Votre panier est vide

Rubriques :
News

Quand Little Stevie était grand…

Par Marc Zisman |

Cinq albums essentiels de l’histoire de la soul émanèrent de l’esprit d'un seul génie entre 1972 et 1976 : Stevie Wonder !

Soyons radical mais… juste ? Stevie Wonder ne fut l’homme QUE de cinq albums, mais quels albums ! Music Of My Mind et Talking Book en 1972, Innervisions en 1973, Fulfillingness' First Finale en 1974 et Songs In The Key Of Life en 1976. Avant, l’œuvre est intéressante et gentille. Après, assez complaisante et homéopathiquement excitante. Mais sur ces cinq opus parus chez Motown, le pianiste et chanteur originaire de Saginaw au nord de Detroit magnifia la soul et la pop comme aucun autre musicien. Sens inné du rythme, maîtrise totale des mélodies, orfèvre en arrangements et expert en chant sensuel à souhait, Stevie Wonder gérait comme un véritable chef d’orchestre ses symphonies de groove comme sur Superstition :

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article