Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Christophe seul sur la route

Par Marc Zisman |

Au piano ou à la guitare, Christophe poursuit son Intime Tour sur les routes de France, de Paris à Lorient en passant par Bézier, Lille, Montpellier et Caen.

Seul. Christophe sera seul sur la scène de la Salle Pleyel à Paris, lundi 5 octobre. Il en sera de même le 3 octobre à Bézier, le 13 octobre à Lille, le 19 octobre à Montpellier, le 29 octobre à Caen et le 10 novembre à Lorient. Pour ces concerts de son Intime Tour, il passera en revue cette carrière d’un demi-siècle. Une soirée en toute intimité avec le Dernier des Bevilacqua, au piano ou à la guitare, pour croiser Aline susurrer des Mots bleus dans les Paradis perdus en lui disant Ne raccroche pas

Difficile de ne pas lire un texte consacré à Christophe sans y croiser les mots « dandy » et « ovni »… Daniel Bevilacqua fait surtout parti de ces chanteurs totalement inétiquetables. De ces musiciens touchant à la fois la plèbe comme les branchés, capables de signer une friandise limite kitsch ou un trip expérimental et déjanté. Une musique kaléidoscopique à l'image de la vie de son auteur. Une musique fascinante, troublante et passionnante…

Paru en mars dernier, Paradis retrouvé réunissait treize inédits enregistrés par Christophe durant les années 70 et 80 lorsqu'il était la monture de compèt' de l'écurie Motors de son ami producteur Francis Dreyfus. Avec cette brochettes d'inédits stellaires souvent expérimentaux, il ouvrait une étonnante malle aux trésors de pépites conçues avec son armada de synthétiseurs en tous genres. Depuis quarante ans, on sait le chanteur plus que fasciné par toutes ces machines nommées Fairlight, Yamaha GS-1, Memory Moog et ARP Odyssey. Une embardée extra-terrestre comme seul Christophe sait en organiser…

Tout Christophe sur Qobuz

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article