Rubriques :
Sur Scène

Maazel, un chef à l’heure américaine

Par Marc Zisman |

A la tête du New York Philharmonic, Lorin Maazel se produira à Pleyel les 8 et 9 septembre avec à ses côtés le pianiste Jean-Yves Thibaudet.

Bien que né en France, à la tête de l’Orchestre National de France dans les années 80 et amoureux du répertoire français, Lorin Maazel a le cœur qui bat au rythme américain. Après avoir dirigé l’Orchestre de Cleveland et de Pittsburg, le voici depuis 2002 à la tête du prestigieux New York Philharmonic, vraie consécration d’une carrière internationale au long cours.

Soucieux de consolider le grand répertoire, Maazel est aussi très attentif aux compositeurs d’aujourd’hui. À la salle Pleyel, lundi 8 et mardi 9 septembre, il dirigera des œuvres qui ont fait date dans l'histoire de la musique, comme Le Sacre du printemps de Stravinski (concert du 8), la Symphonie n°4 de Tchaïkovski (concert du 9) ou le Concerto pour piano de Gershwin (concert du 8), interprété par Jean-Yves Thibaudet.

Lors du concert du 8, le public parisien de Pleyel pourra également découvrir la création de Rhapsodies de Steven Stucky, une commande du New York Philharmonic.

Le site officiel du New York Philharmonic

Le site officiel de Lorin Maazel

Le site officiel de la salle Pleyel

À découvrir autour de l'article