Votre panier est vide

Rubriques :
Chers disparus

Disparition de Bryan Morrison

Par Marc Zisman |

L’ancien manager de Pink Floyd reconverti dans l’édition musicale s’est éteint à 66 ans après deux années de coma consécutives à un accident de polo.

Quelques jours après la disparition de son « clavier » Richard Wright, la famille Pink Floyd est à nouveau endeuillée. Bryan Morrison, ancien manager du groupe britannique, est mort vendredi 26 septembre après avoir passé deux ans dans le coma.

Né le 14 août 1942 à Hackney, Morrison était âgé de 66 ans et résidait en Angleterre. En juillet 2006, il avait été victime d'un accident de polo dont il ne s'était jamais remis. Il se trouvait depuis dans un état végétatif. Sa mort serait due à une infection.

Après s’être fait la main sur les Pretty Things en 1963, Bryan Morrison avait commencé à organiser des concerts pour le Floyd lorsque la formation en était à ses débuts. La légende veut que Syd Barrett, cultissime membre fondateur, lui aurait notamment mordu le doigt au sang ! Le musicien affirmait ne pas avoir reçu de chèque de droits d'auteur de sa part… Il ne lui en teint que modérément rigueur puisque c’est Morrison qui continuera à s’occuper des droits de ses compositions…

C’est justement dans l’édition musicale que Bryan Morrison fera fortune. Il comptait notamment T-Rex, les Bee Gees, les Jam et, sa poule aux œufs d’or des années 80, le tandem Wham ! dans son écurie. Grand fan de polo, il était le fondateur en 1985 du Royal County of Berkshire Polo Club. Il laisse dans le deuil sa femme et… sa maîtresse, qui lui rendaient visite en alternance à l'hôpital !

Le site officiel de Pink Floyd