Votre panier est vide

Rubriques :
Interview

Interview

Rencontre avec Michel Tabachnik

Par Marc Zisman |

Lorsqu’une vie de musique est stoppée net, comment survivre, se reconstruire… Et que devient la musique dans tout cela… Boulez, Xenakis, Karajan... Michel Tabachnik se confie et raconte, le temps d’un podcast exclusif.

Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

Lorsque l’on prononce le nom de Michel Tabachnik, c’est rarement la musique qui vient immédiatement à l’esprit… Pourtant, avant 1994 le Genevois fut chef et compositeur. Et pas des moindres…

Evoluant entre les deux plus imposantes statuts de Commandeur de la musique contemporaine de l’après-guerre, Pierre Boulez et Iannis Xenakis, Tabachnik était un acteur majeur de la scène musicale internationale. Boulez qu’il assiste à l’Orchestre de la BBC à la fin des années 60 lui confie la création et la direction musicale de l'Ensemble Intercontemporain.

La création de certaines œuvres de Xenakis lui est attribuée. Karajan le prend sous aile. Etc. Mais cette vie musicale intense et précoce est stoppée net ! Dix ans durant. De 1994 à 2004. Une décennie passée dans un tout autre monde…

Aujourd’hui, Michel Tabachnik se reconstruit. Conservant en lui une passion physique pour la musique. Directeur artistique du Brussels Philharmonic (l’ex Vlaams Radio Orkest) depuis 2007, le musicien désormais âgé de 67 ans se produit régulièrement sur les plus grandes scènes. Et notamment le 2 avril prochain, à la Cité de la Musique à Paris pour une soirée Ravel et Debussy. Occasion idéale pour évoquer cette vie unique sans langue de bois.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article