Votre panier est vide

Rubriques :
News

Kurt Elling, séquence funky

Par Marc Zisman |

Avec "SuperBlue", le brillant crooner jazz de Chicago signe un album torride de funk !

Impossible de reprocher à Kurt Elling de tourner en rond ou de se reposer sur ses lauriers. Après Secrets Are the Best Stories (2020) conçu avec le pianiste Danilo Pérez autour des droits de l'Homme, de l’immigration et des changements climatiques, le chanteur de Chicago dégaine un album de… pur funk ! Un torrent de lave groove conçu avec le guitariste et producteur Charlie Hunter. Et pour étoffer ce disque baptisé SuperBlue qui paraît sur le label Edition Records, le tandem a embarqué avec lui le batteur Corey Fonville et le bassiste/claviériste DJ Harrison, tous deux membres de Butcher Brown

Même lorsqu’il jonglait avec le be-bop, la pop ou la néo soul, Elling possédait déjà un rythme assez funky. Ici évidemment, tout monte d’un (gros) cran avec des compositions originales mais aussi des reprises d’un thème de Wayne Shorter (Where to Find It) ou de Freddie Hubbard (Super Blue), du tubesque The Seed de Cody Chestnutt et de Circus de Tom Waits. L’originalité du projet réside dans l’approche feutrée. Le funk est bien là, bien réel, bien solide. Mais la voix chaude, grave et nonchalante du crooner de l’Américain lui donne une forme plutôt originale. Avec SuperBlue, c’est le funk qui vient à Kurt Elling et non l’inverse.

ÉCOUTEZ "SUPERBLUE" DE KURT ELLING SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article