Catégories :

QIBUZ / Lundi 13 mai 2013

Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com. la vérité est toujours bonne à lire !

Qibuz Lundi | 13 mai 2013
Réagir






Les punks au musée !

Quand la révolte entre au musée… Certes, ça n’est pas la première (ni la dernière) fois que le soi-disant irrécupérable se fait récupérer mais avec la grande exposition que le prestigieux Metropolitan Museum de New York consacre à l’influence du mouvement punk, les sourires vont être légions… Ouvert depuis le 9 mai et jusqu’au 14 août, Punk: Chaos to couture retrace la fusion improbable de ce mouvement musical des années 70, porteur d'une éthique anti-bourgeoise, avec celui de la couture, où un tee-shirt peut coûter jusqu'à 500 dollars… Dans les salles élégantes du Met new-yorkais, l’exposition replonge le visiteur dans les grandes heures de ce courant artistique à l’étique rock'n'roll, contestatrice, drogues et alcool incluses… Des vidéos de Sid Vicious des Sex Pistols et d’autres acteurs majeurs du courant musical sur écrans géants, expliquent leur philosophie. Pour l'occasion, une réplique grandeur nature a été réalisée des toilettes du CBGB, le mythique club du Bowerie où débutèrent les Ramones, Dead Boys, Blondie et quelques autres combos essentiels du genre. L'exposition souligne que l'amour des punks pour une mode vestimentaire bricolée et bon marché - une chaîne comme bijou, des jeans et tee-shirts déchirés - était de fait en phase avec la façon de travailler des stylistes modernes. Les vêtements présentés témoignent de l'influence des punks sur les grandes maisons de couture : des épingles à nourrice sur une robe de soirée Versace de 1994, une mini-robe Balenciaga drapée d'une chaîne dans sa collection 2004, des fermetures éclair en or sur une robe de soie rose Givenchy de 2011, etc. Un univers bien éloigné des paroles des Pistols et d'autres groupes qui revendiquaient le besoin de choquer et d'être aussi obscènes et inutiles que possible. La boutique du Metropolitan propose un tee-shirt Givenchy pour 565 dollars ou un haut signé Vivienne Westwood à 100 dollars…





La rosette pour le Zim ?

L’aura ? L’aura pas ? La controverse d'un projet de décoration de Bob Dylan, sur laquelle la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur serait réservée, devrait « s'arranger », a déclaré Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture. « Chaque ministre propose des noms pour la Légion d'honneur, j'avais proposé au titre des personnalités étrangères celui qu'Obama a qualifié lui-même de plus grand musicien américain de l'histoire », a déclaré la Ministre. Le Canard enchaîné avait indiqué que la Grande Chancellerie de l'ordre de la Légion d'honneur aurait considéré que le songwriter américain ne serait pas digne de recevoir cette distinction, compte tenu de ses prises de position pacifistes et du fait d'avoir consommé de la marijuana ! « Je pense que ça va s'arranger. En tous cas ce serait un bon signe pour la France, et pour tous ceux qui adorent le rock’n’roll et la musique en général, qu'on rende hommage à Bob Dylan », a estimé Aurélie Filippetti…





Kaija et Youssou sont dans un bateau…

Le Sénégalais Youssou N'Dour et la Finlandaise Kaija Saariaho ont été récompensés par le prestigieux prix suédois Polar Music Prize 2013. « Le griot d'Afrique occidentale n'est pas qu'un simple chanteur. Il est aussi conteur, poète, chanteur de louanges, artiste de divertissement et dépositaire de la tradition orale », a affirmé le jury dans ses motivations. « Youssou N'Dour perpétue l'héritage griot et démontre qu'on peut s'en servir pour raconter non seulement l'Afrique mais le monde tout entier », a-t-il poursuivi. « Sa voix contient l'histoire, la passion, les espoirs et l'énergie de tout un continent »Kaija Saariaho occupe une place singulière parmi les compositeurs et remet en question la notion même de musique, a ajouté ce même jury. Variée et avant-gardiste, la production de la compositrice âgée de 60 ans, formée à Paris à l'Ircam, touche aussi bien l’univers de la musique de chambre, que celui de la musique symphonique ou de l'opéra… Décerné pour la première fois en 1992 avec des fonds réunis par l'ex-manager d’ABBA, Stig Anderson, le Polar Music Prize récompense des contributions à la musique mondiale dans tous les genres. Bob Dylan, Ray Charles, Pink Floyd, Led Zeppelin, Renée Fleming, Isaac Stern ou encore Pierre Boulez comptent parmi les lauréats.





Ben Gernon, grand de deux mains

A 23 ans, le jeune maestro britannique Ben Gernon a remporté dimanche la quatrième édition du Concours de jeunes chefs d'orchestre (Young Conductors Award) à Salzbourg. Doté de 15.000 euros, ce Premier Prix donne aussi l'occasion à son lauréat de diriger un concert au prestigieux Festival d'été de Salzbourg, le 17 août, à la tête de l'Orchestre de jeunes Gustav Mahler. Lors du concours, Gernon a dirigé l'orchestre Camerata Salzbourg dans des œuvres de Peter Maxwell Davies mais aussi de Mozart et Beethoven. L’Anglais s'est imposé devant le Chinois Yu Lu, également âgé de 23 ans, et l'Espagnol Antonio Mendez, 29 ans. Selon le président du jury, le chef d'orchestre allemand Ingo Metzmacher, qui avait à juger 82 jeunes chefs d'orchestre, « la grande musicalité de Ben Gernon et sa relation particulière avec l'orchestre ont emporté l'adhésion du jury ». Après une formation de tubiste, le lauréat a étudié la direction d'orchestre à la Guildhall School of Music and Drama et avait été second en 2012 au concours Donatella Flick London Symphony Orchestra Conducting Competition. Depuis, Gernon est devenu directeur du Southwark Youth Orchestra et assiste Gustavo Dudamel au Los Angeles Philharmonic Orchestra.





Hendrix, Miles et Macca, le supergroupe fou

Jimi Hendrix, Paul McCartney et Miles Davis dans le même groupe? C’est la folle anecdote révélée récemment. Il en aurait fallu de très peu que ces trois légendes se retrouvent dans une aventure musicale commune. Lorsqu’Hendrix, Miles et Tony Williams, alors batteur du trompettiste, avaient prévu d’enregistrer ensemble un album en 1969, avec le producteur Alan Douglas derrière la console, ils auraient envoyé un télégramme à Macca, le 22 octobre, afin de lui demander de tenir la basse ! Malheureusement, Peter Brown, alors dans le management des Beatles, aurait répondu que Paul se trouvait en vacances en Écosse pour deux semaines et ne pouvait se joindre à eux… L’original de ce télégramme est actuellement exposé sur l’un des murs du Hard Rock Café de Prague.



Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

À découvrir autour de l'article

Vos lectures