Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Buniatishvili et Capuçon en hommage à Christian Ferras

Par Max Dembo |

La pianiste Khatia Buniatishvili et le violoniste Renaud Capuçon joueront Bartók, Enesco et Franck, à la mémoire de Christian Ferras, au Théâtre des Champs-Élysées, le 23 mai.

La pianiste Khatia Buniatishvili et le violoniste Renaud Capuçon célèbreront la mémoire de Christian Ferras sur la scène du Théâtre des Champs-Elysées, jeudi 23 mai à 20h. Au programme de ce concert parisien, des sonates signées Bartók, Enesco et Franck.

Après un premier album Liszt qui attira sur elle plus d’un regard et plus d’une Oreille, Khatia Buniatishvili s’était penché en septembre dernier sur le cas Chopin avec un disque entièrement consacré au compositeur polonais qu’elle a enregistré, pour le Concerto pour piano n°2 aux côtés de l’Orchestre de Paris dirigé par Paavo Järvi. Dans le vaste flot des jeunes virtuoses, les très fortes personnalités ne sont finalement guère légions… À 25 ans seulement, la Georgienne est sans conteste l’une d’entre elles. Adoubée par la reine Martha Argerich, l’une de ses idoles, la pianiste de Tbilissi a d’abord participé à deux albums de Gidon Kremer, offrant sa facette chambriste, avant de publier, en mai 2011, son premier disque solo, éblouissant, exclusivement consacré à Franz Liszt. Si comme elle aime le répéter « le piano est le plus noir des instruments », Buniatishvili y livrait déjà un jeu coloré comme jamais et bien en phase avec sa personnalité.

C’est à Chambéry que Renaud Capuçon voit le jour en 1976. Il étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Gérard Poulet et Veda Reynolds, puis avec Thomas Brandis à Berlin et Isaac Stern. En 1998, Claudio Abbado le choisit comme Konzertmeister du Gustav Mahler Jugendorchester ce qui lui permet de parfaire son éducation musicale avec Pierre Boulez, Seiji Ozawa, Daniel Barenboim et Franz Welser-Moest. En 2000, il est nommé Rising Star et Nouveau talent de l’Année aux Victoires de la Musique puis Soliste instrumental de l’année en 2005.

Renaud Capuçon collabore avec les plus grands chefs et les orchestres les plus prestigieux du monde comme le Philharmonique de Berlin avec Bernard Haitink ou David Robertson, Los Angeles Philharmonic avec Gustavo Dudamel et Andris Nelsons, Orchestre de Paris avec Wolfgang Sawallish ou Christoph Eschenbach, Orchestre Philharmonique de Radio France avec Myung-Whun Chung, Chamber Orchestra of Europe avec Semyon Bychkov, Philadelphia Orchestra avec Charles Dutoit, Gewandhaus Orchester avec Kurt Masur, Staatskapelle de Dresde avec Daniel Harding, State Academic Symphony Orchestra of Russia de Moscou avec Vladimir Yurowsky, Scottish Chamber Orchestra avec Robin Ticciati, Orchestre du Capitole de Toulouse avec Tugan Sokhiev.

Le violoniste est fondateur et directeur artistique du Festival de Pâques d’Aix en Provence. Passionné de musique de chambre, il a fondé les Rencontres de Musique de Chambre de Bel-Air qu’il a dirigé de 1996 à 2010. Enfin, il joue le Guarneri del Gesù « Panette » (1737) qui a appartenu à Isaac Stern, acheté pour lui par la BSI, Banque Suisse Italienne.

Le site du Théâtre des Champs-Élysées

Regardez notre vidéo-podcast avec Renaud Capuçon (novembre 2012)

Écoutez notre rencontre-podcast avec Khatia Buniatishvili (juin 2011)

À découvrir autour de l'article