Catégories :

Robert Glasper, entre jazz et soul

Escale parisienne pour le bluffant pianiste jazz’n’soul Robert Glasper au New Morning les 25 et 26 juillet.

Par Max Dembo | Concerts, festivals et tournées | 10 juillet 2013
Réagir

Jeudi 25 et vendredi 26 juillet, Robert Glasper est en concert parisien sur la scène du New Morning. Le pianiste texan sera épaulé par ses complices Casey Benjamin au saxophoniste, Mark Colenburg à la batterie et Derrick Hodge à la basse.

Révélation du piano soul de ces dix dernières années, Glasper n’a pas épaulé Mos Def, Erykah Badu, J Dilla, Meshell, Kanye West, Common ou Q-Tip pour rien… Avec lui, la nu soul trouve l’ambassadeur smooth à souhait, clavier de velours et mélodiste suprême. Mais pas un simple tapoteur doué. Non, un pianiste, un vrai de vrai ! Qui connaît son McCoy Tyner sur le bout des ongles. Qui croise le fer avec Christian McBride, Terence Blanchard et Roy Hargrove…

Surtout, Glasper mène ses aventures plurielles, jazz ou hip hop, avec une insolente facilité. Mélodiste et instrumentiste hors pair, son toucher aérien en fait l'une des personnalités les plus recherchées. Son atout ? Avoir assimilé tout le spectre moderne du jazz, de son idole Herbie Hancock à Roy Hargrove, pour le mixer à ses influences contemporaines. Sur scène, son piano est évidemment toujours incandescent comme jamais.

Le site de Robert Glasper

Le site du New Morning

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters