Catégories :
Interview

« La musique ancienne n’est pas assez expérimentale ! » : rencontre avec Giovanni Antonini (Il Giardino Armonico)

Vivaldi ou Haendel, tout ce que touche Il Giardino Armonico s’enflamme pour donner de nouvelles teintes au répertoire baroque. Rencontre avec Giovanni Antonini, le chef de ces géniaux coloristes transalpins.

Par Marc Zisman | Interview | 20 janvier 2009
Réagir
Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

Flamboyants, trépidants, poussés dans leurs derniers retranchements, les Vivaldi et les Haendel d’Il Giardino Armonico sont bien plus que de simples dépoussiérages. L’ensemble milanais de Giovanni Antonini est un pionnier transalpin de l'interprétation sur instruments historiques.

Après plus de 20 ans d'existence dédiés à la musique des XVIIe et XVIIIe siècles, il jouit aujourd'hui d'une réputation non disputée. Lors d’une escale parisienne, le maitre de cette maison raffinée et furieuse revient sur sa relecture des Concerti Grossi d’Haendel qui sort ces jours-ci et sur la carrière de son ensemble si… italianissimo ?

Vos lectures