Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

The Soft Moon, la relève post-punk

Par Clotilde Maréchal |

Cerveau et homme-orchestre de The Soft Moon, le Californien Luis Vasquez offrira au public parisien du Nouveau Casino, le 11 août, sa vision du post-punk. Âmes sensibles…

L’électrochoc post punk de The Soft Moon fera escale à Paris le 11 août à Paris au Nouveau Casino…

Derrière ce nom se cache en fait un certain Luis Vasquez, qui a lancé son projet à Oakland en 2009 avec un but furieusement introspectif. Enfermé dans son studio, le jeune Californien a laissé ses entrailles s’exprimer et le résultat est des plus joliment dérangeant. Ainsi est né le premier opus éponyme de The Soft Moon qui a alpagué l’ouïe des amateurs du post-punk… Un post-punk un brin moins cataclysmique, sur le EP Total Decay qui a suivi à l’automne 2011.

The Soft Moon convoque les fantômes d’un rock hanté et martial qui doit autant au Joy Division d’Unknown Pleasures qu’au premier album du tandem new-yorkais Suicide, aux compositions anguleuses de D.A.F. ou au krautrock des Allemands de Neu!... A se demander où le mot Soft peut-il bien trouver son origine dans un tel déluge de rage industrielle…

Sur scène, Vasquez s’entoure toujours pour piloter son bel objet sombre qui froisse les oreilles et l’âme au passage...

Le site de The Soft Moon

Le site du Nouveau Casino