Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Saison 2013 à la fondation Royaumont : tout un programme !

Par Alice Contensou |

Du 24 août au 6 octobre se tient cette année encore dans la magnifique abbaye de Royaumont, au coeur du Val d'Oise, la Saison Musicale de Royaumont. Un cycle de concerts qui regroupe des talents de tous horizons, qu'ils soient déjà reconnus, juste sortis de nos meilleurs conservatoires, ou encore arrivés tout droit du Moyen-Orient.

Informations pratiques

Dates : du 24 août 2013 au 6 octobre 2013

Région : Île-de-France

Département : Val-d'Oise (95)

Déjà la rentrée pour la fondation Royaumont ! Comme tous les ans depuis sa création en 1936, la Saison musicale de la fondation Royaumont rassemble des artistes d’horizons variés, habitués ou invités exceptionnels, pour une rentrée tout en musique, et accessible à tous tant financièrement que musicalement.

Au programme de cette édition 2013, sept week-ends, cinq cycles thématiques, 29 concerts et trois chorégraphies. La saison commencera par un premier cycle de concerts italianisants, voyage sur les traces de la musique transalpine du Moyen Âge jusqu’au baroque. Elle proposera aussi un tour d’horizon de l’Europe à l’aube du XXème siècle : Poulenc, Fauré, Saint-Saëns, Debussy, Bizet, Ravel… une Belle Epoque qui portait bien son nom si l’on en croit ses oreilles. Retour vers le futur ensuite avec une escapade contemporaine qui regroupera créations et relectures. Mais la danse, intégrée aux programmations depuis 2000, ne sera pas en reste puisque la soirée du 21 septembre y sera consacrée. Enfin, la Saison Royaumont effectuera aussi un petit tour du monde qui mettra notamment à l’honneur l’Inde, l’Iran et le monde arabe.

La saison s’annonce donc très riche. Parmi les temps forts, on peut citer le concert donné par l’ensemble Pygmalion le 22 septembre. Il sera consacré à Bach et à son alter ego méconnu, Graupner. Une belle occasion pour cette formation de slalomer entre le grand classique qu’est Bach (la spécialité de l’ensemble) et des pièces méconnues qui lui donnent l’occasion de se renouveler.

On croisera aussi le guadeloupéen Magic Malik, flûtiste jazz au jeu exubérant, au cours d’une des soirées les plus éclectiques de la saison ! Il assurera un show très jazzy, entouré de dix autres artistes qui, comme lui, apporteront chacun leur touche personnelle. Un melting pot audacieux centré sur un Moyen-Orient toujours plus fantasmé…

Magic malik – © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com


Exotisme toujours avec le trio Chemirani, composé de Djamchid, Bijan et Keyvan Chemirani pour la soirée intitulée « Le Rythme et la Grâce ». Une soirée habitée par les accords du zarb, instrument iranien qui nous transporte bien loin de nos frontières hexagonales.

Keyvan Chemirani– © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com


Barraqué, Lachemann et Hoban constitueront le terrain d’exploration du quatuor Diotima. Ces jeunes français sauront redonner vie à ces pièces en leur donnant des couleurs résolument modernes tout en restant dans le respect des époques et des compositeurs. Leur secret ? Exploiter à son maximum l’alchimie du quatuor.

Enfin, le talentueux Sébastien Daucé, figure montante du baroque français, revisitera le répertoire de Moulinié. Cette œuvre sacrée ne s’interdit pas l’audace. Une audace qui sera décuplée par l’interprétation intime et fervente de Daucé et de son ensemble, Correspondances.

Sébastien Daucé – © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com




Notre podcast Keyvan Chemirani :



Voir aussi le podcast Sébastien Daucé.

Plus d'informations sur le site officiel.

À découvrir autour de l'article