aussi très produit, léché. Tout en puisant à ses racines, le groupe ne se répète pas. Il fait ce qu'il veut, comme il veut. Ce qui compte pour ses membres ? Faire de la musique ensemble. Pas question de disparaître, même pour sauver son âme ! C'est ce que le refrain du titre Unsainted nous apprend. Défense et illustration en 14 pistes.

Vidéo du jour | 11 août 2019
Réagir

Rares sont les groupes qui assument leur identité tout en cédant à leurs envies au gré de leurs albums. Rester cohérent sans tomber dans la routine, voilà qui n’est pas simple, d’autant plus quand on s’appelle Slipknot et qu’on frise les vingt-cinq ans de carrière. Les natifs de l’Iowa reviennent avec We Are Not Your Kind en guise de suite au douloureux 5: The Gray Chapter. Ce précédent album s’en sortait bien : les musiciens de Slipknot savaient ce qu’ils faisaient, peut-être même trop. Car, déterminés à panser les plaies du passé, ils s’étaient enfermés dans une boulimie créative confortable, sans prise de risque. L’ennui nous guettait, l’obsession de la continuité prenant le pas sur une sincérité plus spontanée.





Cette fois, We Are Not Your Kind renonce à servir la soupe. Ses quatorze morceaux ont une raison d’être et nous surprennent. Tout en revenant à des racines qui parleront aux aficionados avec des titres comme Nero Forte ou Orphan (on pense notamment à l’album éponyme Slipknot et à Iowa), le récital pioche aussi dans l’opus Vol.3 : (The Subliminal Verses) pour des mélodies plus tranquilles qui fleurissent l’atmosphère. Et quel plaisir d’entendre la voix de Corey Taylor dans Red Flag ou Unsainted, de le retrouver, criard, gagné par l’intensité des textes. Le saupoudrage d’effets pop qui « embellit » le tout ne plaira pas à tout le monde mais il dénote un véritable plaisir dans le soin apporté aux compositions et à leur enregistrement. Les instruments frappent aussi fort que les mots : c’est bien le moins que Slipknot pouvait faire !

Torturé, vaillant, sensible, avant tout sincère, We Are Not Your Kind est un aveu qui saura toucher ceux qui s’impatientaient. L’âge venant, Slipknot finit par faire sien le credo qui dit : faire ce dont on a envie doit primer sur ce que l’on attend de nous. Une conception de la liberté que Corey Taylor défend dans l'interview qui précède le récent live du Download Festival.




Écoutez WE ARE NOT YOUR KIND de SLIPKNOT sur QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur QOBUZ, rejoignez-nous sur FACEBOOK


À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters