Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!
Vidéos

Rencontre avec Alexandre Desplat et Dominique Lemonnier

Rencontre avec le directeur artistique et la violoniste du Traffic Quintet, belle aventure chambriste qui fait revivre les partitions mythiques ou oubliées du 7e Art dans un corps à cordes intense.

Par Marc Zisman | Vidéos | 25 janvier 2011
Réagir
Qobuz
Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

Après un album intitulé Nouvelles vagues (au pluriel !), revisitant des partitions composées pour des films de Godard à Audiard, le Traffic Quintet magnifie les héroïnes féminines au cinéma avec l’album Divine Féminin. Cette fois, la formation chambriste s’attaque à des transcriptions d’œuvres de Pascal Dusapin, Bernard Herrmann, Jerry Goldsmith, Alex North, Philip Glass, le groupe Air, Gabriel Yared ou bien encore Alexandre Desplat. Un Alexandre Desplat qui n’est autre que le directeur artistique de ce Traffic Quintet, créé à l’origine pour interpréter la partition qu’il avait écrit pour le film de Jacques Audiard Un héros très discret. Depuis, Desplat qui a consolidé sa relation musicale avec Audiard est également devenu un acteur majeur d’Hollywood, signant les musiques de L'Étrange histoire de Benjamin Button de David Fincher, de Ghost Writer de Roman Polanski, d’Harry Potter et les Reliques de la Mort de David Yates et du prochain film de Terrence Malick, The Tree Of Life. Avec la violoniste du Traffic Quintet, Dominique Lemonnier, Alexandre Desplat évoque ce nouvel album et revient sur la genèse de cette aventure chambriste à part qui sort la musique de film d’un certain carcan…

Le site du Traffic Quintet

Le site d’Alexandre Desplat

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters