Votre panier est vide

Rubriques :
News

Arthur H et son double

Par Nicolas Magenham |

Avec "Mort prématurée d’un chanteur populaire dans la force de l’âge", le fils de Jacques Higelin signe une belle satire de la société du spectacle...

Pour son nouvel opus, un album-concept, Arthur H donne une seconde vie aux chansons composées à l’occasion de la pièce de théâtre qu’il avait montée avec le metteur en scène Wajdi Mouawad en 2019. Mort prématurée d’un chanteur populaire dans la force de l’âge est une satire de la société du spectacle, qui dépeint Alice (incarné par Arthur H lui-même), ex-punk adulé qui voit sa carrière s’effondrer. Avec son agent, il décide de faire semblant de mourir pour mieux vendre son album posthume, puis revenir sur le devant de la scène pour dénoncer l’industrie du disque et des médias. Humour, mélancolie et esprit baroque sont au rendez-vous de ce mini album tournant autour de ce qu’Arthur H décrit comme son « double maléfique ».

Les musiques urbaines qui le constituent ont la particularité d’utiliser auto-tune, logiciel destiné à corriger les fausses notes des chanteurs, mais que le fils de Jacques Higelin utilise ici de manière détournée. "L'auto-tune, c'est une couleur actuelle: si tu veux peindre un tableau, il n'y pas de raison de s'empêcher de prendre une couleur, ça peut avoir un côté très kitsch, mais parfois c'est aussi un peu religieux, comme une plainte cosmique, il y a un côté mélopée", explique-t-il.

On appréciera notamment le titre Recueillement, un texte de Charles Baudelaire étrangement coloré à l’auto-tune – une manière de mettre en lumière la modernité de l’auteur des Fleurs du mal, mais aussi d’accentuer la belle bizarrerie du projet. À l’image de ce morceau, l’ensemble de Mort prématurée d’un chanteur populaire dans la force de l’âge possède un côté planant, faisant écho aux désillusions du personnage principal… Ou comment dynamiter le système avec délicatesse.

En 2012, Arthur H rendait visite à Qobuz à l'occasion de la sortie de L'Or noir (un disque Qobuzissime !), projet atypique mis en musique par Nicolas Repac et consacré à la poésie noire d’Aimé Césaire à Edouard Glissant jusqu'à Dany Laferrière, du Sénégal à Haïti. Séance de rattrapage :

ÉCOUTEZ "MORT PRÉMATURÉE D’UN CHANTEUR POPULAIRE DANS LA FORCE DE L'ÂGE" D'ARTHUR H SUR QOBUZ

À découvrir autour de l'article