Votre panier est vide

Rubriques :
News

Vian, forcément…

Par Marc Zisman |

Il y a 50 ans, disparaissait la comète Boris Vian qui continue encore à intriguer et hypnotiser…

On pourrait dire que c’était un écrivain, un traducteur, un ingénieur de l'École centrale, un inventeur, un poète, un parolier, un chanteur, un critique et un trompettiste de jazz… Mais Boris Vian était avant tout… Boris Vian ! Un genre à lui tout seul. Une planète à lui tout seul. Une façon de frictionner les mots, de les mettre en forme ou en musique. Dire qu’un demi-siècle après sa disparition, sa modernité saute encore aux yeux et aux oreilles est un doux euphémisme…



Quand Pleyel célèbre Vian...

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article