Votre panier est vide

Rubriques :
Interview

Interview

Rencontre Qobuz avec Helena Noguerra : « Je fais sérieusement n’importe quoi. »

Par Marc Zisman |

Entre deux tournages, Helena Noguerra rappelle que la musique est essentielle à son quotidien. Avec son nouvel album Année zéro, elle impose un peu plus son éclectisme stylistique, passant avec aisance de la chanson posée au rock'n'roll agité. Rencontre avec une touche-à-tout douée.

Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

Quand elle ne joue pas, elle joue. Les années passent et Helena Noguerra poursuit avec une certaine classe son pasodoble entre musique, théâtre et cinéma. C’est tout de même en chanson que son éclectisme revendiqué brille de mille feux. Et en toisant ses diverses escapades discographiques, on réalise que son imaginaire musical se dessine avec tous les crayons possibles. Bossa ou yéyé, folk ou rock, vintage ou futuriste, la Noguerra canarde à tout-va. Avec Année zéro, ça ne s’arrange pas ! Tant Mieux. Pour ce nouvel album, la sœur de Lio et ex-Madame Katerine slalome encore plus entre les genres et les textures sonores. Épaulée par un casting lui aussi bigarré (Philippe Eveno, Hugh Coltman, Ibrahim Malouf, Mai Lan, Lio ou bien encore Anna Mougalis et sa voix de Barry White), elle réussit à convaincre dans ce kaléidoscope de destinations feutrée ou délurée, énervé ou posée, susurrée ou bien braillée... Le temps d’un podcast, la belle Helena Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos revient sur ses choix à 180° et la genèse de ce nouveau disque.

Rencontre Qobuz avec Helena Noguerra : « Je fais sérieusement n’importe quoi. » from Qobuz media on Vimeo.

Écoutez la playlist audio du podcast d'Helena Noguerra